Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
PALLAS - The cross and the crucible

Style : Prog Heavy / Prog Metal / Prog Rock
Support :  CD - Année : 2001
Provenance du disque : Acheté
9titre(s) - 63minute(s)

Site(s) Internet : 
PALLAS FACEBOOK
PALLAS WEBSITE

Label(s) :
Inside Out
 (18/20)

Auteur : Web-Maestro
Date de publication : 30/01/12
Oldies but goldies : pallas en 2001
Nous avons décidé de vous faire découvrir (ou redécouvrir) les albums qui ont marqué une époque et qui nous paraissent importants pour comprendre l'évolution de notre style préféré.
Nous traiterons de l'album en le réintégrant dans son contexte originel (anecdotes, etc.) ...
Une chronique qui se veut 100% "passionnée" et "nostalgique" et qui nous l'espérons, vous fera réagir par le biais des commentaires ! ......
Bon voyage !


PALLAS est un des "big 5" du néo-progressif Britannique des années 80 (avec MARILLION, IQ, PENDRAGON et TWELFTH NIGHT).
En 2001 est sorti leur quatrième disque studio The Cross And The Crucible, qui est pour moi leur meilleur album à ce jour. Il s'agit d'un concept album explorant les tensions entre la religion et la science. Les chansons sont emmenées par le jeu de basse Rickenbacker de Graeme MURRAY, la batterie de Colin FRASER, les claviers de Ronnie BROWN,les solos limpides du guitariste Niall MATHEWSON et la voix si caractéristique d'Alan REED.

The Big Bang commence doucement sur des nappes synthétiques et se termine en accompagnant la voix d'Alan REED. Le deuxième titre, The Cross And The Crucible nous emmène dans 9 minutes du pur bonheur progressif. Troisième titre, mon titre préféré du CD : For The Greater Glory aux accents Pink Floydiens, ses changements d'ambiances et de rythmes. Une petite ballade pour continuer Who's To Blame ? que j'aime moins. Les choses sérieuses reprennent avec The Blinding Darkness avec son refrain entêtant et son magnifique solo de guitare. Vient ensuite Towers of Babble et son solo d'orgue d'église, me rappelant par moment Awaken de YES. La deuxième ballade du disque Generations avec Graeme MURRAY au chant est une pure merveille avec sa guitare à mi chemin entre YES et QUEEN. Continuons avec l'autre morceau que je préfère sur ce disque : Midas Touch qui démontre en 11 minutes la parfaite maîtrise de PALLAS dans l'écriture de morceaux complexes. Tour à tour calme et énergique, il fait partie des 8 titres qui justifient l'achat de ce disque. Déjà la neuvième et dernière chanson : Celebration ! qui est du PALLAS classique avec ses entrelacs sonores et ses solos.

Pour moi, c'est un grand disque de rock progressif intemporel : un son parfait, des chansons très bien composées et un groupe au sommet de sa forme. Que du bonheur ... Où est le bouton "Replay" ?

Retrouvez les autres chroniques de ces groupes "Coup de Coeur" en utilisant le moteur de recherche sur la page des chroniques (Lien "Chroniques" au niveau du menu). Rechercher les mots: Oldies but goldies.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
PSYCHANOIA
Unreal seas
MIND ODYSSEY
Time to change it
FLYING COLORS
Flying colors
PYG
We live, we die
EVERGREY
Hymns for the broken
Chroniques du même auteur
BLACK SABBATH
13
VAN HALEN
A different kind of truth
IN FLAMES
Siren charms
BLINK 182
California
PENDRAGON
Men who climb mountains
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente