Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
DENNIS CHURCHILL DRIES - I

Style : Hard Rock
Support :  MP3 - Année : 2015
Provenance du disque : Reçu du label
11titre(s) - 52minute(s)

Site(s) Internet : 
DENNIS CHURCHILL WEBSITE
DENNIS CHURCHILL FACEBOOK

Label(s) :
AOR Heaven
 (15/20)

Auteur : rebel51
Date de publication : 22/05/15
Un retour musical et sentimental !
C’est avec un grand plaisir que revient sur le devant de la scène un artiste complet, compositeur, bassiste et chanteur, qui dans les années 80 et 90, avait ravi les fans d’AOR pur et classieux. En effet, Dennis CHURCHILL DRIES fut un des piliers de WHITE SISTER et TATTOO RODEO, en compagnie de Rick CHADOCK et Gerri BRANDON. L’Américain a laissé une trace indélébile avec les albums de ces 2 groupes et avait même réussi à réunir ses compères de WHITE SISTER pour le Firefest 2008. Le groupe légendaire semblait renaître à nouveau mais hélas la disparition de Rick CHADOCK allait sceller le sort du groupe. Dennis CHURCHILL DRIES mit du temps à s’en remettre mais il put à nouveau remonter la pente grâce à Paul SABU, qui l’encouragea et l’aida énormément, vu que c’est lui qui a mixé, produit et œuvré à la guitare sur ce disque tout simplement intitulé I. C’est une œuvre plutôt intimiste que nous fait découvrir Dennis CHURCHILL DRIES aujourd’hui. La belle surprise arrive d’entrée avec Heart It On The Radio, très remuant, très FM, avec des refrains, de la mélodie et une pointe de rock mélodique très 80‘s : un vrai bol d’air frais ! La 2ème surprise est que cette entame ne sera pas suivie d’effet. Je le répète, c’est avec des titres certes raffinés et intimistes que se construit peu à peu la musique de Dennis CHURCHILL DRIES. I en est le titre fer de lance bien sûr, avec une intro à cappella qui se poursuit par un mid-tempo remarquable mais très mélancolique. La performance vocale de l’ex-WHITE SISTER est bien sûr de tout premier plan, il y a énormément de mélodies mais cela restera très calme, surtout pour ceux qui attendaient une résurrection de la musique de WHITE SISTER. Les compositions sont belles, bien construites mais la couleur FM a tendance à laisser la place à de la pop musclée, comme sur Home, qui sera en plus repris en acoustique à la fin de l’album. Il y a tout de même quelques titres plus remuants comme Unbroken ou She Loves You mais c’est tout ! Les autres sont des mid-tempo bien construits comme Song For The Living avec des guitares acoustiques, aux accents plutôt pop et surtout à consonance musicale personnelle comme Pictures ou Pieces, sans oublier So Good To See You en mémoire à Rick CHADOCK. Ce disque est donc l’œuvre d’un artiste qui fait le point sur son passé, ses expériences comme cela semble naturel sur un album solo, avec beaucoup d’émotions et de mélancolie. Un album somme toute très sentimental loin du hard FM et du hard rock mélodique de WHITE SISTER ! A écouter comme tel !
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
SERPENTINE
Circle of knives
TOJA
Train of life
AXEL RUDI PELL
Kings and queens
STEEL PANTHER
Balls out
SIGIS
Le grand retour de niburu
Chroniques du même auteur
SHAFT OF STEEL
Shaft of steel
ANGELS OR KINGS
Kings of nowhere
AGE OF REFLECTION
In the heat of the night
HAREM SCAREM
United
DANGER
Danger
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente