Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
PATRICK RONDAT - An ephemeral world

Style : Instrumental
Support :  CD - Année : 2004
Provenance du disque : Reçu du label
11titre(s) - 64minute(s)

Site(s) Internet : 
PATRICK RONDAT WEBSITE

Label(s) :
Wagram
 (16/20)

Auteur : Rémifm
Date de publication : 22/03/08
French steel !
Pour celle ou celui qui a un jour à croisé la route de Patrick RONDAT, force est de constater le respect que le bonhomme inspire. Car en plus d’une leçon de guitare, ce talentueux six cordistes, auteur, compositeur, interprète vous donne une leçon d’humilité.
Je ne l’ai jamais oublié !
Et puis écouter la musique du sieur procure un je ne sais quoi d’agréable, sorte de délicate jouissance mêlée à une profonde reconnaissance.
Après une intro du plus mauvais goût mais suffisamment courte pour être vite oubliée, l’album débute avec trois compositions à ranger dans le Heavy Progressif instrumentale, titres franchement bien ficelés même si un peu trop techniques à ma sensibilité artistique.
Puis la plage 5, en l’occurrence Téthys, chef d’œuvre de l’album, plus direct vient rappeler l’émerveillement déjà ressenti à l’époque sur la composition Amphibia.
Une composition tout en nuance, faite de finesse et de brutalité, d’émotions profondes.
Somptueux hommage de 12 minutes à la Déesse de la mer, version mythologie grec.
Et jusqu’à la fin de l’album Patrick RONDAT nous entraîne comme cela dans son univers fait de sonorités, arrangements, déboulés et autres phrasés délicats, rapides, posés, avec un socle rythmique bien installé et des nappes de claviers faites pour durer.
Comme ce monde éphémère finalement !
Paradoxe gravé sur cd pour l’éternité.
La traditionnelle reprise "classique" version guitare vient clore l’album d’une façon technique, de quoi ravir les aficionados de l’exercice (JS BACH).
Pas indispensable à mes antennes sonores mais toujours aussi impressionnant. Un grand monsieur, ce Patrick RONDAT.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
DJUL
Out of bounds
JOE SATRIANI
Black swans and wormhole wizards
FROM OCEANS TO AUTUMN
Ether / return to earth
ANAS ABID
Searching my way
JAKE DREYER
In the shadows of madness
Chroniques du même auteur
WITHIN TEMPTATION
Black symphony
VOODOO HIGHWAY
Pervert county
DYNAZTY
Renatus
WINGER
Better days comin'
MICHAEL SWEET
I'm not your suicide
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente