Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
SLOMATICS - Canyons

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  MP3 - Année : 2019
Provenance du disque : Reçu du label
8titre(s) - 46minute(s)

Site(s) Internet : 
SLOMATICS FACEBOOK
SLOMATICS BANDCAMP

Label(s) :
Black Bow records
 (18/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 06/08/19
Doom sludge sidéral
Canyons est le sixième album du trio d'Irlande du Nord SLOMATICS, par ailleurs gros pourvoyeurs de formats split. Evoluant dans un genre mêlant la lenteur, la majesté et la lourdeur du Doom Metal à l'âpreté boueuse du Sludge, le trio de Belfast est aujourd'hui parvenu à se forger une personnalité propre en échappant aux nombreux clichés afférents aux deux genres évoqués ci-avant, le tout sans renoncer au caractère somme toute extrême de sa formule.

Pour le côté extrême, on relève une liste conséquente de paramètres : la lenteur relative des tempos, la simplicité des rythmiques, les sonorités rugueuses des riffs, la rugosité et la simplicité des riffs, le caractère lancinant du chant (au timbre nasal et colérique, systématiquement filtré et mixé en retrait), la longueur respectable de pas moins de quatre compositions (s'étageant entre sept et neuf minutes). En cela, les SLOMATICS demeurent attachés à des formes musicales qui exigent un effort de la part des auditeurs.

Généralement, une formule telle que je viens de la décrire entraîne un son exclusivement massif, un mixage qui vise à ne laisser aucune respiration. Dans le cas présent, le groupe a particulièrement veillé au dosage, en prenant soin de multiplier les arrangements de claviers vintage et les plages plus apaisées, voire atmosphériques, en s'assurant de la modulation et de la variété relative des expressions véhiculées par la voix (avec des lignes de chant modulées juste ce qu'il faut), en optant pour un mixage certes puissant mais également limpide. Du coup, on sent les compositions respirer, portées par des émotions impérieuses. Une sensation d'immensité spatiale s'infiltre régulièrement, rendant justice à l'illustration de la pochette.

De fait, c'est l'ensemble de l'album qui s'écoute comme une singulière, farouche mais belle procession au-delà de notre horizon. Succomber à Canyons, c'est faire le choix de l'élévation, sensation paradoxale pour une musique aussi rêche et lourde. Magnifique !

Vidéo de Telemachus, My Son : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
CANDLEMASS
Death magic doom
AVA INFERI
Onyx
GRASS
Fresh grass
NO GOOD ADVICE
From the outer space
HIM
Screamworks: love in theory and practice
Chroniques du même auteur
CROWNED IN EARTH
Visions of the haunted
RAVENTALE
After
LEASH EYE
Hard truckin' rock
TIR
Metal shock
WOEBEGONE OBSCURED
The forestroamer
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente