Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
CONFLICTED - Under bio-lence

Style : Thrash
Support :  MP3 - Année : 2015
Provenance du disque : Reçu du label
10titre(s) - 35minute(s)

Site(s) Internet : 
CONFLICTED OFFICIAL FACEBOOK

Label(s) :
SickBangers
 (16/20)

Auteur : Jan
Date de publication : 21/03/16
Thrash ‘til death !
Bonjour à vous, mes chères têtes blondes ! Nous voici de nouveau ensemble pour un énième numéro de votre émission favorite joliment intitulée, je vous le rappelle, ‘Thrash ‘Til Death’, présentée par moi-même !

Aujourd’hui, je vais aborder avec vous le thrash-de-la-mort-qui-vous-laisse-sur-le-carreau-d’un-coup-de-rouleau-à-pâtisserie, je veux bien sûr parler de celui qui a vu le jour quelque part au début des années 80 dans la baie polluée de Saint-François (USA, et non pas Hollande, hein !) et dont on se souvient encore de nos jours grâce aux zigotos déjantés des formations tout aussi pétées de la double-grosse-caisse-of-faucheuse prénommées METALLICA, MEGADETH, SLAYER, EXODUS ou DEATH ANGEL...pour ne citer que les principales, ce qui est déjà trop pour vos parents ! Ahem, où en étais-je ? Ah oui, ça y est, je sais...Merci à mes précieuses fiches et petit clin d’œil à la belle brune qui les rédige antérieurement à chaque épisode (auto coup de pub)...Hum, revenons à nos brebis, si vous le voulez bien...et je sais que c’est le cas !

Ces combos dopés aux stéroïdes et adeptes de la branlette de manche supersonique ont tellement eu d’emprise en ce monde que beaucoup parmi vous avez sauté le pas du hachage de cervelle en créant vos propres escadrons de petites souris démolisseuses de molaires. Et vous avez bien eu raison ! Car plus on est de dentistes sans diplôme d’arrachage d’incisives et plus on peut faire travailler les prothésistes dentaires...Oui, oui, quelle bande de sadiques ! Pourtant, il faut bien reconnaître que parfois un débouchage d’esgourdes, combiné à un défonçage de ratiches, fait parfois plus de bien que de mal.

Et force est de constater que les chiliens de CONFLICTED font cela parfaitement. En tous cas, plus efficacement que certains de leurs aînés nordistes qui se ramollissent avec l’âge, malgré des surdoses de Viagra qui amènent ces derniers à tenter de pénibles flash-back discographiques plus ou moins réussis. Bref, je ne vais pas m’attarder sur les quelques musiciens californiens en préretraite, car la nouvelle génération est heureusement là pour faire revivre la hargne des débuts du thrash à l’américaine. Grâce à CONFLICTED, et quelques autres formations récentes, ce sous-genre du metal, particulièrement fougueux, est redevenu aussi revigorant que la potion magique du druide Panoramix. Dès les première secondes de Legal Emptiness aux dernières notes de O.B.D.C., tout n’est que violence exaltée, déflagration sonore, déprédation musicale ! Les textes dénonciateurs d’une société corrompue et en plein déclin ont été incomparablement retranscrits en musique par les sud-américains. Question emboutissage de quenottes, le quartet est bien au point, il n’y a pas de doutes. Il maîtrise le sujet sur le bout des doigts. Le groupe ne lésine pas sur les mélodies, les soli, les rythmiques-tiroirs et n’hésite pas à faire des clins d’œil appuyés mais sympathiques à METALLICA (le riff d’intro de Neuronal Riots rappelle énormément celui de Enter Sandman des Four Horsemen, Public Privacy) ou SLAYER (Legal Emptiness, Structural Violence ou Century Of Abuse). Le ton employé sur Under Bio-violence aurait été, néanmoins, plus efficace, selon moi, si tous les titres avaient été interprétés en espagnol. Seul O.B.D.C. l’est. Mis à part ce minuscule défaut, le reste est très plaisant, voire addictif (pour qui est assez fou pour apprécier d’en prendre plein la tronche). Dommage aussi, que Under Bio-lence soit aussi court dans sa durée. Certains morceaux durent moins de deux minutes. D’autres, fort heureusement, sont un peu plus longs, avoisinant les cinq minutes en moyenne.

Quand on écoute les dernières sorties thrash metal, il est extrêmement réjouissant d’observer que la relève du shootage-de-fesses-en-mode-supersonique est sérieusement assurée grâce aux hordes de thrashers déglingués-des-neurones un peu partout dans le monde, spécialement celles qui ont des origines latines et qui sont encore plus dingues que les autres de par leur naturel expansif. Après seulement deux albums studio et une démo, CONFLICTED a su saisir l’essence même de ce qu’était le thrash durant sa période bénie et le retranscrire au degré près, histoire de transmettre ce patrimoine mondial aux futures générations de metalheads. Parce-que le metal, c’est cela : un trésor qu’il est nécessaire d’entretenir, de renouveler et de protéger pour nos chers bambins, un style musical qui perdurera quoi qu’il arrive, un genre tenace qui ne se soucie guère des modes éphémères. Et c’est ce que vient de prouver ce quatuor chilien très en forme, à défaut d’être original dans son approche artistique. Donc, si vous kiffez les énormes riffs, les doubles-croches-de-la-mort qui concurrencent allègrement le TGV, les lignes de basses qui font sursauter votre palpitant et les voix torturées qui envoient grave, alors ce Under Bio-lence est fait pour vous. Et aussi pour tous les autres d’entre vous qui souhaitez vous aventurer en des jungles métalliques sauvages que vous n’auriez pas encore explorées, tels des Indiana Jones vêtus de Perfecto et de vestes Denim à patches aux couleurs des dinosaures de la NWOBHM. Il n’y a aucune raison pour que vous échappiez au craquage de nuque et secouage de tignasse en mode « l’Or & Halle, parce-que je me la pète bien ! ». Le deuxième opus de CONFLICTED n’est peut-être pas le remède aux migraines et torticolis, mais il vous permettra de vous déboucher les conduits auditifs pour écouter vos collègues converser sur le dernier épisode de Plus Molle La Vie, vous servira de réveille-matin (ou de rendors-toi-le-matin si aller bosser ne vous dis rien), de solution contre les accès de hip-hopite aigüe de vos voisins un peu trop zélés (et trop incultes pour apprécier la vraie musique) ou de remontant hyper tonique contre les coups de blues hebdomadaires. Dans tous les cas, il est de votre devoir de vous procurer ce pur concentré de plaisir qui vous aiguise les canines en vous les percutant violemment. Prévoyez le Stère A Dents. Et un verre d’eau sur votre table de chevet. Voici, maintenant, un petit extrait de derrière les fagots que vous pourrez savourer en cliquant sur le lien ci-dessous.

Et bien, chères auditrices et chers auditeurs, c’est la fin de notre émission. Vous pourrez revoir ce numéro autant de fois que vous le voudrez en surfant sur notre site web. Et rappelez-vous, la Under Bio-lence, c’est mortel (tout comme cette fabuleuse pochette made in Andrei BOUZIKOV) ! ‘Thrash ‘Til Death !!!!’

Line-up :

Felipe HUERTA (chant)
Rolando VASQUEZ (guitares)
Rodrigo RIOS (basse)
Pedro Pablo PUENTE (batterie)

Equipe technique :

Sebastian PUENTE (production, enregistrement et mixage)
Cristian OLIVARES (mastering)
Andrei BOUZIKOV (artwork)

Studios :

Enregistrement du 21 au 26 février 2015 aux studios Riveraudio (Arica, CHILI)
Mixage et mastering aux studios Audiocustom (Santiago, CHILI)

Date de sortie :

Décembre 2015

Vidéo officielle du titre Structural Violence.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
IZEGRIM
Code of consequences
GANG
V
HEATHEN
The evolution of chaos
DEFICIENCY
State of desillusion
DISCONNECTED BRAIN
Descent into hell
Chroniques du même auteur
SCARAB
Serpents of the nile
BLOODBOUND
War of dragons
MIND MAZE
Back from the edge
KAMELOT
Haven
SAXON
Decade of the eagle (1979/1988)
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente