Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
LOST WEEKEND - Fear and innocence

Style : Hard Rock
Support :  CD - Année : 2008
Provenance du disque : Reçu du label
11titre(s) - 49minute(s)

Site(s) Internet : 
LOST WEEKEND FACEBOOK
LOST WEEKEND MYSPACE 

Label(s) :
Escape Music
 (11/20)

Auteur : Phil "KOB"
Date de publication : 21/06/09
Hard fm moyen
LOST WEEKEND est un groupe de Hard FM Anglais finalement assez peu connu malgré quinze ans d’existence et quatre albums à son actif. Ce Fear And Innocence qui nous intéresse aujourd’hui est donc le cinquième album du groupe et il n’y a malheureusement que peu de chances pour que celui-ci aide ces musiciens à se faire mieux connaître du grand public.

En effet, tout dans Fear And Innocence est assez bancal, sans être désagréable.

A commencer par les influences qu’on devine un peu trop aisément et qui sont trop variées pour proposer un ensemble homogène. A Little Older With Style et Stone Hearted Woman rappellent FOREIGNER (particulièrement le pont de cette dernière), Hearts And Minds et Another Lonely Night In Tears évoquent EUROPE sans les choeurs et avec un coté plus US, alors que sur Face Of An Angel on penserait presque à du LED ZEPELLIN. Le reste évolue dans un mélange de Rock et de Hard FM teinté de 80.

Seulement voilà, aucun des onze titres de cet album ne parvient à égaler ses influences, malgré quelques bons passages ça et là (la guitare acoustique et le piano de Hearts And Minds, les bons soli de guitare de Life With The Lid Taken Off ou de Only The Strong Survive), et l’ensemble manque vraiment d’homogénéité. Les musiciens sont plutôt compétents dans leurs domaines respectifs, mais là encore aucun d’eux ne parvient jamais à nous surprendre ou à nous faire vibrer. Tout comme la production, honnête mais manquant de pêche et de tranchant.

Tout ça serait pardonnable pour un jeune groupe se lançant dans la cour des grands, mais la pilule passe beaucoup moins bien pour un vétéran de la scène Hard Rock. Alors bien sûr, au final nous sommes en présence d'un album de Hard FM mélodique correct mais loin d’être indispensable, qui n’accroche jamais vraiment l’auditeur.
A réserver aux inconditionnels du genre.

Une déception.

COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
LYNCH MOB
Rebel
SANDALINAS
Fly to the sun
DAVE EVANS
Sinner
SUPERFIZ
Superfiz
BROTHER FIRETRIBE
Sunbound
Chroniques du même auteur
RIBSPREADER
The van murders
STILLE VOLK
Nuiet de sabbat
KHYNN
Any fear calms down
OBDURATED
The answers within
KORITNI
Game of fools
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente