Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
AYMAN - The travel to octavia

Style : Metal
Support :  CD - Année : 2011
Provenance du disque : Reçu du groupe
12titre(s) - 48minute(s)

Site(s) Internet : 
AYMAN MYSPACE 
AYMAN WEBSITE

Label(s) :
Auto Production
 (18/20)

Auteur : Ben
Date de publication : 01/06/11
Le voyage selon ayman
Ayman MOKDAD, guitariste 6 cordiste, bassiste, auteur, compositeur et ingénieur du son, nous fait le plaisir de se rappeler à METAL INTEGRAL avec un nouvel album instrumental autoproduit : The Travel To Octavia. Après The Sheubi And Nobru Effect en 2007 et From 6.00 To 7.00 en 2009, album chroniqué en ces pages et dont j’avais eu la bonne fortune de vous en dire tout le bien de son contenu, c’est au tour de ce nouvel album de faire la une du site. Si l’album comporte 12 titres, les 4 derniers sont issus de From 6.00 To 7.00. C’est donc 8 nouvelles compositions qui nous attendent sur ce petit bijou qu’est The Travel To Octavia.
La performance est de nouveau remarquable, dans la légitime continuité « Métal » de l’album précédent : alliance lumineuse d’un jeu d’excellence (ne sombrant à aucun moment dans le m’as-tu vu contemplatif), d’une qualité des compositions privilégiant l’accessibilité musicale à la technique (et dieu sait qu’Ayman la maîtrise) que seuls les professionnels aguerris de l’instrument peuvent décrypter, d’une générosité des mélodies et des thèmes développés. Avec toujours ce sentiment qu’Ayman tutoie les génies de la guitare, de SATRIANI à PETRUCCI
Ici, Ayman a fait appel à un batteur, Vincent FABRE, aussi habile techniquement derrière ses fûts que l’est l’artiste avec ses guitares ! Les compositions en deviennent plus charnelles, plus fougueuses, apportant un regain d’énergie à ce voyage en Octavie. Viennent aussi déposés un solo de guitare Franck RIBIERE (DUAL HEART PROJECT) sur Chapter 1 : The Travel To Octavia, François MAIGRET alias Shanka (NO ONE IS INNOCENT) sur Chapter 3 : The Strange Encounter, Raphael DE STEFANO sur Chapter 5 : Becoming Giddy et Chapter 6 : When Everything Disappears, titre qui voit aussi intervenir le bassiste de M.Z., Markus FORTUNATO.
L’artwork, œuvre de Thep, est à l’image de The Travel To Octavia : une vraie réussite. Dans ses tons chauds orange et clairs bleutés, avec toujours cette icône en forme de clé de sol stylisé, la pochette symbolise la rapidité, la vélocité du jeu et l’éloquence des mélodies. Tout simplement merci Ayman !

COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
ATMOSFAIRY
Evasion
RYDELL AND QUICK
R.o.a.d.t.r.i.p
ISSA
Sign of angels
EILERA
Darker chapter... ans stars
FURYON
Gravitas
Chroniques du même auteur
TRANSATLANTIC
The whirlwind
DREAMSCAPE
Revoiced
CEPHEE LYRA
Privati honoris causa
SPLEEN ARCANA
The field where she died
MOSTLY AUTUMN
Glass shadows
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente