Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
WALDGEFLÜSTER - Mondscheinsonaten

Style : Melodic Extrem Metal
Support :  MP3 - Année : 2019
Provenance du disque : Reçu du label
8titre(s) - 64minute(s)

Site(s) Internet : 
WALDGEFLÜSTER WEBSITE
WALDGEFLÜSTER FACEBOOK

Label(s) :
Nordvis
 (15/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 30/04/19
Black metal au fond des bois
Les cinq Bavarois de WALDGEFLÜSTER ont formé le groupe au milieu de la décennie précédente et Mondscheinsonaten représente leur cinquième album. Le temps passe mais les fondamentaux qui ont conduit à la formation du groupe demeurent inchangés : Black Metal et Nature. Vous pourrez objecter que ce couple est un classique de longue date mais il faut reconnaître que WALDGEFLÜSTER tente d'incarner musicalement le concept et ne se contente pas de proposer des textes et une imagerie tournant autour de la Nature.

Immanquablement, WALDGEFLÜSTER propose une version évolutive du Black Metal. On retrouve évidemment les fondamentaux du genre : fulgurances rythmiques portées par une batterie hystérique, riffs en trémolos qui tissent une toile hypnotique, vocaux écorchés et douloureux en Allemand, ambiances épiques... Le groupe maîtrise ces fondamentaux, préservant une certaine âpreté, tout en assurant une clarté dans l'exécution.

Cela dit, l'intérêt de la musique de WALDGEFLÜSTER réside bien davantage dans la multiplicité des arrangements qui ponctuent des compositions majoritairement longues (entre sept et plus de douze minutes pour le titre Gipfelstürme) : claviers, guitares électriques en son clair ou acoustique, voix claires, chœurs et harmonies... Deux cas de figure régissent les rapports entre cette multiplicité à tendances multiples, d'une part l'austérité rugueuse de versant Black Metal, d'autre part, la cohabitation : les deux types de séquences se succédant au fil de structures évolutives.

Au bout du compte, l'ensemble de l'album se trouve perpétuellement animé par ces contrastes bienvenus et le Black Metal de WALDGEFLÜSTER se voit rehaussé par une dimension atmosphérique non négligeable. Le groupe assume parfaitement cette dualité identitaire en proposant deux versions du titre Der Steppenwolf : la première en mode électrique, fantomatique et brumeuse, la seconde en version acoustique plus dépouillée.

Vidéo de Rotgoldene Novemberwälder : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
WOLFHEART
Tyhjyys
DOCTOR ZAIUS
Out of the cage
DARKENHÖLD
Memoria sylvarum
HECATE ENTHRONED
Embrace of the templess aeon
VOIGHT KAMPFF
More human than human
Chroniques du même auteur
FANGTOOTH
Fangtooth
DEMON HEAD
Thunder on the fields
CRUACHAN
Blood for the blood god
NIGHT
Raft of the world
WITCHFIELD
Sleepless
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente