Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
VAN HALEN - Van halen

Style : Hard Rock
Support :  CD - Année : 1978
Provenance du disque : Acheté
11titre(s) - 36minute(s)

Site(s) Internet : 
VAN HALEN WEBSITE
VAN HALEN Album video
VAN HALEN MYSPACE 

Label(s) :
Warner
 (18/20)

Auteur : Axldobby
Date de publication : 29/01/11
Oldies but goldies : on fire !
Nous avons décidé de vous faire découvrir (ou redécouvrir) les albums qui ont marqué une époque et qui nous paraissent importants pour comprendre l'évolution de notre style préféré.
Nous traiterons de l'album en le réintégrant dans son contexte originel (anecdotes, etc.) ...
Une chronique qui se veut 100% "passionnée" et "nostalgique" et qui nous l'espérons, vous fera réagir par le biais des commentaires ! ......
Bon voyage !



Fils de musiciens hollandais immigrés aux Etats-Unis, Alexander et Edward VAN HALEN furent rapidement contaminés par la passion dévorante de leurs parents : la musique ! L’un opta d’abord pour la batterie pour ensuite se retrancher sur la guitare et inversement pour l’autre qui termina aux fûts. Durant leurs années de scolarité, ils formèrent plusieurs groupes. Le dernier, avant l’aboutissement et la consécration, fut leur trio MAMMOTH avec le bassiste Michael ANTHONY. A cette époque, ils furent tributaires d’un certain David LEE ROTH (chanteur à ses heures perdues) pour leurs matériels. Ne jouissant pas pleinement d’une indépendance, ils décidèrent de faire d’une pierre deux coups : intégrer ce dernier au chant, gagnant ainsi une stabilité et le matériel par la même occasion !

C’est ce quatuor qui donne finalement naissance à VAN HALEN et son rejeton éponyme en 1978. Van Halen ou l’opus référence pour une majorité d’hardos et rockers. Onze titres sont au rendez-vous, dix si vous excluez la fameuse intervention Eruption de Edward « Eddie » VAN HALEN à la guitare (véritable prouesse technique du jeune homme). Dès les premières notes, les premières paroles, vous êtes prévenus : zéro temps mort ! Runnin' With the Devil, la reprise You Really Got Me de THE KINKS, Ain't Talkin' 'Bout Love, ou On Fire sont des titres qui n’ont pas dû échapper à vos oreilles (j’ose l’espérer !), que vous apparteniez à la jeune ou l’ancienne génération.

Légende, légende, légende, … trois fois légende ! VAN HALEN est une célébrité, une institution du Hard-Rock Américain. Ce disque fut le ticket d’entrée du quatuor dans le monde florissant et (malheureusement !) sans pitié de la musique et présageait d’autres pépites.

Aujourd’hui, VAN HALEN ressemble plus à une épave … pouvons-nous espérer de nouveau un tel sursaut ? Pouvons-nous espérer une nouvelle production ? Des questions sans réponses, voici l’autre héritage des américains !

Retrouvez les autres chroniques de ces groupes "Coup de Cœur" en utilisant le moteur de recherche sur la page des chroniques (Lien "Chroniques" au niveau du menu). Rechercher les mots: Oldies but goldies.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Raskal Le lundi 31 janvier 2011

Ville : CHAMBERY
Indispensable ! Intemporel ! Enorme ! A l'époque 7 ans d'avance sur la concurrence en terme de son et de production ! Mélodique, énergique et inspiré c'est un des albums TOP TEN mondial en Hard Rock mélodique "80's"!
Alain Le dimanche 30 janvier 2011
Et ce son, toujours aussi énorme des décennies plus tard ! Le producteur Ted TEMPLEMAN (maître d'oeuvre sur les meilleurs albums des DOOBIE BROTHERS, rois du rock californien) avait construit une cathédrale sonore impressionnante, d'une puissance et d'une clarté éblouissantes. Rien que l'intro à la basse de Running With The Devil vous enfonce sous terre. Chaque riff vous râcle l'intérieur du crâne, chaque solo vous met en prise directe avec un câble 100 000 volts (sans aprler de la technique affolante !). La section rythmique est au taquet, à la fois technique et ultra efficace. Et surtout, il y avait des compositions solides, en plus de la reprise des KINKS You Really Got Me. Les albums suivants allaient d'ailleurs pâtir de la comparaison en matière de compos, mis à part le méconnu Fair Warning et surtout le classique 1984. Pour être complet, il faut préciser que le succès auprès du très grand public américain ne devait intervenir qu'à partir de 1984 et surtout lors de l'ère Sammy HAGAR.
Axldobby Le samedi 29 janvier 2011

Ville : Bretagne
Préférant ne pas étaler ma vie sur la chronique, je m'en suis tenu plus au côté historique de l'oeuvre. De même, j'ai souhaité ajouter un bémol final sur l'écrit : une référence certes, toutefois VAN HALEN tient-il encore la route ? Des quatre co-fondateurs, Michael ANTHONY (dans CHICKENFOOT) et David LEE ROTH (en solo) sont restés prolifiques dans le circuit purement musical, les deux frères, eux, s'en sont allés vers le business ...
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
GRINDHOUSE
Chapter one
KING LIZARD
Viva la decadence
TALON
Fourplay
JIM JIDHED
Push on through
BORGOGNA
Something to lean on
Chroniques du même auteur
SINNER
One bullet left
ROBERT TEPPER
No easy way out
SUPERCHARGER
Handgrenade blues
ALYSON AVENUE
Changes
SURVIVOR
Premonition
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente