Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
galerie photos
DORO: l'Ange du Heavy Metal à Paris (Alhambra, le 21 oct 2011) ( DOROMERENDINE )
Date de prise de vue :  21/10/11
Lieu :  Paris, Alhambra
Photographe :  metalmp
Date de publication : 26/10/11
Catégorie : Concert
Si DORO bénéficie d’un incontestable capital sympathie auprès du public français, jamais ce dernier ne se déplace en nombre suffisant pour remplir les salles de concerts dans lesquelles la belle se produit. C’est dans un Alhambra dont l’étage reste fermé que MERENDINE entre en scène à 19h30, chacun des quatre musiciens portant, le temps du premier morceau, le masque révolutionnaire imaginé par Alan MOORE dans V Pour Vendetta. Le message est clair, dès le premier cri de rage du chanteur, MERENDINE est un groupe engagé et révolutionnaire.

Après un premier titre aux intonations Hard Core, le quatuor diversifie ses influences et varie les plaisirs en offrant au public des morceaux Heavy, Speed ou Thrash revendicatifs (Revolution, Against The System parmi les titres que j’ai pu relever). Sur le Heavy Stand Up And Fight, l’entrée de quatre joyeux lurons masqués de la même manière que MERENDINE vient chercher des noises au groupe dans un esprit joyeux et fêtard. Cependant, le dernier tiers du concert voit une bonne partie du public se diriger vers le bar et le stand de merchandising, moyennement convaincu par la musique qui n’offre que peu de surprises. Efficace scéniquement, MERENDINE ne parvient pas à se distinguer musicalement.

Setlist MERENDINE : ?

Il est 20h45, le public commence à s’impatienter. Un couple de fans est venu avec un bouquet de fleurs qu’il compte bien offrir à Doro. On croise d’ailleurs dans ce public, le prix attractif de la soirée y est certainement pour quelque chose (moins de 30 €), plusieurs générations de fans, certains parents étant venus avec leur jeune progéniture aux oreilles protégées, fort heureusement.

Enfin, les lumières s’éteignent. DORO, le groupe, investit la place, dos tourné au public le temps de l’intro. Puis Doro déboule, affichant un sourire éclatant qui ne la quittera pas de la soirée. Earthshaker Rock et I Rule The Ruins ouvrent les hostilités face à un public très réceptif. Pendant les 90’ qui suivent, la formation alignera les meilleurs morceaux de WARLOCK et DORO, la belle communiquant avec aisance, et très souvent en français, avec le public. Le bouquet lui est offert pendant Run For The Devil (je crois…), bouquet que la chanteuse serre contre elle tout au long de la chanson. « Paris ! Vous êtes prêts à crier avec moi ? » introduit un Burning The Witches que le public reprend en choeur et avec cœur. Après Night Of The Warrior, Doro rend un long et sensible hommage à Ronnie James DIO, puis elle sourit, se rendant compte qu’elle a zappé un titre. Peu importe, on inverse et le groupe offre une version épurée et pleine d’émotion de Egypt (The Chain Are On) (DIO) puis replace Burn It Up.

A aucun moment Doro ne laisse le public respirer. La chanteuse arpente la scène de long en large, serrant les mains qui se dressent vers elle à gauche, à droite, au centre… Personne n’est oublié. Alors que son dernier album commence à dater, et que les fans se demandent quand est prévue la suite DORO présente un nouveau titre : Raise Your Fist In The Air est très prometteur, entraînant à souhait et facilement mémorisable, véritable invitation au headbanging. Vivement l’album !

Grand moment des concerts des formations des 80’s, le solo de batterie est ce soir la seule faute de goût du spectacle. Trop long, trop classique, cette démonstration eût mérité d’être diminuée de moitié. Fort heureusement, la suite rattrapera ce moment de flottement avec des We Are The Metalheads, Breaking The Law (JUDAS PRIEST), All We Are qui seront suivis du rappel composé de l’incontournable Metal Tango .

DORO a ce soir offert un des meilleurs concerts auxquels j’ai assisté cette année. Sans totalement atteindre le niveau d’un ACCEPT ou d’un SAXON, la prestation s’élève au rang de celle donnée par HELLOWEEN en tout début d’année. Incontestablement, le show de ce soir entre pour l’heure dans mon top 5 de l’année. Doro, avant d’entrer en scène, a été ce soir présentée comme la Heavy Metal Queen.Si le Metal était un jeu de cartes, elle en serait la reine de cœur. Mais en réalité, Doro est bien plus. Généreuse et lumineuse, Doro est l’ange du Heavy Metal.

Setlist DORO : Earthshaker Rock, I Rule The Ruins, Fight For Rock, Running From The Devil, Burning The Witches, Night Of The Warlock, Egypt (The Chains Are On) (DIO), Burn It Up, Without You, Metal Racer, True As Steel, Raise Your Fist, Für Immer, Haunted Heart, Solo batterie, We Are The Metalheads, Breaking The Law (JUDAS PRIEST), All We Are. Rappel: Metal Tango
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la galerie
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Rémifm Le mercredi 26 octobre 2011

Ville : Chambéry
Super report et photos MP !!! Bravo et merci...
Commentaire de metalmp : Merci. Et de rien. Ce concert fut un plaisir
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente