Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
HUNTER - Hungry heart

Style : Hard Rock
Support :  MP3 - Année : 2021
Provenance du disque : Reçu du label
12titre(s) - 55minute(s)

Site(s) Internet : 
HUNTER FACEBOOK
ED OMAR CARABANTES

Label(s) :
Lions Pride Music
 (19/20)

Auteur : Laudrome26
Date de publication : 18/03/21
Hunter c'est un aor somptueux, lumineux et divin !
HUNTER est un groupe chilien qui m'a totalement convaincu avec son deuxième clip et single Sad Eyes. C'est une magnifique power-ballade qui fait vivre le meilleur de l'AOR. J'attendais cet album avec une impatience folle et je n'avais aucune inquiétude sur la qualité de son contenu. J'étais sûr qu'Ed Omar CARABANTES et son groupe sauraient retranscrire leur amour, leur passion, leur envie à travers leur musique. Ce musicien effectue un travail phénoménal à tous les niveaux. Le son qu'il a donné à cet album est à la fois rutilant, flamboyant et lumineux. Il a su mener à bien son projet en gardant les marqueurs d'un AOR vintage et en y insufflant sa touche purement personnelle. Oui car Ed Omar CARABANTES a une identité, un son qui lui est propre. Il se démarque de beaucoup de producteurs, d'ingénieurs du son. Comme les grands que sont Erik MARTENSSON (ECLISPE, W.E.T., NORDIC UNION), Jimmy WESTERLUND (ONE DESIRE, BROTHER FIRETRIBE), Alessandro DEL VECCHIO (HARDLINE, REVOLUTION SAINTS) qui ont émergé en Europe ou les historiques comme Desmond CHILD (BON JOVI, AEROSMITH, ALICE COOPER), Jim VALLANCE (Bryan ADAMS, KISS, SCORPIONS) ou Terry THOMAS (BAD CO, FOREIGNER, Tommy SHAW), il s'est forgé une identité, une signature. Son travail sur les GUNNER, REVLIN PROJECT et sur HUNTER portent sa griffe, son empreinte tout en conservant la personnalité des groupes. Les traceurs, le son CARABANTES (si je puis me permettre) offrent des claviers scintillants et une guitare "heavy", puissante et mélodique. Le jeu entre les deux instruments est idéalement dosé, pondéré. Et puis il y a comme je l'évoquais ce transfert en douceur entre le passé et le présent . Cette recherche à moderniser tout en respectant les influences des groupes mythiques du genre est surprenante. Même si je décèle de ci de là des références. Ed Omar a dû écouter tout ce qui se fait de mieux en matière d'AOR/Hard FM depuis des années. Il a dû se les approprier, les assimiler consciemment ou inconsciemment. C'est ce qui fait de lui le musicien qu'il est devenu aujourd'hui. Un Hungry Heart rythmé par une batterie fougueuse me donne déjà le tournis. Les claviers de Leo CORREA se déchaînent, la guitare amène à point nommé le son hard rock qu'il faut. Ce fameux son des années glorieuses si cher à mes oreilles est traduit ici à merveille. Le refrain est 100 % AOR. Le riff d'introduction de Tore Love est obsédant. Les claviers viennent adoucir la composition. Je suis presque dans du progressif AOR ! Le refrain est lui bien ancré dans le Hard FM. Le son est fouillé, réfléchis. Il y a quelques petites touches de SUPERTRAMP cachées derrière ce clavier au son si pur. Le solo de guitare de l'excellent Claudio GUERRERO est incandescent. Grosse guitare et claviers divins se distinguent d'un Far Away brillant et mélodiquement parfait. À ce stade je recherche les influences, les comparaisons…
HEAVEN'S EDGE, FRONTLINE, AVIATOR, WHITE SISTER, GIUFFRIA... Superbe sonorité de claviers, voix suave, c'est Love Hunter ! Un titre hyper mélodique et mélancolique entre WHITE WIDDOW et HONEYMOON SUITE. Un petit vent de Hard US vient se mêler à l'AOR de Destination. Original et différent mais tellement bien fait. Rise Up est le premier titre qui m' a fait connaître le groupe. Un morceau construit tout en nuance entre des claviers éclatants et une guitare hargneuse. HUNTER y imprime ses particularités. Les claviers majestueux sont de nouveau au rendez vous du mid-tempo Snake. Un titre flamboyant au solo de guitare intense. L'AOR étincelant et ardent de Somebody Said (Love Is A Lonely Word) ne peut pas me laisser indifférent. Le refrain est un régal. Un peu de SURVIVOR me vient à l'idée des premières notes de Tonight puis la mélodie réconfortante et le refrain enjoué prennent le dessus. Me voilà en train de chanter la mélodie ! Plus classique (à la JOURNEY et STONE FURY) We Gotta Fight déploie une belle mélodie et un refrain aux chœurs remarquablement précis. Le solo de guitare est flamboyant. D'une approche plus américaine Warmer Love et ses grosses guitares est une composition efficace. La mélodie nerveuse n'a aucun mal à me séduire. Cet album est un pur joyaux d'un AOR aux arrangements et aux sonorités d'un raffinement subtil et délicat. Tous ces musiciens sont épris de persévérance, de ténacité, de volonté, de sincérité et de cette foi et de cette passion qui soulève les montagnes ! Ils ont donné toute leur âme à cet album ! Je sens que leur cœur a parlé…Je ne peux que les féliciter et les remercier de me faire rêver de nouveau. HUNTER m'a fait plonger dans un océan de bonheur. Les chiliens assument, revendiquent et transcrivent à travers leur musique leur amour pour l'AOR et le hard FM. Cet album est à mes yeux fabuleux ! C'est pourquoi je lui met un 19. Une note un peu folle parce que c'est un grand coup de cœur. Comme en 2018 pour ODYSSEY DESPERADO et Don't Miss The Sunset, j'ai ressenti les mêmes sensations. Encore une belle découverte grâce à Carsten NIELSEN et Chris SILOMA du label LIONS PRIDE MUSIC. La liste des groupes d'Amérique latine hyper talentueux n'en finit pas de s'allonger après ADELLAIDE, GUNNER, REVLIN PROJECT, MARENNA…maintenant HUNTER
En tous cas, le 30 Avril ne manquez surtout pas cet album qui m'a tant fait voyager et m'enthousiasmer !

HUNTER :

Ed Omar CARABANTES : Chant,
Claudio GUERRERO : Guitare,
Leo CORREA : Claviers,
Carlos ALFARO : Basse,
Marcelo ALEGRIA : Batterie.

Mixé et mastérisé par Ed Omar CARABANTES au Hunter Studios. Coquimbo. Chile.
Produit par Ed Omar CARABANTES et
Leo CORREA.
Producteur exécutif Carsten NIELSEN.
Pochette : Stanislav ATANASOV.

Rise Up : cliquez ici

Sad Eyes : cliquez ici

Somebody Said (Love Is A Lonely Word) : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
BLOOD RED SAINTS
Love hate conspiracies
CTP
The higher they climb
ESTRELLA
We will go on
UGLY KID JOE
Uglier than they used ta be
FREE SPIRIT
Pale sister of light
Chroniques du même auteur
FRED MIKA
Withdrawal symptoms
DYNAZTY
Firesign
MOTHER ROAD
2
GATHERING OF KINGS
Discovery
STRYPER
Even the devil believes
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente