Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
AUDIOSLAVE - Audioslave

Style : Hard Rock
Support :  CD - Année : 2002
Provenance du disque : Acheté
14titre(s) - 65minute(s)

Site(s) Internet : 
AUDIOSLAVE MYSPACE 
AUDIOSLAVE WEBSITE

Label(s) :
Epic
 (15/20)

Auteur : Chouman
Date de publication : 16/11/11
oldies but goldies: une évidente alchimie
Nous avons décidé de vous faire découvrir (ou re découvrir) les albums qui ont marqué une époque et qui nous paraissent importants pour comprendre l'évolution de notre style préféré.
Nous traiterons de l'album en le réintégrant dans son contexte originel (anecdotes, etc.)...
Une chronique qui se veut 100% "passionnée" et "nostalgique" et qui nous l'espérons, vous fera réagir par le biais des commentaires ! ......
Bon voyage !


Au cours de l’enregistrement de The Battle Of Los Angeles (1999), Zack DE LA ROCHA, désirant débuter une carrière solo, annonce son départ de RAGE AGAINST THE MACHINE pour fin 2000. Paradoxalement, cette défection intervient alors que le nouvel album est chaleureusement accueilli par la critique. Assez logiquement, Tom MORELLO, Tim COMMERFORD et Brad WILK souhaitent donc poursuivre l’aventure avec un nouveau chanteur. Après avoir approché divers candidats, ils jettent leur dévolu sur Chris CORNELL, ex-SOUNDGARDEN. Ce nouveau projet, nommé AUDIOSLAVE, suscite un grand enthousiasme, aussi bien chez les musiciens que chez le producteur Rick RUBIN, persuadé que la nouvelle formation possède un potentiel encore supérieur à celui de RAGE AGAINST THE MACHINE.

La nouvelle formation inaugure sa carrière en 2002, par un album simplement intitulé Audioslave. Inévitablement comparé aux productions de SOUNDGARDEN, et en particulier au fondamental Superunknown (1994), il comporte de nombreux titres de bonne tenue. On peut saluer le tracklisting savamment élaboré, qui offre d’entrée cinq morceaux accrocheurs. Le groupe illustre ses aptitudes mélodiques, qui ne surprendront nullement les fans de CORNELL, par Like A Stone ou encore I Am The Highway. AUDIOSLAVE se hisse même en plusieurs occasions au niveau des auteurs de Black Hole Sun. What You Are en apporte une démonstration éclatante, par l’enchaînement de couplets à l’intonation mélancolique et de refrains efficaces.

De plus, Audioslave bénéficie de l’évidente alchimie qui s’est créée entre Tom MORELLO et Chris CORNELL. Dans son style immédiatement reconnaissable, le guitariste multiplie les riffs percutants, de Gasoline à Light My Way. Dès l’intro du titre d’ouverture, Cochise, il renoue avec les expérimentations sonores : combiné avec l’action de sa pédale de delay, un stylo lui permet de produire un son rappelant celui d’un hélicoptère. Pour sa part, le chanteur livre des performances brillantes, dont Shadow On The Sun constitue l’une des plus appréciables. Il contribue ainsi à la puissance des titres.

Imputable pour partie à la longueur de l’album, un relatif essoufflement apparaît parfois, avec par exemple un Hypnotize moins inspiré. Audioslave ne constitue donc pas un chef-d’œuvre à proprement parler, mais parvient habilement à éviter l’écueil de la déception, que les grands espoirs placés en lui laissaient craindre. Il s’agit d’un disque de Hard Rock très séduisant, où guitares et voix ne sont pas seules à sortir du lot : la section rythmique domine en effet les couplets de Like A Stone et Exploder.

Le seul bémol vraiment notable doit être recherché dans les solos de Tom MORELLO. A cet égard, l’épouvantable partie lead de Bring Em Back Alive, terriblement dissonante, serait avantageusement remplacée par un concert de klaxons ! Une faute de goût d’autant plus regrettable qu’elle émaille un titre par ailleurs convaincant. On a connu le guitariste bien plus en verve, notamment lorsqu’il créait, sur Bulls On Parade, des sonorités évoquant à s’y méprendre celles de platines scratchées par un DJ

Après cet album éponyme, AUDIOSLAVE enregistre Out Of Exile puis Revelations, respectivement sortis en 2005 et 2006, après quoi des divergences musicales et personnelles auront raison du supergroupe. L’année suivante, CORNELL quitte le navire et, dans la foulée, ses camarades reforment RATM pour une tournée, Zack DE LA ROCHA revenant au micro ! La même nostalgie a présidé à la réactivation de SOUNDGARDEN, qui enregistre actuellement l’album de son retour.

Retrouvez les autres chroniques de ces groupes "Coup de Coeur" en utilisant le moteur de recherche sur la page des chroniques (Lien "Chroniques" au niveau du menu). Rechercher les mots: Oldies but goldies.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Chouman Le mercredi 16 novembre 2011

Ville : SAINT-JEAN DE MAURIENNE
Merci Rémi pour l'intérêt que tu portes à mes écrits !
Rémifm Le mercredi 16 novembre 2011

Ville : Chambéry
J'avais bien aimé cet album à l'époque... Belle chronique en tout cas, as usual...
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
SIDEBURN
Eight
ROBIN BECK
Love is coming
FOGG
High testament
SCORPIONS
Blackout
PINK CREAM 69
Ceremonial
Chroniques du même auteur
SUCKERSTARZ
Easy romance
HYPERDUMP
Syncretism
9 CHAMBERS
9 chambers
DEEP PURPLE
Made in japan
TRI STATE CORNER
Historia
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente