Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
JEROME MAZZA - Outlaw son

Style : Rock FM / AOR / Westcoast
Support :  CD - Année : 2018
Provenance du disque : Acheté
12titre(s) - 48minute(s)

Site(s) Internet : 
JEROME MAZZA WEBSITE
JEROME MAZZA FACEBOOK

Label(s) :
Escape Music
 (17/20)

Auteur : Laudrome26
Date de publication : 02/12/18
Denander, mazza réunis pour un aor magistral
Jérôme MAZZA est un chanteur américain de Pittsburgh qui a débuté dans les années 90 avec un groupe de métal chrétien ANGELICA. Après avoir enregistré un album solo, il rejoint PINNACLE POINT. Remarqué par Khalil TURK, il est invité à chanter en duo avec Steve WALSH sur Born In Fire. On le retrouve sur deux autres titres Now Until Forever et Winds Of War sur le sublime Black Butterfly.
Je ne suis pas surpris de voir que ce Outlaw Son a été produit par le grand Tommy DENANDER (et Khalil TURK). Même le logo de la pochette du Steve WALSH a été dessiné par le même graphiste, Eric PHILIPPE. Les musiques sont toutes signées par Tommy DENANDER et par Steve OVERLAND(FM, SHADOWLAND, GROUNDBRAKER) pour les paroles. Je suis un fan du suédois et je ne peut qu'être ravi de le voir de nouveau dans un projet. Lui qui a joué, composé, ou produit les STREET TALK, TALK OF THE TOWN, HOUSTON, Philip BARDOWELL, Jim JIDHED, OZONE (avec Steve OVERLAND) et tellement d'autres, le voilà de retour ! Le son aussi est là, comme ses interventions ingénieuses et si lumineuses. Beaucoup de similitudes avec le Steve WALSH en moins flamboyant peut être mais l'amateur d'AOR classieux et de ses grands albums avec RADIOACTIVE va comme moi se régaler. Jérôme MAZZA chante très très bien et les compositions lui collent à merveille. Les refrains très « appuyés » par la voix de Steve OVERLAND sont délicieux. Ce soutien vocal est un des atouts de ce Outlaw Son, en plus je distingue parfaitement son timbre unique. Cet album sera-t-il à la hauteur de mon attente ? Au départ un Neverland aux allures Pop Rock un peu vitaminé peut déconcerter. Une chanson née de la rencontre entre Rick SPRINGFIELD et Bryan ADAMS. Très agréable mais ce sera le seul morceau qui échappe à l'écrin d'un AOR comme je l'imaginais. Dès Immortal les claviers chatoyants et la guitare resplendissante de Tommy DENANDER reprennent le dessus. Le refrain me replonge dans ce qu'il a pu écrire pour RADIOACTIVE. Le solo, dont il a seul le secret me met déjà dans un état second. Les affaires sérieuses ont débutées ! Dark Side un mid tempo à la rythmique imparable, tout comme le refrain met mon monde d'accord. Un titre comme le solo, brillant. DENANDER est absolument incroyable ! Streets On Fire voit des claviers cristallins m'emmener vers un refrain que n'aurait pas renié un Steve WALSH dans KANSAS (tiens tiens !!!). Divinement AOR, The Last Goodbye et son solo sublime délivre un flot de mélodies qui me donne un large sourire. Quel déferlement de sensations de bien être ! Plus léger, un peu comme Mr MISTER le faisait Undercover Lover et son refrain puissant n'en est pas moins un titre captivant. Le solo tout en finesse est d'une élégance prodigieuse. La guitare se fait plus rugueuse pour un Song The People pour un refrain non moins attrayant. Le solo de DENANDER est une nouvelle fois diabolique. Direction le Japon... Non je plaisante mais vu l'intro et le son de claviers importés du pays du soleil levant, j'y ai cru. Ce son de claviers original et cette guitare somptueuse sur ce Save The Best 'Til Last est rempli d'un AOR limite festif. Cette composition est pour moi un régal. Un Crossfire rythmé m' évoque de nouveau RADIOACTIVE. Le chaloupé Calm Before The Storm évolue avec finesse dans une exquise ambiance empruntée à TOTO. Le dynamique et plus rock Outlaw Son voit encore la guitare de DENANDER s'enflammer. Sans s'éloigner de la sphère AOR Unfinished Business clôt remarquablement cet Outlaw Son. Cet album m 'a permis de voir se confirmer le talent et le chant impeccable de Jérôme MAZZA et le retour en pleine forme de l'extraordinaire musicien qu'est Tommy DENANDER. Ce
Outlaw Son est pour tout ceux qui ont aimé le Steve WALSH, les RADIOACTIVE, DEACON STREET ou les projets AOR de Frédéric SLAMA.

Immortal : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Rémifm Le dimanche 2 décembre 2018

Ville : Chambéry
Je peux comprendre ton engouement Laudrome26... En revanche, cet album me fait le même effet que le GROUNBREAKER... Une redite en moins bien d'autres récents albums de ces messieurs que je vénère par ailleurs... Un nouveau souffle me parait nécessaire à ces excellents musiciens...
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
BOHEMIAN RHAPSODY
Bande originale du film
PAPA ROACH
The connection
CAPTIVE HEART
Home of the brave
SVEN LARSSON
Sunlight and shadow
HEART
Fanatic live from caesars colosseum
Chroniques du même auteur
HUNGRYHEART
Hungryheart
RAIN OR SHINE
Seize the night
SILKED AND STAINED
Love on the road
DEVIL'S HAND
Devil's hand
CORELEONI
The greatest hits part 1
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente