Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
HEX A.D. - Netherworld triumphant

Style : Heavy Metal
Support :  MP3 - Année : 2018
Provenance du disque : Reçu du label
7titre(s) - 49minute(s)

Site(s) Internet : 
HEX A.D. FACEBOOK

Label(s) :
Fresh Tea records
 (15/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 26/12/18
Heavy metal puissant, avec des touches 70's, doom et progressives
HEX A.D. est un groupe norvégien de Heavy Metal qui a déjà publié deux albums (Even The Savage Will See Fair Play en 2014 et The Last Nail In The Coffin Lid en 2016) et qui propose son troisième opus Netherworld Triumphant. Le groupe s'ébat dans un registre de Heavy Metal puissant, aux structures quelque peu progressives et aux nombreux emprunts au Hard Rock des années 70.

Après une introduction instrumentale au piano (Himmelskare), les compositions adoptent des tournures plutôt musculeuses, quoique suffisamment travaillées et arrangées pour ne pas sonner de manière uniformément massive. En plus de la frappe sèche et lourde du batteur, la bassiste enquille des lignes de basse énormes sur lesquelles des riffs sévères prospèrent ; si l'on prend en compte le goût prononcé développé HEX A.D. pour les ambiances théâtrales, on évolue parfois aux franges du Doom Metal à la CANDLEMASS. Apportant un net parfum 70's, des claviers viennent diversifier le spectre sonore du groupe, tout en ajoutant à l'intensité générale, avec souvent un petit côté URIAH HEEP pas dégoûtant. Evoluant entre registres médium et grave, le chant se fait fort de varier ses expressions, toujours afin de maintenir une théâtralité de bon aloi, refusant tout excès.
L'alchimie du groupe s'exprime tout à fait pleinement lors du titre final, Ladders To Fire, dont les plus de treize minutes permettent amplement de développer des ambiances lourdes et majestueuses, comme sut si bien le faire BLACK SABBATH avec Ronnie James DIO.

S'il fallait formuler un reproche à l'encontre de Netherworld Triumphant, il s'agirait d'un élément purement formel concernant le mixage. Les prises de son ne sont pas en cause puisqu'elles maintiennent un équilibre entre un rendu rugueux et une approche plus chromée. Par contre, à force de vouloir à tout prix mettre en avant la force de HEX A.D., le mixage tend à saturer quelque peu le spectre sonore, entraînant une légère confusion dans les rythmiques et peut-être un amoindrissement des côtés les plus subtils du groupe. Il n'y a cependant rien de rédhibitoire, la remarque relevant plus de détail et Netherworld Triumphant demeurant un album solide et plaisant.

Vidéo du titre WarChild cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
SEVENTH SEAL
The sacred test
LAZARUS
Episode one
DESILLUSION
Esprit maudit
VULCAIN
En revenant...
ECLIPTICA
Impetus
Chroniques du même auteur
PAUL CHAIN
Violet art of improvisation
SUBTERRANEAN MASQUERADE
Vagabond
ATALA
Shaman's path of the serpent
1000 MODS
Vultures
CASTLE
In witch order
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente