Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
KISKE - SOMERVILLE - Kiske - somerville

Style : Heavy Metal
Support :  MP3 - Année : 2010
Provenance du disque : Reçu du label
12titre(s) - 53minute(s)

Label(s) :
Frontiers Records
 (14/20)

Auteur : Rémifm
Date de publication : 31/07/10
A deux, on se sent mieux...
Je me sens dans la peau d'un supermarché en débutant cette chronique...
Oui, il s'agit maintenant pour moi de vous parler des sorties de la rentrée...
Un terme que je n'aime jamais trop évoquer en juillet / août mais qu'il faut se résoudre à affronter déjà quand les courses nous mènent dans l'antre de la consommation !
Dans mes devoirs de vacances se trouvent donc les nouveautés Frontiers Records de Septembre dont ce KISKE - SOMERVILLE.
Je me risque à rappeler que Michael KISKE est un fantastique chanteur allemand dont le travail chez HELLOWEEN est salué par tous.
Mais il est également fier de ses albums solos et sa participation aux 2 albums de PLACE VENDOME (chronique en ces pages) fut remarquable, tout comme sur divers projets dont le dernier AVANTASIA !
Moins connue pour l'heure mais tout aussi talentueuse, Amanda SOMERVILLE, en plus d'être jolie chante divinement bien et nous vient de cette chère Amérique.
Elle a à son actif un grand nombre de projets artistiques et a connu le plaisir de travailler avec KAMELOT, AVANTASIA etc.
Pour cet opus, nous retrouvons, outre Amanda, Mat SINNER (PRIMAL FEAR, SINNER) et Magnus KARLSSON (LAST TRIBE, STARBREAKER, ALLEN/LANDE, PRIMAL FEAR) sur la plupart des compositions avec la contribution de Sander GOMMANS (AFTER FOREVER).
Ce dernier est venu aussi jouer de la guitare sur les compositions, Mat SINNER est quant à lui crédité à la basse et choeurs (je ne sais pas quand pour les choeurs ?) et Magnus KARLSSON aux guitares et claviers.
Ils sont accompagnés de Martin SCHMIDT et Ramy ALI à la batterie et Jimmy KRESIC aux claviers.
Pour la musique et si vous connaissez nos protagonistes, vous ne serez pas surpris si je vous dit que nous nageons dans un Heavy-Metal mélodique, parfois très symphonique, plutôt soft et bien arrondi sur les angles, bref sans grande surprise.
Ces compositions auraient très bien pu remplir un nouvel album de ALLEN/LANDE.
Le style Magnus KARLSSON est très présent sur tout l'album.
Un album bien moins carton que le dernier PRIMAL FEAR, moins moderne que STARBREAKER et pour le coup très accessible au grand public et à la frange "adolescentes en fleurs qui aiment les vampires".
L'ombre d'EVANESCENCE, voire de WITHIN TEMPTATION plane parfois, comme sur l'excellent End Of The Road et son refrain très mélancolique.
Le single Silence, lui aussi symphonique ou encore l'excellent Devil In Her Heart et ses cloches sur le refrain nous ramènent aussi sur ces terres là !
Nothing Left To Say ou If I Had A Wish, vraiment bons sont plus à rapprocher d'un HELLOWEEN light mais inspiré.
Le "bonus track" Set A Fire est vraiment bon aussi et le titre le plus Heavy traditionnel de l'album. Il surprend même pour clore l'album.
Voilà 6 belles réussites de cet opus, le reste est pour moi bon mais sans plus.
Il y a de belles vibrations tout de même sur Arise, Don't Walk Away et le poussif Rain sont plus Hard-Rock, A Thousand Roads est un mid-tempo sympathique, One Night Burning et Second Chance sont des ballades peu entrainantes.
Et puis, et là je n'engage que mes oreilles et mon jugement, mais le mixage des voix est assez surprenant.
J'ai l'impression que les voix n'ont pas été mixées avec la musique mais posées dessus en une prise.
Il y a de vraies approximations dans ce mixage qui me surprend vraiment car il me semble avoir été bâclé.
Un sentiment renforcé par le fait que la production est excellente.
Un résultat étrange de la part de Mat SINNER.
Je pense que le chant aurait mérité un peu plus d'attention à l'enregistrement et au mixage.
Bref, un bilan tout de même mitigé pour moi avec un bon 16/20 pour 6 compositions et une note globale de 14.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
jeffmetalzone Le mercredi 8 septembre 2010
effectivement c'est vraiment magnus karlsson qui sauve l'album les deux voix ne vont pas trop ensemble j'ai du mal expliquer avec des mots mais on a la sale impression que chacun à enregistré de son coté il n'y à pas de symbiose. mais certains refrains sont vraiment accrocheurs quand meme
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
METAL CHURCH
This present wasteland
SACRIFER
This is the war ep
WHITE LIGHTNING
Dr meanberger's sinister plot
TEUTONIC
Born of hellfire
HEAVYLUTION
The architect
Chroniques du même auteur
AMARANTHE
The nexus
THE POODLES
Sweet trade
EVERGREY
Hymns for the broken
MAGNUM
On the 13th day
TOBY HITCHCOCK
Mercury's down
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente