Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
SERPENTINE - Living and dying in high definition

Style : Hard Rock
Support :  CD promo - Année : 2011
Provenance du disque : Reçu du label
10titre(s) - 53minute(s)

Site(s) Internet : 
SERPENTINE WEBSITE

Label(s) :
AOR Heaven
 (18/20)

Auteur : Rémifm
Date de publication : 29/07/11
Nickel !
SERPENTINE, formation britannique de "Melodic Rock" nous propose son deuxième opus Living And Dying In High Definition.
Un album qui sortira en cette fin août 2011.
Je ne connais pas le premier opus qui a semble-t-il connu un certain succès et placé SERPENTINE dans les espoirs des années 2010 du style.
J'avais eu, il y a quelques mois, le plaisir de réveiller ma curiosité par l'écoute d'extraits sur le "ouèbe" et je constate joyeux que l'album est à la hauteur de mes espérances !
Tony MILLS (SHY, TNT etc.), chanteur à la carrière riche et glorieuse vient poser de superbes lignes de chant avec des refrains accrocheurs et mélodiques sur un Hard-Rock ultra mélodique aux claviers omniprésents (Gareth David NOON).
Ce groupe possède aussi un guitariste talentueux et inspiré (Chritopher GOULD) et une base rythmique solide (Gareth VANSTONE à la basse et Roy MILLWARD à la batterie).
Alors, à l'écoute de cet album, je pense aux grandes heures du (Hard)-Rock mélodique britannique et nul doute que les fans de (Hard)-Rock-FM, comme par exemple FOREIGNER, trouveront leur bonheur !
Je pense aussi à SHY, FM parfois, THUNDER dans sa composante la plus FM et d'une façon générale au Hard-Rock mélodique à l'européenne proche de belles formations scandinaves ou germaniques (il y a le choix !).
Les deux titres d'ouverture sont deux chefs-d'oeuvre (Deep Down (There's a Price for Love), Philadelphia) et tout l'album est de toute façon fort bien écrit, interprété et mélodique à souhait.
L'album se termine sur un solo superbe de guitare.
Tous les titres dépassent les 4 minutes, mais à aucun moment l'apathie ne gagne du terrain, les compositions étant relancées par une guitare ingénue ou un clavier intelligent.
Sheena SEAR, le producteur de MAGNUM offre à l'ensemble de ces excellentes compositions une production digne d'une telle oeuvre !
Ce groupe, né au Pays de Galles, s'ouvre à mon sens et avec ce Living And Dying In High Definition les portes du succès international !
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
rodthemod34 Le mercredi 3 août 2011

Ville : Nimes
Je n'ai pas écouté ce nouveau cd mais je peux vivement te conseiller le 1er opus qui m'a vraiment scotché dans le genre c'est un must de fm.
Commentaire de Rémifm : Well noticed dear !
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
MOTORHEAD
Aftershock
SAHARA RAIN
Sand in your hands
FIREHOUSE
Hold your fire
HYDROGYN
Judgement
BADMOUTH
Badmouth
Chroniques du même auteur
ELA
Out of time
BAI BANG
All around the world
ALCHEMY ROOM
Origin of fears
GARY MOORE
Live at montreux 2010
OSI
Blood
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente