Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
UNSILENCE - Under a torn sky

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  CD - Année : 2009
Provenance du disque : Reçu du label
8titre(s) - 54minute(s)

Site(s) Internet : 
PSYCHEDOOMELIC WEBSITE
UNSILENCE WEBSITE

Label(s) :
PsycheDoomelic
 (11/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 31/12/09
La voie de la voix
Le parti pris de ce quatuor britannique est de pratiquer un doom metal très classique, très clair, forcément lyrique et sombre à la fois, avec pour caractéristique principale des vocaux clairs. Lesquels sont assurés par le guitariste James KILMURRAY. Autant dire que UNSILENCE n’a pas choisi la voie la plus simple pour ce premier album ; le chant clair sur une musique aussi lente et majestueuse que le doom metal lyrique implique une discipline très rigoureuse et une aptitude avérée pour tenir des lignes mélodiques. Quand la réussite est au rendez-vous, le résultat s’avère simplement grandiose : CANDLEMASS, SOLITUDE AETURNUS ou encore WHILE HEAVEN WEPT en sont les preuves vivaces.
Pour l’heure, UNSILENCE aura du mal à prétendre au même niveau d’excellence, principalement à cause de ce chant, souvent plus lancinant que lyrique, parfois à la limite de la justesse dès qu’il s’agit de pousser la voix. Il n’empêche que ce chanteur et guitariste parvient à instaurer au plan vocal un climat désolé et désespéré qui, mieux travaillé, pourrait faire un effet certain.
Au plan instrumental, les choses sont nettement plus solides, quoique très classiques. Une grosse section rythmique appuie fortement des tempi lents (évidemment) et les deux guitaristes rivalisent de riffs pesants et de soli très bien construits et mélodiques à souhait. L’aspect mélodique est d’ailleurs un atout certain, à l’instar de la très belle introduction acoustique de The Hour of Arrival. Dernier bémol, la prise de son est rugueuse (ce qui n’est pas forcément un mal) mais le mixage est un tantinet brouillon.
En clair, UNSILENCE doit encore travailler mais les intentions sont fort louables.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
AUT MORI
Pervaja sleza oseni
EA
Au èllai
OLD THUNDER
Slings & arrows
1000 MODS
Repeated exposure to...
MEGAHERZ
Zombieland
Chroniques du même auteur
THE ATOMIC BITCHWAX
Gravitron
THE WELL
Pagan science
HOODED PRIEST
The hour be none
IRON MAN
Black knight
DESERT STORM
Sentinels
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente