Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
AMON SETHIS - Part 1 the prophecy

Style : Prog Heavy / Prog Metal / Prog Rock
Support :  CD - Année : 2011
Provenance du disque : Reçu du groupe
12titre(s) - 60minute(s)

Site(s) Internet : 
AMON SETHIS MYSPACE 
BAND WEBSITE

Label(s) :
Auto Production
 (17/20)

Auteur : Raskal
Date de publication : 03/04/11
L'aventure commence !
Le voici enfin le premier album de la trilogie annoncée par le groupe isérois il y a plus d’un an, environ à la sortie de son MCD promo, The Legend Of The Seven Dynasty.
Vous trouverez sur ce site la chronique.

Avec cette pochette simple AMON SETHIS nous entraine en pleine Egypte antique, pour une grande fresque historique qui a tout pour séduire le plus grand nombre d’entre vous.

L’une des caractéristiques de cet album, c'est que des invités interprètent les personnages de cette histoire. Ainsi Emmanuelson interprète Amon Sethis, Ma Sahra, Isis, MEJRI Sofian, Tenemrâ (le prêtre de Amon et de Seth), Mick sera Seth, Eric BEVILACQUA Kâ de Merenré et Julien TOURNOUD le narrateur, P’tit Ju interprétera lui tous les autres chants.

Pyramidion qui ouvre l’album après une courte intro, résumera en quelque sorte ce qui va suivre, à savoir une force tranquille, sombre, ambiante mais toujours mélodique.
Une sorte de THERION qui croiserait un NEVERMORE (version plus Heavy que Thrash), un TESTAMENT ou un SUPURATION (ou SUP) pour vous décrire de manière simple le style.
Le tout bien entendu avec des ambiances « égyptiennes ».
Chosen By Re est un instrumental de transition avec paroles de narrateur, bien, mais à la deuxième écoute j’ai eu envie de zapper.
Amonsethis sera plus violent avec un chant hurlé et écorché, mais le refrain viendra avec un chant « normal » illuminer la composition, un refrain simple et efficace que l’on retient vite.
C’est un titre très émotionnel, dans le sens ou tout se déroule très vite avec des changements de rythmes et de styles, comme un film d’action.
Même chose pour Land Of Slaves, mais avec un chant plus abordable et un rythme plus lent, genre traversée du désert sous un soleil de plomb, là encore le refrain et sa belle rythmique viennent illuminer la composition.
The Wait rappellera (tout comme la pochette) l’influence PINK FLOYD chère à P’tit Ju le chanteur et leader du groupe ; un titres plus calme et tout en feeling révélant une autre facette du groupe.
Servants Of Seth est plus agressif et syncopé, mais il atteint son objectif, coller à que qu’a été Seth, une divinité guerrière.
Isis The Breath Of Life reviendra sur le calme, ambiant et mélodique ; l’apparition de chant féminin renforce la beauté de ce titre. A l’image de cette grande Déesse protectrice.
Universal Harmony est un autre petit acoustique de transition avec chant.
Horus (le Dieu faucon qui affrontera Seth dans un sanglant combat) aura l’honneur d’un titre. Un de mes préférés qui reflète à merveille la complexité de ce Dieu. Plutôt tempo médium et ambiant.
Pyramid’s Book est le titre le plus court mais aussi le plus rapide et (en terme de composition) le plus simple, mais il joue bien son rôle de titre de transition.
Enfin The Prophecy termine cette première partie, un titre de plus de huit minutes et pour moi ce sera le moins accrocheur…

Cet album a été mixé par Eddy DORIGNY au studio IK (Grenoble) et masterisé par Andy VANDETTE à New York (qui a notamment bossé pour DEEP PURPLE, RUSH, FATES WARNING, WASP ou SAVATAGE par exemple). Amateur de bonne production tu es ainsi rassuré !

En résumé, comme pour le MCD, je ne serai pas le fan n°1 d’AMON SETHIS, mais force est de reconnaître un talent certain dans l’écriture et l’interprétation, tout comme un plaisir réel et non feint à l’écoute des trois quart de l’album. Si vous êtes amateurs d’ambiances « Dark, orientales et mystérieuses » et si vous savez apprécier le Métal au sens large, ne vous privez pas de découvrir cet album fort réussi !
Si vous n’écoutez que du « Heavy 80’s ou Hard mélodique », vous risquez de ne pas accrocher, si vous êtes ouverts d’esprit vous pouvez vous aventurer vers ce disque !

Je souhaite qu’AMON SETHIS réussisse sa trilogie et arrive (peut être) à rendre un peu plus mélodiques et accrocheurs certains titres pour fédérer plus.

A suivre donc !

Style : Dark Heavy / Power
Partie Artistique: 3/5
Intérêt pour les Fans de 80’s Heavy Metal: 3,5/5
Intérêt pour les Fans de Métal traditionnel en général: 4/5
RASKAL The French Warrior: 17/20
RASKAL L’Objectif : 18/20
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
REFORM
Reveries of reform
PENDRAGON
Pure
FISH
13th star
ROYAL HUNT
Future's coming from the past - live in japan 1996/98
ARENA
Double vision
Chroniques du même auteur
ALAKRAN
Alakran 1985/ 1991
VANITY BLVD
Rock'n'roll overdose
AXE VYPER
Angeli d'acciaio
WALLOP
Metallic alps
TUNDRA
Dawn of a new disease
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente