Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
galerie photos
BLAZE BAYLEY / LONEWOLF ( LONEWOLFBLAZE BAYLEY )
Date de prise de vue :  07/05/11
Lieu :  La MURE et Grenoble
Photographe :  RASKAL
Date de publication : 10/05/11
Catégorie : Divers
Samedi 7 mai deux heures du matin, il fait encore nuit du côté de Birmingham en Angleterre, et pourtant un bruit de moto a du réveiller quelques habitants de cette grande ville industrielle…
Mais qui pouvait bien se lever si tôt pour faire 300 kilomètres afin de rallier Gatwick dans la banlieue de Londres ?
Tout simplement Blaze BAYLEY (WOLFSBANE et IRON MAIDEN)…
Une compagnie « Low Cost » et un vol direction Lyon Satolas pour une arrivée vers 11 heures…

Samedi 7 mai, si vous étiez du côté de Satolas vers 10h30, vous avez peut être croisé trois chevelus qui avaient l’air de très bonne humeur et impatients…
Jens, Rikki et Alex, les guitaristes et bassiste de LONEWOLF (Grenoble) étaient ces trois personnes…

Heureusement invité par Jens et les LONEWOLF, j’ai pu vivre une expérience très enrichissante et sympathique…

Blaze BAYLEY est venu sur Grenoble pour enregistrer un titre du prochain album de LONEWOLF (qui est prévue sans confirmation pour octobre 2011).
Suite à de très bons contacts noués entre les deux parties lors de concerts communs en France et en Belgique il y a trois ans environ, les grenoblois ont financé la venue de Blaze, en effet même si les contacts noués avant avec Blaze étaient chaleureux et passionnés, il n’en demeure pas moins que Blaze est un professionnel qui insiste pour qu’il soit (en plus du défraiement) symboliquement payé (je tairai le montant mais croyez moi c’est dérisoire et tout à l’honneur du « Monsieur »).

C’est à La Mure commune située sur la route Napoléon (Tout un symbole historique que de recevoir un anglais sur la route Napoléon…), que j’ai vu pour la deuxième fois de ma vie Blaze BAYLEY.

La première fois c’était pour un concert au Transbordeur (Lyon)pour la tournée Virtual XI…et oui IRON MAIDEN au Transbordeur…cela parait aujourd’hui de la science fiction !
Blaze avait les cheveux long, il était plutôt svelte et fougueux, et je me souviens en coulisse, déjà les rumeurs persistantes sur son éviction prochaine du groupe et le retour annoncé de Bruce, bref une ambiance bizarre régnait sur ce concert, mais je me rappelle avoir passé une super soirée. Blaze ce n’était pas Bruce, tout comme Bruce n’était pas Paul, mais j’ai toujours aimer l’album The X Factor et le chant chaud et profond de Blaze

Par la suite je vous avoue ne pas avoir accroché sur le début de la carrière solo de Blaze, tout comme je n’avais pas accroché sur sa période WOLFSBANE, et j’ai carrément zappé toute sa carrière Blaze BAYLEY

Le décors planté, je reviens donc sur ce samedi réservé à la sieste (souvenez vous de l’heure à laquelle s’est levé Blaze) et à l’ambiance détendue et naturelle entre musiciens se respectant mutuellement. Autant les membres de LONEWOLF regardaient et écoutaient Blaze comme des gamins, autant Blaze ne s’est placé à aucun moment comme « une star ».
Le soir fut l’occasion de quelques échanges sur les expériences du chanteur, il a évoqué légèrement IRON MAIDEN de manière naturelle et sans arrière pensé, citant Bruce DICKINSON comme l’un des tous meilleurs chanteurs de Heavy Metal du monde ; il a expliqué comment il avait galéré pour auditionner et trouver son nouveau batteur en vantant au passage tout son talent, il a raconté deux ou trois anecdotes, mais cette soirée ne fut pas l’objet de mille questions sur IRON MAIDEN ou les autres groupes de Métal.
Ce fut une soirée je dirais, entre amis, animée au fourneaux par Marianne (et Rikki ?), avec au menu, un magnifique canard laqué à l’orange (une première pour moi et c’était Top !).

Blaze fut sensible aux vins français et ne se fit pas prier pour enchaîner du blanc, du rosé et du rouge, ainsi qu’une flûte de champagne et une de crémant (Rikki et Isa étant originaire d’Alsace ils nous ont fait profiter de quelques spécialités).

On apprit que Blaze avait servi dans sa jeunesse dans un restaurant et il nous fit une belle démonstration d’ouverture de bouteille de champagne (Alex fit un peu moins bien quelques minutes plus tard).
Se sont joints à nous au repas, Tonio (le batteur), mais aussi Dams (l’ex guitariste qui travaille sur un nouveau projet nommé DARK SIGHT) et Felix l’ex batteur (qui lui a rejoint les chambériens (Cocorico !) d’ELVENSTORM dont l’album se termine tout doucement).

Durant le repas Blaze a expliqué aussi comment gérer sa voix, et le fait qu’un chanteur se devait de faire quelques sacrifices avant un concert ou une répétition, et ceci afin de proposer le meilleur aux fans qui ont payé leurs places. Il nous a dit qu'il préparait chaque concert comme le dernier (sans tenir compte du nombre de spectateur) et que si il mourrait après, il voulait que chaque spectateur puisse dire « qu’il avait assuré jusqu’au bout et proposé une vraie prestation d'artiste». Un discours de professionnel...

Si Blaze a connu quelques années de gloire en tant que frontman du plus grand groupe de Heavy Metal du monde, il a par la suite vécu des moments très difficiles ; beaucoup de vous ont su qu’il a perdu en 2008 sa femme et son père dans la même année, entraînant une longue période de passages difficiles à gérer, ce qui s’est ressentit sur les paroles et les ambiances de ses compositions…
Depuis peu il retrouve la forme et sans trahir de secret il va bientôt être papa, ce qui en fait un homme nouveau, très mature, qui a beaucoup de recul sur la vie et son sens, chaque mot prononcé sur des sujets sérieux portent, il ne parle pas pour ne rien dire et on sent une expérience musicale énorme.
Bien sûr il adore rire et plaisanter… bref j’ai rencontré ce samedi un homme bien, que l’on a envie d’écouter et suivre.

Il prône le sérieux pour progresser en tant que groupe et des sacrifices pour avancer toujours et encore, même dans les moments difficiles. Il est venu passer ce week end avec LONEWOLF, pour partager avec eux un peu de son expérience, et ce de manière simple et naturelle.

Blaze est allé se coucher vers minuit pour être en forme pour le lendemain, pour nous autres, quelques verres plus tard nous sommes arrivés à deux heures du matin l’heure de nous aussi aller dormir.

Dimanche 8 Mai 2011.

Après un petit déjeuné, vers 10h00, les quatre musiciens du groupe, Isa la femme de Rikki, Blaze et moi-même avons investit le studio d‘enregistrement « Hangar 38 » pour la vraie journée de travail.
L’avion de Blaze décollant de Lyon vers 18h, il y avait à peine 6 heures pour enregistrer les parties chant qui figureraient sur un des titres du prochain LONEWOLF (le titre n’est pas encore défini).
Un titre qui sonne très IRON MAIDEN époque Blaze justement, épique, puissant et mélodique à souhait !

Blaze nous avait annoncé qu’il devrait attendre quelques temps avant de commencer à chanter, histoire de laisser ses cordes vocales se chauffer naturellement avant d’attaquer la partie travail.
Une fois au studio il a retravaillé les paroles réalisées par Jens et cela de manière très directive, faisant même ré écrire les trois refrains identiques pour pouvoir vraiment suivre et corriger les points à revoir lors de l’enregistrement (il était écrit initialement le refrain et à côté « X 3 »).
Jens était comme un élève devant un professeur, et c’était impressionnant de voir cette scène quand on connaît Jens habituellement fonceur et jovial…Pour info Alex, Tonio et Rikki en étaient réduit à l’état de gamins en bermudas devant le Père Noël…
Blaze dirigeait tout de A à Z avec l’aide technique efficace de Francesco qui gère le studio. LONEWOLF regardait avec respect et admiration les prouesses vocales de Blaze
Blaze qui s’est approprié de manière spectaculaire le titre, et qui à chaque nouvelle étape se montrait « Le » chanteur de ce titre qui colle parfaitement à sa voix !
En trois heures il avait réussi à apprendre et à maîtriser plus que parfaitement le titre, et plus d’une fois j’ai vu les rires remplis d’émotions d’Alex ou Jens en entendant une phrase sur laquelle Blaze faisait état de tout son art et sa puissance !

Oui, ce fut pour moi aussi un grand moment et je ne remercierai jamais assez les LONEWOLF de m’avoir accepté parmi la meute !

Vers une heure et demi j’ai du quitter tout ce beau monde après quelques photos souvenirs qui immortaliseront ce week end magique !

Je suis plus qu’impatient d’entendre le résultat final, mais je peux dores et déjà vous dire que ce titre va être un hymne !
Si je reverrai les amis de LONEWOLF, je ne sais pas si je croiserai de nouveau Blaze, mais il restera à vie un homme surprenant et authentique très attachant.
Un gars qui aurait pu finir dans une carrière (malheureusement) pathétique à la Paul DI ANNO, à vivre uniquement sur son statut « d’ex IRON MAIDEN », en s’enfonçant dans une spirale négative, et au final Blaze s’est battu pour se faire accepter et respecter par les fans de Métal et qui s’est battu aussi contre de très dures épreuves que lui a imposée la vie ; un gars qui est prêt à réaliser des tournée de petits clubs en minibus avec des cachets de misères avec la conviction de réaliser ce dont il a envie…partager sa foi dans notre musique avec les fans, qui eux aussi font souvent des sacrifices pour le voir en concert.
Il aime son rôle de frontman: frapper dans les mains des fans du premier rang, invectiver ceux du fond, et mettre le feu sur scène ! Il dit rarement atteindre la perfection, mais qu’à chaque fois il essaye de l’atteindre et qu’il travaille chaque jour pour y arriver !

Une chose est sûre je vais essayer de trouver du temps pour écouter ses derniers albums et voir son dernier DVD pour m’imprégner plus du personnage.
Pour terminer et être complet il a reformé WOLFSBANE, un groupe qui selon lui est plus Rock’n’Roll (esprit je cite « Fuck The World ») et un album est en préparation. BLAZE BAYLEY est un groupe qui est plus sérieux, plus technique et qui s’attache principalement à explorer l’âme humaine, ses joies, ses peines et ses espoirs.

Merci Blaze, merci LONEWOLF (et les WOLFGIRLS) et une spéciale dédicace à Norde qui (comme moi) n'a pu réaliser son interview !






COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la galerie
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Norde Le mardi 24 mai 2011
Vous pouvez trouver ici : http://defender.metal-live.com/viewtopic.php?f=1&t=25917 l'interview que j'ai réaliser avec Blaze Bayley suite à sa venue à Grenoble.
Commentaire de Raskal : Cool ! Enfin la voilà ! Qu'on se le dise ! Bravo Norde pour cette interview exclusive !
Axldobby Le dimanche 15 mai 2011

Ville : Bretagne
Il s'en passe des choses par chez toi, Pascal ! :) J'ai terminé la lecture de ton CR, cela donne envie (comme tu le dis si bien) de se pencher sur les œuvres musicales du bonhomme et de faire fi des préjugées à son égard ! :)
Commentaire de Raskal : Merci pour ton Com' ! Il se passe moins de choses que "chez Marpa" mais bon c'est vrai qu'on est pas à plaindre du côté de Chambéry avec Grenoble, Annecy etLyon pas loin !
Norde Le mercredi 11 mai 2011
Super CR Raskal ! Bien classe les photos ! Merci Lonewolf pour l'invitation et merci Alex et Mariane pour leur acceuil !!! Vivement qu'il sorte ce nouvel album !!!
Commentaire de Raskal : Merci Norde ! En tout cas on a une photo culte de toi :))) A bientôt
alex wolf Le mercredi 11 mai 2011

Ville : N.D.V.
Un putain de weekend ! Hé Raskal, je sais que vu de Chambery c' est à peu près pareil mais c' était à Notre Dame de Vaulx et pas à la Mure ;-) Merci en tous cas pour ton report et pour ta présence. Je crois sincèrement qu' on s' en souviendra tous toute notre vie ! Des fois, malgré les galères et tout ce qui peut aller avec le choix d' être un métalleux, il arrive des moments tellement énormes qui justifient à eux seuls tout un choix de vie... Putain, c' était énorme ! Et effectivement Blaze est réellement quelqu' un d' attachant très touchant de qui on peut dire que la vie n' a pas (encore) laissé apparaître quel artiste et monstrueux chanteur il est en réalité. C' est un VRAI metalleux dans l' âme pour lequel le public (et moi le premier avant de l' avoir un peu côtoyé et vu enregistrer) garde une fausse impression. Croyez moi que si Maiden lui avait réellement laissé sa chanse (s' accorder plus grave pour aller avec son réel timbre de voix) l' histoire du métal ( et sa vie ) aurait surement été différente. Un ENORME merci en tous cas. Alex & Lonewolf
Commentaire de Raskal : Merci Alex pour ce Com ! Pour ND De Vaulx je voulais juste éviter que des hordes de fans de Blaze et de canard à l'orange envahisse ta maison !!!!!
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente