Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
CARACH ANGREN - Death came through a phantom ship

Style : Melodic Extrem Metal
Support :  CD - Année : 2010
Provenance du disque : Reçu du label
9titre(s) - 43minute(s)

Site(s) Internet : 
CARACH ANGREN MYSPACE 
CARACH ANGREN WEBSITE

Label(s) :
Maddening Media
 (17/20)

Auteur : Maud
Date de publication : 24/03/10
Puissant, symphonique, agressif et mélodique
Pour leur second album longue durée, CARACH ANGREN a décidé de mettre les petits plats dans les grands, et c’est désormais sous l’aile de Maddening Media que les hollandais font une nouvelle entrée en force sur la scène métal extrême symphonique.

Death Came Through A Phantom Ship est le récit du capitaine Van Der Decken, devenu fou après le massacre de sa famille. Même si le scénario ne semble pas vraiment original, les textes sont parfaitement travaillés et rendent l’histoire prenante au point de ne pas pouvoir écouter l’album sans suivre au moins une fois le livret en entier, afin de ne rien manquer de cette descente aux enfers, et d’arriver à la fin avec hâte après un suspense digne d’un bon roman de piraterie…

Les titres s’enchainent les uns après les autres dans une parfaite cohérence et évoluent de la même façon que l’histoire progresse. De riffs ultra-violents à de magnifiques passages orchestraux en passant par des interludes parlés, l’ensemble est complet musicalement parlant, et les prises de risques pour un groupe de métal dit « extrême » sont nombreuses : mélodieux arpèges de piano derrière le chant, nombreuses lignes de violons solistes, presque celtiques, sur la quasi totalité des titres, ou encore l’intervention jazzy burlesque sur Van Der Decken’s Triumph et les chœurs masculins de Al Betekent Mijn Dood.

Ajoutons également que les prestations des musiciens sont impeccables. Les lignes de batterie de Namtar sont finement travaillées de manière à rendre les riffs rapides ultra efficaces sans tomber dans le cliché du blast typique du métal de ce genre, et se permettent également de proposer des passages plus lents qui restent parfaitement entrainants. Les guitares et le chant de Seregor sont percutantes à souhait et parfaitement maitrisées, et le travail de Ardek aux claviers et orchestrations est tout simplement colossal tellement le résultat est de bonne qualité, rendant l’ensemble tout simplement irréprochable.

Vous l’avez compris, CARACH ANGREN ne se contente donc pas de servir un plat réchauffé du style mais innove, teste, et finit par nous offrir une pure merveille tant musicale que narrative. Death Came Through A Phantom Ship est un album à écouter au moins une fois dans sa vie, que l’on aime le style ou non, l’oreille curieuse ne sera pas déçue.


Mélodie : 4/5
Technique : 3/5
Originalité : 4/5
Production : 4/5
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
LIMBONIC ART
Spectre abysm
AKREA
Lügenkabinett
DEATHAWAITS
Solve coagula
KILL ME THIS MONDAY
Killed in action
AEPHANEMER
Memento mori
Chroniques du même auteur
IKUINEN KAAMOS
Fall of icons
AONE
The age of aquarius
SYNTHETIC WATERFALL
Rising of the aeon
OPPOSITE SELF
The paradox of power
BETO VASQUEZ INFINITY
Darkmind
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente