Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
GRAND ILLUSION - Prince of paupers

Style : Rock FM / AOR / Westcoast
Support :  CD - Année : 2011
Provenance du disque : Reçu du label
12titre(s) - 55minute(s)

Site(s) Internet : 
GRAND ILLUSION WEBSITE

Label(s) :
AOR Heaven
 (15/20)

Auteur : NOCTUS
Date de publication : 17/10/11
Melodic rock scandinave classique mais de grande classe
GRAND ILLUSION, GRAND DESIGN, pas facile d’éviter la confusion entre ces deux groupes suédois qui sortent tous les deux un nouvel album au mois d’octobre, qui plus est sur le même label AOR Heaven… Dans des styles assez proches, je pense aussi à GRAND PRIX, GRAND LUX…Faut suivre donc !
GRAND ILLUSION commence sa carrière en 1986 sous le nom de PROMOTION avec deux albums en 1997 et 1998. Le groupe décide de changer de patronyme en 2001 et enregistre cinq albums entre 2001 et 2010, les deux derniers Brand New World en 2010 et Odirnary Just Won’t Do en 2004 étant pour moi les plus aboutis.
Prince Of Paupers démarre très fort avec les deux très bons titres Gates Of Fire et Better Believe It qui contiennent tous les éléments typiques de l’AOR scandinave : claviers classieux épaulant des lignes de guitares efficaces, quelques soli bien placés, une section rythmique solide menée par une basse (un peu trop) puissante, refrains accrocheurs, production claire de grande qualité assurée par l’un de ses membres : Anders RYDHOLM.
Dans les points négatifs, j’ai envie de signaler une voix, certes juste et agréable mais pas franchement exceptionnelle, un poil irritante sur les parties les plus hard où le chanteur semble peiner à forcer. J’ajoute une relative baisse de régime dans la qualité des compositions à partir du milieu de l’album, une petite monotonie semblant s’installer tranquillement avant le réveil provoqué par l’énergique On And On.
En tant qu’amateur de melodic rock, j’ai certainement la critique facile et pointilleuse car malgré tout, GRAND ILLUSION a produit un ensemble plus que correct. L’apparition de pointures de l’AOR comme Steve LUKATHER (TOTO), Jay GRAYDON (AIRPLAY), Tim PIERCE (RICK SPRINGFIELD), Gregg BISSONETTE (DAVID LEE ROTH) prouve bien que nous n’avons pas affaire ici à des débutants : ce trio possède un nom reconnu et apprécié.
Efficace, bien interprété mais pas vraiment transcendant, Prince Of Paupers conviendra aux amateurs du genre sans aucun doute même si j’estime qu’il y a certainement beaucoup mieux dans ce créneau musical en ce deuxième semestre 2011.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
FIND ME
Dark angel
CHARMING GRACE
Charming grace
SIGNAL
Loud & clear
PALACE
Master of universe
WILD ROSE
4
Chroniques du même auteur
DARKRISE
Fear, hate and corruption
LED ZEPPELIN
Physical graffiti
DAMN DICE
Wild 'n' ready
DREAMCATCHER
Emerging from the shadows
GODFLESH
A world lit only by fire
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente