Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
ELECTRIC OCTOPUS - Electric octopus

Style : Rock
Support :  MP3 - Année : 2022
Provenance du disque : Reçu du label
13titre(s) - 73minute(s)

Site(s) Internet : 
ELECTRIC OCTOPUS FACEBOOK
ELECTRIC OCTOPUS BANDCAMP

Label(s) :
Interstellar Smoke records
 (14/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 04/08/2022
Formats libres et psychédéliques
Derrière le nom d’ELECTRIC OCTOPUS, on trouve trois musiciens originaires de Belfast, à qui on ne fera pas l’injure de devoir se situer du côté des Républicains ou des Loyalistes, tant leur musique (a contrario d’un artwork très conforme aux canons du christianisme ancestral celtique) exprime une volonté farouche de s’émanciper des clivages culturels inhérents à l’une ou l’autre des communautés antagonistes, voire au celtisme insulaire en général.

Car la véritable religion adoptée par ELECTRIC OCTOPUS s’avère être avant tout celle d’une musique occasionnellement Rock, assurément psychédélique, instrumentale (à peine quelques psalmodies dans le spectre sonore) et basée sur l’improvisation. Inutile de vous dire que les publics de ce siècle, habitués aux formats surpuissants (en termes de production et de mixage), risquent de ne pas comprendre de quoi ELECTRIC OCTOPUS est le nom. Pourtant, ce trio a adopté un nom qui ne ment pas : il est bien question de musique électrique, si ce n’est qu’elle fuit les formats usés jusqu’à la corde du Rock, du Heavy Rock, et même du Rock électrique. L’auditeur n’est pas invité à s’incliner devant un énième exercice de Stoner Rock à fortes tendances psychédéliques. On se situe dans une démarche autrement plus libre, au sein duquel on rencontre certes des rythmiques épaisses et des guitares acides. Mais on peut tout aussi bien se confronter à des exercices libres de batteries, purement rythmiques, à mille lieues de solos qui firent la renommée de certains batteurs entre 1967 et 1975. Parfois, des claviers se mêlent à l’exercice, mais jamais en mode démonstratif et techniciste, propre au Rock progressif.

Non, ELECTRIC OCTOPUS ne se veut pas a priori ni attractif, ni démonstratif, juste à l’écoute des vibrations du moment, lesquelles peuvent être d’inspiration Blues Rock bancal à la GROUNDHOGS, Rock psychédélique pur sucre, Folk dépouillé, Folk oriental à la THIRD EAR BAND ou QUINTESSENCE, orages métalliques ponctuels : les trois comparses se réservent légitimement tous les droits, gambadant d’un registre à l’autre, privilégiant avant toute considération de style ou de format, l’expression d’ambiances et d’atmosphères qui portent dans leurs développements reptiliens ou hypnotiques leur propres logiques rythmiques asymétriques.

En dehors du temps, ELECTRIC OCTOPUS affiche un radicalisme âpre, sincère, parfois ostensiblement austère. Objectivement difficile à cerner, encore parfois entichée de son propre radicalisme, la musique du trio s’offre dans toute sa sincérité, à la fois iconoclaste compte-tenus des paramètres actuels, et farouchement indépendante de toute chapelle réductrice. Formats concis ou franchement longs (plus de 13 minutes pour a2enmod !), osez l’exploration et la découverte !

Vidéo de l’album : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
DAUGHTRY
Cage to rattle
FURIAPOLIS
Déesses
BRYAN ADAMS
Reckless
ŠAMANE
Kaukana virtaa eufrat
MALLORY
Honey moon
Chroniques du même auteur
BLACK BLOOD OF THE EARTH
Bleak light, fervent light
SKYFORGER
Senprūsija
ELVENKING
The pagan manifesto
STARGAZER
The sky is the limit
WEEDPECKER
Iv : the stream of forgotten thoughts
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /