Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
ARENA - The unquiet sky

Style : Prog Heavy / Prog Metal / Prog Rock
Support :  CD - Année : 2015
Provenance du disque : Reçu du groupe
12titre(s) - 55minute(s)

Site(s) Internet : 
ARENA MYSPACE 
ARENA WEBSITE

Label(s) :
VERGLAS MUSIC
 (17/20)

Auteur : Ben
Date de publication : 19/04/15
Joyeux anniversaire !
The Unquiet Sky est le 8ème cadeau d’ARENA, « album-anniversaire » consacrant 20 années d’existence, riches d’une discographie comptant 7 précédents albums studio : Songs From The Lions Cage (1995), Pride (1996), The Visitor (1998), Immortal ? (2000), Contagion (2003), Pepper's Ghost (2005) et The Seventh Degree Of Separation (2011). Formé par ses 2 piliers que sont Mick POINTER (batterie) et Clive NOLAN (claviers / chœurs), ARENA a connu du mouvement au sein de sa formation. Dont le dernier en date est le départ du bassiste John JOWITT, remplacé ici par Kylan AMOS. John MITCHELL (guitares) et Paul MANZI (chant) complètent le line up 2015. Un anniversaire donc, que le groupe fête et partage au cours de sa nouvelle tournée : 20th Anniversary Tour « The Unquiet Sky ».
Ces 12 nouvelles compositions sont basées sur une histoire fantastique de magie et d’horreur, née de l’imagination de l’écrivain anglais Montague Rhodes JAMES. A travers The Unquiet Sky, ARENA semble (du moins à mes oreilles…) avoir ponctionné, sans toutefois s’autoplagier, des éléments principalement mélodiques et sonores dans ses 7 prédécesseurs. Et nous offrir, en quelque sorte, une « compilation » de son savoir-faire. Cependant, un rapprochement plus sensible peut être perçu avec The Visitor ou Contagion.
The Demon Strikes débute par une introduction symphonique, qui s’enlace directement avec une plage instrumentale dynamique et enlevée. Avec son prégnant refrain, ses chœurs, son solo de guitare souverain et sa rythmique haletante, nous sommes instantanément jetés dans l’arène. How Did It Come To This ?, ballade mid-tempo, s’ouvre avec des sons de guitare et une harmonie me rappelant… SCORPIONS. Le solo de guitare est magnifique, habité par la sensibilité d’un Nick BARRETT. PENDRAGON justement : The Bishop Of Lufford, théâtral, me ramène fortement, par mimétisme, vers les lumineux Pure et Passion. De nouveau, les 2 soli de guitare sont majestueux. Oblivious To The Night est plus ou moins anecdotique, court et calme, avec ses voix « lugubres » en fond et ses sons de machine à écrire. No Chance Encounter, avec sa basse chaloupée, sa batterie rythmée, son chant poignant et sa guitare flamboyante, est excellent. Markings On A Parchment est un court instrumental, où nous retrouvons ces voix « lugubres » en fond.
Puis s’enchaînent The Unquiet Sky, What Happened Before, Times Runs Out (et son petit côté Jabberwocky de Clive NOLAN et Oliver WAKEMAN), Returning The Curse, Unexpected Dawn et le titre le plus long (7’36), Traveller Beware. Ces 6 titres sont une longue suite de mélodies entêtantes, exaltantes, véhiculant émotions et sensations nerveuses. Les claviers, aux multiples sonorités, jouent en solo ou avec la guitare, jamais avare de soli fiévreux, la rythmique bondit en vagues dynamiques, parfois plus ou moins agressives, le chant se calque sur l’atmosphère du titre et du tempo. ARENA ne déroge pas à ses habitudes, nous livrant un Rock coloré, mélodique, élégant, plein de caractère et subtilement exécuté... depuis 1995.
Cependant, si la qualité d’écriture et son interprétation me satisfont pleinement, je ne goûte que peu à l’artwork, pas vraiment réussi. Ainsi qu’à la production, que je trouve quelque peu étouffée, manquant de clarté, de relief et de puissance (alors qu’elle est magistrale sur The Seventh Degree Of Separation). Affaires de goût, comme toujours !
20 ans, c’est le bel âge. Joyeux anniversaire ARENA, avec une pensée pour tous les musiciens et chanteurs qui ont depuis participé à cette belle aventure qui dure !

L'album The Unquiet Sky est distribué en France par Built by France. Il est disponible en ligne ici :
cliquez ici
Et pour plus d'infos, rendez-vous sur cette page spéciale consacrée en français à ARENA (textes, visuels, audio et vidéos) :
cliquez ici


The Unquiet Sky : cliquez ici

Live : cliquez ici







COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Rémifm Le lundi 20 avril 2015

Ville : Chambéry
Le jour ou ARENA me décevra, je l'écrirai ! Ce n'est pas avec ce nouvel opus fort agréable, inspiré, mélodique ! Et même le mixage et la production, qui auraient pu être un "chouille" meilleur restent tout de même de bonne qualité ! Bref, Joyeux Anniversaire ARENA ! Et merci !
Commentaire de Ben : Merci Rémifm !
64marillion50 Le lundi 20 avril 2015

Ville : Issy les moulineaux
Regain d’inspiration pour Arena après un Pepper’s Ghost décevant et un inégal Seventh Degree of Separation. Le groupe retrouve l’emphase mélodique qui lui a fait (quelque peu) défaut précédemment. S’appuyant sur un indéniable savoir faire instrumental, le groupe offre à Manzi de remarquables parties vocales. A ranger tout près de « the visitor » (ah Wrightson ! le meilleur à son poste selon moi…) et de « contagion » bien évidemment. 17/20 : le juste prix.
Commentaire de Ben : Merci 64marillion50 ! Effectivement, comme tu le notes, regain d'inspiration. Principalement, pour moi, sur les 6 dernières compositions.
Alain Le lundi 20 avril 2015
De toute façon, j'achète ! ARENA, c'est 20 ans d'émotions garanties et de qualité constante.
Commentaire de Ben : Merci Alain, sommes bien raccord !
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
PENDRAGON
Masquerade 20
DARKWATER
Where stories end
ARENA
Xx
EVERGREY
Hymns for the broken
NEBULEYES
12 years of stella pieces
Chroniques du même auteur
QANTICE
The cosmocinesy
ULVER
Wars of the roses
THE LONG ESCAPE
The warning signal
GEISTERWALD
Geisterwald
ETTA ZERO
The last of all sunsets
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente