Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
LADY KILL - In my back

Style : Prog Heavy / Prog Metal / Prog Rock
Support :  CD - Année : 2009
Provenance du disque : Reçu du groupe
7titre(s) - 50minute(s)

Site(s) Internet : 
LADY KILL MYSPACE 

Label(s) :
Etoa Label
 (14/20)

Auteur : Phil "KOB"
Date de publication : 03/01/10
Prometteur
C’est une découverte que je vous propose aujourd’hui. LADY KILL est un énigmatique duo d’Aix les Bains, auteur d’un premier essai In My Back.

Enigmatique, le groupe l’est autant par sa discrétion quand à l’identité des 2 musiciens ou leurs influences (le myspace est très évasif...) que par la musique qu’il propose.

Nous avons en effet affaire ici à un rock sombre et torturé, principalement acoustique (seuls les 2 derniers titres sont dotés d’une basse, d’une guitare saturée et d‘une batterie).

Pas question donc de metal, mais plutôt d’ambiances dépressives à la ANATHEMA, surtout de l’époque Alternative 4 (la lancinante intro de Men In The Street,The Christ Is The Devil que n’auraient pas renié les frères CAVANAGH,Out Of Breath et son début au piano,...).

Un des points forts du combo est la voix du chanteur-guitariste, éraillée, déchirée même par moment, qui évoque parfois celle de Bertrand CANTAT de NOIR DESIR (Black Sky, The Son, entre autres), et qui habite les 7 titres qui composent ce cd, renforçant le côté sombre et torturé de la musique et lui apportant puissance, colère et émotion.

Mais c’est le piano qui pose l’ambiance du groupe, celui-ci se faisant tantôt délicat (l’intro de Out Of Breath, The Christ Is The Devil...) tantôt furieux (le pont de Out Of Breath, ...) mais toujours sombrement mélancolique pour un résultat vraiment très bon...

Alors bien sûr, l’album n’est pas exempt de défauts : un peu court (seulement 7 titres), un léger manque de renouvellement (au fil de l’écoute on a tendance à décrocher un peu malgré le côté plus électrique des 2 dernières chansons, qui auraient surement gagné à être présentées un peu plus tôt sur le cd) et un accent français parfois un peu limite, mais rien de tout cela n’est rédhibitoire et il serait dommage de passer à côté de ce groupe très encourageant.

D’autant que les échos des lives sont très bons (une scène au Musilac cette année, apparemment très réussie).

Si le côté sombre et dépressif du rock vous attire, n’hésitez pas à aller jeter un œil sur leur myspace (http://www.myspace.com/ladykillmusic) pour les encourager, ils le valent bien et vous ne devriez pas le regretter.Une très bonne surprise.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
DOMAIN OF DREAMS
Domain of dreams
HARMONY
Theatre of redemption
SEVENTH WONDER
The great escape
MAELSTORM
Into the spiral
OPRAM
Live
Chroniques du même auteur
INK CITY
Human rock school
MZ
Live 2008
NORDHEIM
Lost in the north
FREEDOM CALL
Land of the crimson dawn
ANNIHILATOR
Annihilator
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente