Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
FLYING COLORS - Flying colors

Style : Prog Heavy / Prog Metal / Prog Rock
Support :  CD promo - Année : 2012
Provenance du disque : Reçu du label
11titre(s) - 59minute(s)

Site(s) Internet : 
FLYING COLORS WEBSITE
FLYING COLOURS

Label(s) :
Mascot Music Production
 (18/20)

Auteur : Ben
Date de publication : 18/02/12
Une toile de maîtres
FLYING COLORS, un nouveau "supergroupe", à l'image de TRANSATLANTIC ? Vu le casting, nous pouvons raisonnablement être affirmatif. Célébrés et estimés dans les hautes sphères bouillonnantes du Métal ou Rock Progressif, du Hard Rock, les 5 musiciens de ce "projet" se nomment Steve MORSE (guitare - fondateur de DIXIE DREGS, KANSAS, Steve MORSE BAND, DEEP PURPLE...), Neal MORSE (claviers - ex-SPOCK'S BEARD, TRANSATLANTIC...), Mike PORTNOY (batterie - ex-DREAM THEATER, ex-AVENGED SEVENFOLD, LTE, TRANSATLANTIC, ADRENALINE MOB...), Dave LARUE (basse - DIXIE DREGS, PLANET X, Joe SATRIANI...). Casey MCPHERSON (peut être le moins connu dans ce milieu Métal en général) est quant à lui le chanteur / compositeur de ALPHA REV (et ex-ENDOCHINE), groupe américain évoluant dans un courant Rock Alternatif.

Nous pouvons tout aussi être affirmatif quant à la qualité de ce premier album éponyme, dont le contenu, 11 compositions hautement mélodiques, est fortement coloré et éclectique, associant des styles allant du Jazz au Rock Progressif, en passant par la Pop. Le tout irisé d'une touche de Métal ici ou là.
Blue Ocean se fait Jazzy sur son intro, avec cette basse qui groove tout son "soul", tout en ménageant un Rock Progressif aux atours de SPOCK'S BEARD. Shoulda Coulda Woulda s'en va tutoyer un Hard Rock (DEEP PURPLE) à la rythmique tonitruante, laissant quelque peu les claviers en retrait. La voix me fait penser ici à celle de Lenny WOLF (KINGDOM COME). Kayla est à rapprocher d'une Pop progressive, où la ligne de chant du refrain, hypermélodique, rappelle les trois albums du duo WILSON / GEFFEN de BLACKFIELD. Un solo de guitare électrise le final de ce magnifique titre. The Storm lui aussi fréquente une Pop de qualité. Forever In A Daze se voit confiné dans une écriture plus Rock Progressif. Love Is What I'm Waiting For a un petit accent Beatlesien, laissant un cours solo imaginé la présence d'un Bryan MAY. Puis deux ballades s'invitent à la fête : Everything Changes, elle aussi aux atours des Beatles et Better Than Walking Away, déroulent douceur et émotions. Contrastant avec ces 2 titres déboule ensuite All Falls Down, titre le plus "puissant" de l'album, où Mike lâche ses coups, faisant zigzaguer un DREAM THEATER au milieu d'une composition que le nouveau roi de la Pop mondiale MUSE aurait très bien pu exécuter (le fameux Black Holes & Revelations de 2006 déjà !). Plutôt Bluesy est Fool In My heart, Steve nous embaumant avec son jeu de guitare. Infinite Fire, titre le plus long de l'album avec ses 12 minutes, évoque le Rock Progressif moderne et certaines mélodies de SPOCK'S BEARD, ponctué élégamment de réminiscences Yessiennes, où une longue plage instrumentale (aux sonorités de claviers très 70's) en son centre laisse les guitares et les claviers s'enrouler autour d'une rythmique purement progressive.

D'après les membres du groupe, FLYING COLORS ne devrait pas rester le projet d'un jour, le désir de poursuivre l'aventure nous semblant donc être promis. Ce premier album polychrome dresse un tableau enluminé "with flying colors" où chaque musicien (artiste peintre ?) excelle dans son rôle, ayant mis toute sa technique et son charisme au sein de l'entreprise. Petit aparté personnel, FLYING COLORS m'a permis de découvrir un chanteur (ainsi que son groupe ALPHA REV) de grande classe dont la tessiture vocale est impressionnante (de la même manière j'avais découvert le chanteur belge Jasper STEVERLINCK du groupe ARID invité par Arjen LUCASSEN sur l'une de ces innombrables réalisations, GUILT MACHINE (On This Perfect Day - 2009)).
FLYING COLORS : une toile de Maîtres !



COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
ANAPHORA
Après les rêves
PENDRAGON
Passion
SERENITY
Fallen sanctuary
YES
In the present - live from lyon
ROYAL HUNT
Show me how to live
Chroniques du même auteur
STÖMB
Duality
XAVIER BOSCHER
Pentagramme
ENOCHIAN THEORY
Evolution : creatio ex nihilo
LIS ER STILLE
The collibro
DAVE MARTONE
Clean
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente