Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
PAPERBACK FREUD - Hard rock city

Style : Hard Rock
Support :  CD - Année : 2013
Provenance du disque : Reçu du label
11titre(s) - 48minute(s)

Site(s) Internet : 
PAPERBACK FREUD WEBSITE
PAPERBACK FREUD FACEBOOK

Label(s) :
LONGFELLOW DEEDS RECORDS
 (16/20)

Auteur : Ben
Date de publication : 30/09/13
Quand on arrive en ville...
Hard Rock City est le 3ème album de PAPERBACK FREUD, après Roller (2006) et All In A Day's Work (2009). Ses 5 membres, Mike (batterie), Yeti (basse), Jake (chant), Savoy et Rocki (guitares), sont originaires de Suède (Stockholm).

Hard Rock City pépie de nouveau dans le nid douillet d'un Hard Rock / Rock'N Roll bon teint Boogie. Habillée de tous les clichés afférents à ce courant, leur musique est taillée sur-mesure pour les nombreux adeptes du genre, avec en tête de défilé AC/DC (période pré Back In Black) et depuis, toute la cohorte engendrée de rejetons habiles (AIRBOURNE...), KISS, LYNYRD SKYNYRD, AEROSMITH, Kevin K, le Hard "Fast" Rock (ou High Energy Rock'N Roll, au choix) de feu THE HELLACOPTERS, voire en demi-teinte le Punky de GLUECIFER ou de leur compatriote VIETCONG PORNSURFERS.
Mélodiques, festifs, directs, servis par un son très (trop ?) propre, les 11 titres de ce nouvel album possèdent juste ce qu'il faut d'énergie et de folie pour ne pas basculer vers un fatras sonore hétéroclite et assourdissant. Shakin', Soul Raters, Too drunk To Tell, Bully Killer, le speedé Rock And Roll Stars sont plutôt estampillés plus fermement Hard (AC/DC), alors que Hard Rock City, The Boy Is Bleeding Out, Writings On The Wall, le décalé This Ain't No Discotheque et The Streets voguent sur les ondes d'un Rock'N Roll agité. Plus calme et serein est The Wild Ones, avec sa ligne de chant me rappelant vaguement (anecdotiquement) Joe ELLIOTT. J'apprécie d'autre part le bon goût de Jake de ne jamais en "faire trop", de ne pas franchir les limites insupportables d'un chant trop agressif et braillard, mais de s'appliquer à trouver le juste milieu. Sans vraiment être agressif ni original (de toute façon, là n'est pas le but recherché !), Hard Rock City s'écoute avec enthousiasme, charme et délice, sachant que la musique de PAPERBACK FREUD est pour ainsi dire tailler pour la scène !

Pour les fans inconditionnels du groupe (et pourquoi pas pour les autres !), Hard Rock City est disponible en CD digifile + un patch brodé, mais aussi en version double vinyl orange ou noir en pochette gatefold, contenu un titre bonus : Song For The Wicked.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
ALMS
Act one
KINGDOM COME
Magnified
AXXIS
Time machine
KING KOBRA
2
SIDEBURN
Jail
Chroniques du même auteur
WEDINGOTH
Alone in the crowd
TEMPEST
Another dawn
NEED
Orvam : a song for home
EMBER FALLS
Welcome to ember falls
COTTON BELLY'S
Live session vol. 1
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente