Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
KERRETTA - Vilayer

Style : Instrumental
Support :  CD - Année : 2010
Provenance du disque : Reçu du label
44titre(s) - 8minute(s)

Site(s) Internet : 
MYSPACE KERRETTA 

Label(s) :
Golden Antenna
 (18/20)

Auteur : Maud
Date de publication : 24/09/10
Une autre dimension musicale
C’est un étonnant trio venant tout droit de Nouvelle Zélande que je vous propose de découvrir ici. KERRETTA officie dans le délicat genre du métal instrumental expérimental, où seuls les sons des guitares et autres instruments permettront à l’auditeur de capter le message du groupe.

L’écoute de leur premier album, Vilayer, a été pour moi un pur moment de voyage dans une autre dimension musicale… Tantôt portée par la douceur ou le caractère envoutant de certains morceaux (The Secret Is Momentum, Dinshah, White Lie) tantôt ramenée à la réalité de la vie dans des titres plus ébouriffés (Moven Fade, The Square Outside, Nest Of Spies), je me suis totalement laissée convaincre par leur musique si ingénieuse dans un contexte aussi puriste qu’une formation faite (seulement !) d’une guitare, une basse et une batterie.

Les performances techniques se font discrètes pour laisser place aux mélodies, aux ambiances, et au travail des sons des instruments en fonction du message passé. Ainsi, pas de décoiffant soli, par de double pédale à 180 bpm, pas de jeu de basse à trois doigts ; non, nous sommes ici dans la recherche de la subtilité des images et des messages, comme si la musique prenait soudainement tout le poids des émotions véhiculées, de manière à pénétrer au plus profond de l’âme de l’auditeur.

Le groupe s’aidera cependant de quelques rares instruments supplémentaires ça et là afin de faire planer l’auditeur toujours plus haut… L’utilisation d’un e-bow sur une guitare acoustique dans White Lie viendra subjuguer le morceau et lui donner un caractère tout simplement transcendantal ; un discret synthétiseur viendra également soutenir les ambiances de certains titres comme Nest Of Spies, Bone Amber Reigns ou encore White Lie à la façon d’un bourdon, ici pour rappeler qu’il y a toujours quelque chose en suspend qui nous attend, ou renforcer cette impression de pesanteur qui finit par n’avoir d’autre choix que de venir s’installer dans l’auditeur-éponge, s’imbibant petit à petit de cette magnifique musique…

Vous l’aurez donc compris, un intense moment musical vous attend si vous souhaitez découvrir KERRETTA. Je conseille vivement aux oreilles en manque de belles découvertes de se rendre sur la page du groupe pour donner à ces quelques lignes bien fades un peu de réalisme en musique. Bravo et merci au groupe !

Mélodie : 4/5
Technique : 3/5
Originalité : 4/5
Production : 5/5
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
XAVIER BOSCHER
Embryogenesis
JOE SATRIANI
Black swans and wormhole wizards
MAYCON BIANCHI
Alquimia
POINTS NORTH
Road less traveled
XAVIER BOSCHER
Love energy
Chroniques du même auteur
STOLEN MEMORIES
The strange order
ANAS ABID
Searching my way
KHAELYS
Darkest hours
ILLUSION
Turbulence and tranquility
SOUTHERN CROSS
Down below
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente