Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
TONY MILLS - Beyond the law

Style : Rock FM / AOR / Westcoast
Support :  CD - Année : 2019
Provenance du disque : Acheté
10titre(s) - 42minute(s)

Site(s) Internet : 
Tony MILLS WEBSITE
Tony MILLS FACEBOOK

Label(s) :
Auto Production
 (18/20)

Auteur : Laudrome26
Date de publication : 06/07/19
Le hard rock mélodique, un peu mélancolique du grand tony mills
Deux ans après un sublime Streets Of
Chance
Tony MILLS propose son nouvel album solo. Entre temps il nous appris sa terrible maladie et son retrait de la scène musicale pour profiter de sa famille. Ce Beyond The Law est sûrement son dernier et c'est donc avec émotion que j'ai le plaisir de vous le présenter. L'équipe autour de lui est toujours attractive avec le fantastique Tommy DENANDER (AOR, RADIOACTIVE, DEACON STREET, TALK OF THE TOWN, OZONE etc.) aux claviers et guitares, Madame Linda MILLS (DOLLS OF DISASTER) à la basse, Peter NEWDECK (MIDNITE CITY, EDEN' S CURSE, BLOOD RED SAINTS, IN FAITH) à la batterie, Patrick MCKENNA (SHY) aux claviers, Toine VANDERLINDEN (MARTYR) et Tony FORSYTHE (ROGUE MALE) à la basse également, Christopher ALDRIDGE (CLIMAX BLUES BAND) au saxophone. Pete NEWDECK l'a produit toujours avec professionnalisme et brio. Le mixage qu'il assure avec Tony MILLS est au diapason de compositions finement et intelligemment ficelées. Tony et Peter ont travaillé ensemble sur les paroles et les mélodies aidés par Tommy DENANDER, Patrick MCKENNA pour la musique.
La pochette, les thèmes abordés ramènent aux films policiers des années 1930 à 1970. J'ai eu l'impression d'être dans un polar américain comme Bonnie And Clyde, French Connection, Chinatown. C'est un très bon point pour Tony, j'ai été dépaysé et son univers atypique et original s'est littéralement immiscé en moi. Ce parti pris a influencé sa musique qui est devenue plus directe, plus abrupte, plus obscure et plus tragique. Il est vrai que sa maladie, son moral a du influencer sa ligne d'écriture. Je le sens parfois. Les titres sont moins AOR en général (j'ai dit en général) et vous ne trouverez pas un hit comme Scars à la première écoute. Mais ce Beyond The Law recèle pas mal de trésors qu'il faut avoir la patience de découvrir. Après plusieurs passages je suis absolument conquis, envoûté par ce nouvel album. J'ai trouvé finalement pas mal de similitudes avec certains morceaux de Streets Of Chance. Le son est pratiquement le même, la guitare de DENANDER faisant le lien avec l'avant dernier album. Le mid tempo The Westside plus brut débouche sur un refrain quand même bien FM. Les claviers sont subtils et la voix de Tony enveloppe la mélodie. Le solo court mais précis est du pur DENANDER. Les claviers et la guitare dosés parfaitement de Beyond The Law font penser aux compositions de Streets Of Chance. Tout ce que j'aime du suédois (WALSH, TUG OF WAR, MAZZA) est condensé dans ce superbe titre. Tony chante admirablement. Encore des réminiscences du dernier album avec un Running Guns à la magnifique rythmique et mélodie.
Tony MILLS sublime un refrain très AOR. Le solo est brillant et convaincant. Un titre qui ne me lâche pas ! FBI qui est bien dans le thème est un morceau très rythmé et très rock 'n'roll au refrain catchy. Une inspiration plus hard rock que je retrouve sur un Gunfire particulièrement fougueux et débridé. Le refrain plus posé est bien mélodique. Le break et le solo sur la fin sont délicieux. Mid-tempo, classique certes mais hyper séducteur Black Sedan est entraînant de par sa rythmique et sa mélodie. La guitare y joue le rôle principal. Le son est percutant. Plus hard à la SHY, We Sold Your City n'en garde pas moins un coté AOR. Le refrain se fait ensorceleur. Le solo tranchant et incisif est encore réussit. La rythmique soutenue de Crackin' Roxy fait dans un "classic hard rock" hyper efficace.
Au fil des compositions je m'aperçois que Tony MILLS explore pas mal de styles différents. Constat renforcé par cette ballade "jazzy/westcoast" Bonnie Farewell et ce saxophone lancinant. Un morceau tout en feeling entre TOTO et CHICAGO. La voix de Tony MILLS est bouleversante. Je suis complètement sous le charme ! L'enjoué et plus léger Code Of Silence évolue dans un rock FM entre Richard MARXet Bryan ADAMS. Tony MILLS est un musicien talentueux et un chanteur reconnu dont le parcours artistique est immense. Je me rappelle de ces débuts avec les SHY puis SIAM, TNT, CHINA BLUE, SERPENTINE, ses six albums solos, en passant par STATE OF ROCK et ce Point Of Destiny avec le trop sous estimé Robby BOEBEL (j'adore ce musicien).Tony va me manquer c'est sûr. Des voix comme lui il n'y en a pas beaucoup. J'espère que nous aurons des nouvelles rassurantes de lui et pourquoi pas qu'il sorte de sa retraite ? En tous cas profitons de l'instant présent et de ce superbe album.
Chapeau l'artiste !!!

Beyond The Law : cliquez ici

Running Guns : cliquez ici


COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Rémifm Le samedi 6 juillet 2019

Ville : Chambéry
Un album fort bien résumé... Long Live Tony MILLS !!!
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
ANGELICA
Thrive
DIAMOND DAWN
Overdrive
PERFECT PLAN
Jukebox heroes
JOHN ELEFANTE
Windows of heaven
CROSSFADE
Carousel
Chroniques du même auteur
GIOELI/ CASTRONOVO
Set the world on fire
WHEELS OF FIRE
Begin again
SAPPHIRE EYES
Breath of ages
ISSA
Run with the pack
AVANTASIA
Moonglow
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente