Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
CIRCUS MAXIMUS - Nine

Style : Prog Heavy / Prog Metal / Prog Rock
Support :  MP3 - Année : 2012
Provenance du disque : Reçu du label
10titre(s) - 59minute(s)

Site(s) Internet : 
CIRCUS MAXIMUS MYSPACE 
CIRCUS MAXIMUS WEBSITE
CIRCUS MAXIMUS FACEBOOK

Label(s) :
Frontiers Records
 (20/20)

Auteur : Manu
Date de publication : 17/05/12
Le meilleur des mondes !
CIRCUS MAXIMUS, 5 ans après Isolate, leur précédent opus qui avait marqué les esprits de nombreux adeptes du métal progressif mélodique, nous revient avec cet album qui s'inscrit certes dans la même veine que leur précédente production, mais qui n'hésite pas à explorer des contrées plus éloignées du métal pur et dur.
Le line-up n'a pas changé et il et bon de rappeler que l'ensemble des musiciens assure vraiment, mention spéciale au chanteur Mike ERIKSEN qui, pour moi, est tout simplement le Geoff TATE des années 2000. De là à dire que le groupe suivra la même trajectoire divine que le QUEENSRYCHE des années 80 (de The Warning à Empire) , il n'y a qu'un pas. En tout cas avec Nine, la ligne est tracée et CIRCUS MAXIMUS pourrait bel et bien entrer au panthéon des groupes mythiques du métal si toutes leurs productions à venir sont de cet acabit.
Dans cet album les chansons longues, plus progressives, côtoient les chansons courtes, plus accessibles.
Hormis l'introduction, l'album démarre fort avec Architect Of Fortune qui est tout simplement le meilleur titre de l'album. C'est mélodique, progressif, ça part dans tous les sens, un véritable feu d'artifices qui dure 10 minutes, d'une jouissance extrême.
A partir du morceau suivant, ce sont les titres courts qui sont à l'honneur.
Namaste est un titre très Heavy, qui fera un malheur sur scène.
Game Of Life s'approche déjà plus des contrées AOR, et le fait avec un brio exceptionnel. Le refrain est un hymne qu'on a envie de chanter sans arrêt.
Reach Within suit la même tendance. Les riffs sont excellents, la musique est entraînante.
Encore une fois CIRCUS MAXIMUS s'attache à produire des refrains hyper-mélodiques. J'aurais presque préféré que les choeurs, sur les refrains, soient plus présents car il sont effectivement en retrait par rapport au précédent album.
I Am est le morceau qui flirte le plus avec la Pop. Et oui, CIRCUS MAXIMUS ose tout, sans complexe.
Used replace le curseur au niveau du Heavy. La bête métallique est de retour est chasse sa proie, c'est du moins l'impression que laisse ce titre.
The One est un morceau Heavy-Rock. Une particularité de cet album nous apparaît ici : les riffs de tous les titres, ou presque, sont très hachés tant au niveau des guitares que des chants. Ce parti pris est loin d'être déplaisant, bien au contraire.
Les deux derniers titres, Burn After Reading et Last Goodbye sont à nouveau progressifs et plus longs (10 minutes par titre). C'est encore et toujours brillant. CIRCUS MAXIMUS joue avec mes sentiments : j'étais en manque de choeurs sur les refrains et l'album s'achève avec une chorale d'enfants. Je pleure car c'est déjà fini. Je jubile car les écoutes vont être nombreuses.
Si le métal était une galaxie, CIRCUS MAXIMUS serait le meilleur des mondes.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
johntarace Le vendredi 21 février 2014
Un des rares groupes de cette envergure qui n'ait pas faibli et ait gagné en force et pertinence tout en prenant de l'importance. Je croise les doigts pour qu'il ne suive pas la course d'un Andromeda par exemple, si savoureux, puis si tenu par ses engagements auprès de son label (un cd tous les ans et demi, 2 ans) qu'il semblait en avoir perdu de sa substance.
Jean-Marc Le dimanche 10 novembre 2013

Ville : GROISY
CIRCUS MAXIMUS fait partie de mes groupes favoris, un bijou à se procurer obligatoirement, vive le rock, yeah !!
evil steel Le samedi 19 mai 2012

Ville : Québec
Belle critique!! Je vais tout de suite me commander l`album en pré-vente...
Commentaire de Manu : N'hésite pas. C'est un chef d'oeuvre !
Rémifm Le jeudi 17 mai 2012

Ville : Chambéry
La claque !!! 3 albums, 3 facettes de CIRCUS MAXIMUS, quel talent !!! Bien différent de Isolate qui gardera ma préférence pour son côté FM mais tout de même, quel festin ici encore... Je rappelle que Mike nous avait aussi éblouit par sa classe sur l'excellent album de THE MAGNIFICENT en 2011 ! En tout cas cet opus gagnera mon top 5 de l'année et par goût, pour l'instant le HEAT reste à sa première place ! Belle chro, bel album, excellent mix et prod... Tchuss Manu
Commentaire de Manu : J'ai appris que Reach Within est le premier single de l'album disponible sur iTunes. Ce morceau et Game Of Life devraient énormément plaire à toute la communauté du hard FM ou celle que le côté progressif peut rebuter.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
BLACKFIELD
Blackfield live in new york city
BROADMOOR
By the water
EVERGREY
Hymns for the broken
PALLAS
Wearewhoweare
AETERNA HYSTORIA
Legends of ausphaal
Chroniques du même auteur
SEVENTH WONDER
The great escape
SHADRANE
Temporal
SEVENTH WONDER
Mercy falls
JAMES LABRIE
Static impulse
7TH HEAVEN
Usa - uk
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente