Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
LORD FIST - Wilderness of hearts

Style : Heavy Metal
Support :  MP3 - Année : 2020
Provenance du disque : Reçu du label
10titre(s) - 34minute(s)

Site(s) Internet : 
LORD FIST FACEBOOK
LORD FIST BANDCAMP

Label(s) :
High Roller Records
 (14/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 03/01/21
Mise au poing
Ce quartette finlandais est actif depuis le début de la décennie 2010 et son compteur discographique n'affiche pas une productivité folle : un EP quatre titres Wordless Wisdom Of Lord Fist en 2013, un premier album Green Eyleen en 2015 et, après une attente de cinq ans, Wilderness Of Hearts. L'attente fut longue mais, dans l'intervalle, LORD FIST n'a pas fondamentalement fait bouger les lignes de son projet artistique. C'est ainsi que je retrouve une pochette colorée en mode "Futuristico-Fantasy", typique de la charnière des années 70 et 80. Cela tombe bien car, stylistiquement parlant, LORD FIST a les yeux rivés sur la New Wave Of British Heavy Metal et, d'une manière plus large, sur le Heavy Métal underground du tout début de la décennie 80.

Effectivement, l'écoute de ce bref album confirme que les quatre membres de LORD FIST auraient bien aimé sortir cet album en 1980 ! Privilégiant la concision à toute autre considération, le groupe mise sur des riffs secs, agrémentés de parties de guitare plus mélodiques, propulsés par une section rythmique mobile, nerveuse, adepte des tempos relativement enlevés. Le chant demeure clair et module raisonnablement dans un registre médium. Si j' ajoute que les structures des morceaux s'avèrent claires, très classiques, je peux estimer que LORD FIST a atteint ses objectifs.

Cependant, ce tropisme obsessionnel lié au Métal des débuts des années 80 entraîne une reproduction des défauts inhérents à ce genre dès les origines. En premier lieu, il faut incriminer le son, globalement sec et plat, ce qui est rageant tant le groupe semble à l'aise dans les tempos rapides, dans les rythmiques vives et gavées de contre-temps ; la section rythmique se trouve en particulier desservie par un mixage confus, qui a tendance à en limer l'impact. Dommage... De même, si je loue le souci constant de modulation, le chant manque encore d'ampleur, notamment quand il s'agit de tenir des notes plutôt hautes.

Ces réserves étant posées, j'avoue que le charme rétro joue vraiment à plein et que LORD FIST va immanquablement emporter l'adhésion du public friand de ce type d'approche, de par sa maîtrise et de par son interprétation réellement passionnée.

Vidéo de Flying Over Tiprinith cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
DARK MOOR
Ars musica
ARSENAL RENEGADE
Genocide apocalypse
SEVEN THORNS
Return to the past
SAVAGE BLADE
We are the hammer
HAMMERFALL
No sacrifice, no victory
Chroniques du même auteur
THE WIZAR'D
Subterranean exile
SIMO
Let love show the way
SEA
The grip of time
HOODED PRIEST
The hour be none
STARGAZER
The sky is the limit
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente