Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
PRIMAL FEAR - Unbreakable

Style : Heavy Metal
Support :  CD - Année : 2012
Provenance du disque : Reçu du label
13titre(s) - 60minute(s)

Site(s) Internet : 
PRIMAL FEAR FACEBOOK
PRIMAL FEAR MYSPACE 
PRIMAL FEAR WEBSITE

Label(s) :
Frontiers Records
 (16/20)

Auteur : NOCTUS
Date de publication : 15/01/12
Cet aigle heavy métallique toujours incassable !
Acquérir un disque de PRIMAL FEAR c’est comme quand on achète allemand : de la qualité, du costaud, du sérieux. Ce nouvel album de la bande à Mat SINNER ne déroge pas à la règle.

Après une intro classique, les deux premiers morceaux posent les bases d’un Heavy Metal 100% teuton avec des structures simples et un chant hurlé à la JUDAS PRIEST (Strike). Rappelons que le musculeux chanteur Ralf SCHEEPERS a failli remplacer Rob HALFORD lorsque ce dernier s’est lancé dans le projet FIGHT après Painkiller au début des années 90.
Le morceau suivant Bad Guys Wear Black d’un cliché viril désespérant me laisse de marbre par sa platitude. Heureusement, And There Was Silence va vite redresser la barre. Voilà un titre bien écrit avec ses cavalcades speed à la HELLOWEEN et un refrain totalement réussi. Metal Nation me faisait un peu peur sur le papier et je dois dire que ce mid tempo avec une basse bien présente développe une mélodie qui fait mouche. Mat SINNER, bassiste, compositeur et producteur a encore construit un son proche de la perfection, puissant, clair et équilibré entre tous les instruments. Quand j’écoute le son du dernier et excellent KIMBALL / JAMISON, dans un autre registre (melodic rock), je me dis que ce gars n’est pas un amateur !
Ce son de basse vient appuyer le mid tempo suivant Where Angels Die qui s’affirme comme le meilleur morceau de Unbreakbale : Ralph démarre en chantant bas pour monter dans les aigus sur le refrain imparable. Des parties orchestrales et une guitare acoustique apportent ici beaucoup de finesse et de mélodie.

Niveau guitares, les soli de Alex BEYRODT (SILENT FORCE, VOODOO CIRCLE) sont d’une fluidité flamboyante. Ses parties de guitare harmonisées sur Unbreakable me font penser à IRON MAIDEN.
Côté batterie, Randy BLACK cogne comme une machine, avec une précision chirurgicale. Son passé de thrasher au sein de ANNIHILATOR resurgit lors de belles parties de double pédale donnant à l’ensemble un rythme Speed comme les tout premiers HELLOWEEN (Marching Again).

PRIMAL FEAR a bien choisi l’ordre des ses morceaux, commençant par des titres ultra classiques puis en incorporant des mid tempo et plaçant sa seule et néanmoins très agréable ballade (Born Again) vers la fin avant de terminer par du rapide, percutant et direct (le très bon Conviction et son déluge de guitares).

Ce nouveau disque PRIMAL FEAR plaira aux fans du groupe qui ne seront pas surpris (la mascotte, l’aigle en acier, est toujours là, survolant de façon menaçante un milieu urbain plongé en pleine catastrophe) et conviendra d’une manière plus générale aux amateurs de Heavy Metal allemand traditionnel. Toutefois, en passant au dessus des éternels clichés véhiculés par le groupe et de ses éternelles influences, un public plus large pourra être séduit par ce Unbreakable car le groupe parvient à proposer depuis sa signature sur le label Frontiers Records une musique plus riche, plus subtile et plus aboutie. Quand on sait que, sur scène, le groupe assure très largement (Hellfest 2011), il nous tarde de voir ces nouvelles compositions jouées live.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Rémifm Le dimanche 15 janvier 2012

Ville : Chambéry
J'aurai pas dit mieux !!! Fly Eagle Fly...
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
TOWER OF STONE
Painting tomorrow
MYTHRA
Still burning
HÖLY GHÖZT
The second wish
METAL WITCH
Risen from the grave
EASY RIDER
Perfecta creacion
Chroniques du même auteur
SHAÂRGHOT
Vol 2. the advent of shadows
SYBERNETYKS
Dream machine
MASTODON
Emperor of sand
MALEFICENTIA
Finis gloriae mundi
AZZIARD
Vésanie
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente