Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
AUTUMN’S CHILD - Angel’s gate

Style : Hard Rock
Support :  MP3 - Année : 2021
Provenance du disque : Reçu du label
11titre(s) - 52minute(s)

Site(s) Internet : 
AUTUMN'S CHILD FACEBOOK

Label(s) :
AOR Heaven
 (16/20)

Auteur : rebel51
Date de publication : 12/02/21
2ème effort assez réussi !
Un an après la sortie du 1er album éponyme d’AUTUMN’S CHILD, excellent au demeurant et salué comme il se doit dans nos colonnes (lire ici), le groupe suédois poursuit sa route mélodique en proposant son 2ème opus intitulé Angel’s Gate. Je note un changement du line-up avec l’arrivée du bassiste Johan STRÖMBERG. La musique d’AUTUMN’S CHILD est un savant dosage de hard rock, de rock mélodique, de pop et rend hommage aux groupes des 80’s tels que WHITESNAKE, SUPERTRAMP, Gary MOORE ou MANFRED MANN. Le classicisme de son hard rock est aussi un élément incontestable, avec la touche scandinave bien entendu, comme sur le 1er titre, époustouflant, Where Angels Cry, qui pose ainsi les bases de ce Angel’s Gate. Cette entame magnifique, au son impeccable, révèle d’entrée les ambitions de ce disque, avec toujours Mikael ERLANDSSON au micro, au feeling fabuleux et avec les claviers majestueux de Jona TEE.

Le son des guitares de Pontus AKESSON est une pure merveille sur la mélopée Aquarius Sky, mélancolique et diablement mélodique, au rythme épatant, un vrai ravissement ! Le ressort mélodique d’AUTUMN’S CHILD fonctionne à plein sur Don’t Say It’s Love, très enjôleur et bien FM, sur la sentimentale semi-ballade A Tear From The Sky, bourrée d’émotions et de chaleur, sur Love Is Not An Enemy, plus rock et plus lourd aussi, avec cette énergie foncièrement palpable grâce aux éclatants riffs de guitares et à une batterie virevoltante.

Les sonorités très SUPERTRAMP sur The Dream Of America, caractérisées par ces claviers très 70’s, emportent une adhésion totale de la part de votre serviteur, pour cette nostalgie ravivée, grâce à la magie de ces musiciens affûtés. Surgit alors le très rythmé Straight Between The Eyes, qui me fait taper du pied et qui exploite à fond les standards mélodiques d’AUTUMN’S CHILD, et qui sans être vraiment innovant, impressionne toujours et se situe bien dans ce décor hard rock classique bien scandinave.

Après un cool intermède "balladesque" avec Don’t Ever Leave Me, au charme fou et au monstrueux solo de guitare, Angel’s Gate propose encore 3 titres bien mélodiques mais relativement passe-partout : attention la qualité est bien présente, mais cela reste classique et très ancré dans les 80’s, avec de l’émotion, une grosse présence instrumentale et toujours une belle prestation vocale, mais un air de déjà entendu me tenaille. La production de cet album, réalisé en duo par Claes ANDREASSON et Mikael ERLANDSSON, est excellente, les mélodies sont bien présentes mais ce petit bémol sur la fin du disque, gâche un peu la fête.

C’est certes un excellent album, mais à qui il manque une étincelle de renouveau et une orientation plus actuelle, ce qui ne donne pas une réussite complète. Your Words clôt l’album par une autre semi-ballade délicieuse, très romantique, même si cela est un peu répétitif pour l’ensemble de l’album. Le constat final reste cependant de bonne qualité mais l’avenir nous dira si le groupe a les capacités d’évoluer et d’innover un peu plus. En un mot : plaisant !!!

Straight Between The Eyes : cliquez ici

Sortie le 26 février 2021
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Gribouille Le vendredi 19 février 2021

Ville : Palluau
Je frole le 20/20 pour cet album, les moments de mélodies sont toujours aussi bonnes que l'album précédent, pourquoi aller chercher un renouveau lorsque la flamme continue de bruler aussi bien,,,,,
Laudrome26 Le samedi 13 février 2021

Ville : Romans sur Isére
Belle chro rebel51 ! Ah j'ai bien aimé ! C'est vrai que la fin baisse un peu en intensité et originalité mais il y a de sacrés beaux moments mélodiques !
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
CINDERELLA
Live at the mohegan sun
FM
Rockville
VOICES OF ROCK
Mmvii
OUTLOUD
Let's get serious
ROCKETT LOVE
Grab the rockett
Chroniques du même auteur
CRAZY HAMMER
Resurrection
DEADLINE
Nothing beside remains
AERODYNE
Damnation
ROBERT TEPPER
Better than the rest
REDLINE
Gods and monsters
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente