Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
DENNIS DEYOUNG - 26 east volume1

Style : Rock FM / AOR / Westcoast
Support :  MP3 - Année : 2020
Provenance du disque : Reçu du label
10titre(s) - 43minute(s)

Site(s) Internet : 
DENNIS DEYOUNG FACEBOOK
DENNIS DEYOUNG WEBSITE

Label(s) :
Frontiers Records
 (17/20)

Auteur : Laudrome26
Date de publication : 13/05/20
Le charme "rétro" de dennis deyoung...
Comment évoquer Dennis DEYOUNG sans parler de STYX ? C'est vrai qu'en France le groupe n'est pas très connu. Mais aux États-Unis, son succès de la fin des années soixante dix et début quatre vingt a été retentissant. Leurs quatre albums de The Grand Illusion en 1975 à Paradise Theater en 1981 ont été certifiés multi platines (plusieurs millions de ventes aux USA). Huit singles ont été classés dans le top 10. Ainsi Babe a été N°1 en 1979, The Best Of Times en 1981 et Mr Roboto N° 3 en 1983. En 1990 sort l'excellent Edge Of Century et son hit Show Me The Way (N°3). Je retiends aussi le super titre Love Is A Ritual (N°80). Pour en revenir à Dennis DEYOUNG, il a composé tous ces titres et il a vécu aussi une histoire d'amour chaotique avec les membres de ce groupe qu'il avait formé en 1972. Il a quitté le groupe pour une carrière solo en 1984. Le premier album Desert Moon cette même année rentre en 24ème position au Billboard. Le morceau Desert Moon connait un beau succès (N°10). En 1986 sort
Back To The World avec This Is The Time (N°93) utilisé pour la BO du film Karaté Kid 2. Se succéderont Boomchild (1988), 10 On Broadway (1994), The Hunchback Of Notre Dame (1996) puis trois autres (dont deux live). Ce 26 East volume1 peut être considéré comme une surprise ! Il est né de la rencontre entre Jim PETERIK (SURVIVOR, WORLD STAGE) et Dennis qui ont collaboré en 2019 sur le titre Proof Of Heaven sur l'album de WORLD STAGE. Voilà ce qui explique l'implication du surdoué Jim PETERIK sur ce 26 East. Pour compléter ses informations sachez qu'ils sont tous les deux originaires de Chicago, d'ailleurs 26 East est l'adresse ou a grandi Dennis. Il y a rencontré les frères PANOZZO avec lesquels il a formé STYX. Cet album se veut un hommage envers les idoles de sa jeunesse et surtout les BEATLES. C'est ainsi
qu'est né To The Good Old Days le premier single qui a un doux parfum des compositions de John LENNON. En attendant la démo Julian LENNON lui a dit qu'il serait honoré de chanter avec lui. La chanson un brin nostalgique me fait penser à un Imagine moderne avec ce piano émouvant. Cependant l'ombre de STYX plane tout du long de l'album et c'est le cas avec East Of Midnight. Le timbre de DEYOUNG associé aux claviers progressifs et ce refrain aux immanquablement grosses harmonies vocales ramène au groupe de Chicago. Cela n'empêche pas un titre comme With All Due Respect de prendre des accents presque hard rock. Certes « soft » mais quand même avec un entrain bien rock. Le tout conserve ce gros refrain et ses chœurs empruntés à STYX. Une entame presque mystique et futuriste introduit A Kingdom Ablaze, je bascule alors dans un rock progressif à la Alan PARSONS. Le refrain "catchy" vient booster la composition. L'intervention de la chorale d'enfants rajoute un degré d'originalité. You My Love rappelle encore des moments mélancoliques, une ballade qui invite à la rêverie. Dans un esprit des Babe, Show Me The Way et
Let it Be... Mais ma chanson préférée est Run For Roses qui évolue entre pop et progressif. La mélodie est fluide, lumineuse et le refrain magnifique. Dennis DEYOUNG « s'excite » un peu sur un
Damn The Dream beaucoup plus rock. Le refrain est encore marqué par STYX. Dans une veine entraînante et assez pop Unbroken est un morceau agréable. Sur
The Promise Of This Land, je ressens plus l'écriture de
Jim PETERIK et d'un PRIDE OF LIONS. Là aussi le refrain est l'atout majeur et la force de la composition. La très courte chanson A D 2020 et son accordéon très « Parisien » termine ce bel album qui fait appel à pas mal de souvenirs. A 73 ans, Dennis DEYOUNG a gardé ce timbre si pur et si particulier.
Un bel album pour un plaisir « rétro » !

Sortie prévue le 22 Mai.

To The Good Old Days : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Laudrome26 Le jeudi 21 mai 2020

Ville : Romans sur Isére
Oui Alain il y a du STYX la derrière mais normal ! Album hyper agréable. J'aime la nostalgie. Merci pour l'info. J'ai les premiers albums en vinyl et Cd, plus deux live je crois...
Alain Le dimanche 17 mai 2020
La gloire AOR-Prog de STYX ne doit pas détourner des premiers albums, savamment compilés sur le double cd The Complete Wooden Nickel recordings (4 albums sur 2 cd)
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
ISSA
Can't stop
WORK OF ART
Framework
IMAGINARIA
Imaginaria
ICE BLUE
Back to the light
ISSA
The storm
Chroniques du même auteur
FRONTLINE
The state of rock
FM
Atomic generation
AXEL RUDI PELL
Sign of the times
FIRMO
Rehab
CRANSTON
2
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente