Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
3.2 - Third impression

Style : Rock FM / AOR / Westcoast
Support :  CD - Année : 2021
Provenance du disque : Acheté
10titre(s) - 55minute(s)

Site(s) Internet : 
ROBERT BERRY FACEBOOK

Label(s) :
Frontiers Records
 (19/20)

Auteur : Rémifm
Date de publication : 29/01/21
Hommage
Je ne peux pas écrire que je m’engage sur une chronique facile. Car l’histoire qui m'amène à cet album est complexe...tout comme sa musique d’ailleurs...
Il me faut remonter dans les années 80, au siècle dernier pour retrouver la création d’un groupe nommé 3. En 1988, Keith EMERSON, claviériste, compositeur anglais (THE NICE dans les années 60, ELP (EMERSON, LAKE & PALMER) dans les 70 et moult autres projets dont des albums solos) et son compère batteur et percussionniste Carl PALMER (THE CRAZY WORLD OF ARTHUR BROWN, ATOMIC ROOSTER, EMERSON, LAKE & PALMER, ASIA etc.) s’accoquinent avec le multi-instrumentiste et compositeur, producteur américain Robert BERRY.
De ce trio accouche un album, To The Power Of Three que j’adore. L’histoire raconte que Keith EMERSON et Carl PALMER souhaitaient embellir leur univers progressif de teinte d’Aor… Tout en maintenant une formation en trio. C’est une pure et courte réussite… Prenez ne serait-ce que Lover To Lover pour vous convaincre… Et l’aspect progressif garde son aura sur Desde La Vida. Cette expérience en reste là et Keith EMERSON et Carl PALMER repartent sur le projet ELP et Robert BERRY part fondé ALLIANCE. Fin de l’histoire jusqu’en 2015… Cette année là, Keith EMERSON et Robert BERRY signent un contrat avec Frontiers Records pour un nouvel album de 3. Des compositions, des idées, datant même des travaux du premier album s’échangent entre les deux génies. Malheureusement, en mars 2016, Keith EMERSON, alors âgé de 72 ans met, tragiquement, fin à sa vie. Robert BERRY traverse son deuil et décide de poursuivre ce travail en hommage à son ami Keith. Sort en 2018 The Rules Have Changed, sous le nom de 3.2, sublime album plus progressif que son prédécesseur et bien plus emprunt des claviers de Keith. Je pensais l’histoire terminée… C’était sans compter sans la volonté de Robert BERRY de poursuivre encore un peu cette aventure. Voici donc Third Impression, qui de titre en titre, déroule des ambiances parfois progressives avec des incursions jazz et une bonne dose d’Aor… Il semblerait que ce Third Impression, qui décline une fois encore la pochette de l’album de 1988 présente les derniers travaux de Keith EMERSON. Ainsi donc, les deux musiciens ont été très prolifiques car il y avait encore matière à proposer un nouvel et excellent album. Je le trouve globalement plus proche de To The Power Of Three car plus orienté Pop voire Aor même si de nombreux moments offrent des digressions progressives, jazz, folk... Fans de Rock Progressif, d’Aor et de Wescoat, ne passez pas à côté de ce nouvel album qui offre de magnifiques moments de musique. Je pense que les puristes de rock progressif, de Keith EMERSON pourront ressentir un manque...et les fans d’Aor me semblent plus ciblés par cet album. Encore que tout cela reste relatif… À vous de juger, j’ai, pour ma part, absolument tout aimé. Les mélodies sont belles, parfois sirupeuses, enchanteresse comme sur A Bond Of Union, très Aor comme sur The Devil Of Liverpool, jazzy sur Emotional Trigger, Never et son impressionnant solo de claviers/guitare sur une rythmique endiablée, plus progressives sur A Fond Farewell qui rappelle quand même un peu le YES des débuts 80, tout comme le court, puissant et efficace What Side You’re On. J’ai pensé par moment au ALAN PARSON PROJECT, à ELP, ASIA. Le petit côté folk du titre d’ouverture Top Of The World est un pur délice. Et l’ambiance celtique de Black Of Night R2 est un vrai bonheur. Bref, je vous laisse découvrir ce magma musical fort bien mixé et produit. Du bel ouvrage de Robert BERRY qui perpétue l’hommage au génie de (et que fut) Keith EMMERSON.

A Fond Farewell : cliquez ici

A Bond Of Union : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
benoit01 Le mardi 2 février 2021

Ville : Bourg en Bresse (coeur du 04)
Salut, j'ai écouté. On retrouve en effet beaucoup de styles. Beaucoup de synthé. En dehors de ToTo parfois (surtout sur leur album précédant de 2018) je retrouve du ASIA, Survivor mais aussi certaines tonalités BO de films genre Rocky ou Stan Bush. A+
benoit01 Le lundi 1 février 2021

Ville : Bourg en Bresse (coeur du 04)
Salut, j'ai été très dépaysé et déstabilisé par cet album! Une impression particulière. Je n'arrive pas encore à dire si j'aime ou pas... En tout cas si je devais résumer ou comparer je dirais que c'est du ToTo des temps modernes......
Commentaire de Rémifm : Salut benoit01... TOTO, pourquoi pas ? Je n'ai pas ressenti cette comparaison mais pourquoi pas ? Va écouter Lover To Lover du premier album... Aor'On Dude ! Merci pour ton commentaire...
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
WORK OF ART
Artwork
FM
The italian job
MYLAND
Land of a new day
THE VAL
King ocelot
SINESTRESS
Fase2
Chroniques du même auteur
TREAT
Dreamhunter
EUROPE
Live at sweden rock 30 th anniversary show
LANESLIDE
Flying high
SUNSTORM
House of dreams
THE DARK ELEMENT
Songs the night sings
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente