Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
UNIVERSE 217 - Change

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  MP3 - Année : 2016
Provenance du disque : Reçu du label
7titre(s) - 43minute(s)

Site(s) Internet : 
UNIVERSE 217 FACEBOOK
UNIVERSE 217 BANDCAMP

Label(s) :
VAN Records
 (20/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 22/03/16
Pur chef d’œuvre
Quelle énorme et magnifique surprise que ce quatrième album des Grecs de UNIVERSE 217 ! J'avoue très humblement être passé complètement à côté de cette formation et de ses trois albums précédents (Universe 217 en 2007, Familiar Places en 2011, Never en 2013) ; Change m'a donc complètement pris par surprise. Il s'agit de l'album de Doom Metal le plus surprenant, le plus original, le plus troublant de ces dernières années, ni plus ni moins. La qualité très particulière de cet opus réside certainement dans le fait que le groupe ne reprend à son compte des éléments fondamentaux du Doom Metal que pour mieux les intégrer à un univers qui excommunie la simple et stérile récitation de la doxa de ce genre. Un peu comme si le Doom se trouvait exprimé au travers d'un filtre plus Rock...

Quoi qu'il en soit, le Doom dans son versant lyrique implique de la lourdeur dans la rythmique, de la puissance dans les riffs, de l'ampleur dans le chant, de la majesté et du drame dans les ambiances. En disciple qui a sûrement écouté et intégré l'héritage immense de CANDLEMASS, UNIVERSE 217 propose tous ces ingrédients, avec une maîtrise et une efficacité qui laissent pantois. Une basse au son tendu et aux lignes titanesques. Une batterie qui marque le tempo sèchement, avec un son très plein, et qui prend soin de broder intelligemment autour de ce tempo austère. Une guitare qui alterne des riffs herculéens et des arpèges mélodiques, mélancoliques, d'une grande finesse. Des arrangements de claviers discrets mais essentiels à l'enrichissement du spectre sonore.
Et surtout, il y a le chant de Tania. Avec son registre médium au timbre un peu rauque (assez similaire à celui de Jennie Ann SMITH de AVATARIUM), elle déploie un savoir-faire mélodique envoûtant, combiné à une expressivité saisissante et à une puissance proprement bluffante. Ses capacités exceptionnelles sont à ce point maîtrisées et sollicitées avec tact et à propos qu'elle peut se permettre de frôler le point de rupture par des rugissements charriant une douleur et une colère existentielles. Tania semble vivre intensément ce qu'elle chante.

La qualité des interprètes s'impose ostensiblement mais elle est avant tout au service de compositions incroyablement fortes, superbement arrangées et produites. Le jeu somme toute classique du contraste entre passages mélodiques et moments plus rudes s'inscrit ici dans une architecture globale plus directe, moins lourdement Metal que dans les productions classiques. UNIVERSE 217 incorpore de manière très personnelle la théâtralité trouble du Rock gothique et la versatilité vénéneuse d'un SOUNDGARDEN.
La plupart des morceaux condensent toute cette richesse dans des durées plutôt ramassées, ce qui n'empêche en rien une composition de comporter une progression au fil de séquences redoutablement agencées. Pourtant, l'album se clôt sur un monumental (douze minutes) Change, véritable procession funéraire, riche en ambiances éthérées alternant avec des rythmiques granitiques. En fait, si le DEAD CAN DANCE des débuts avait décidé de pratiquer du Doom, cela aurait sûrement donné ce résultat.

Sur Change, UNIVERSE 217 propose un style très personnel, néanmoins accessible à de nombreux amateurs éclairés (fans de Doom lyrique, de Metal gothique, de Funeral Doom, de Doom rétro...), avec une maîtrise presque idéale de la composition, de la mise en son et de l'expression. Cela ressemble à un chef d’œuvre ou je m'y trompe...

Si vous trouvez que j'exagère dans les lignes ci-dessus, écoutez le titre Here Comes : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
krakal Le lundi 28 mars 2016
Rien a ajouté,,,,Une pure merveille d'écoute !!!!
Commentaire de Alain : J'ai acheté cet album ainsi que toute leur discographie : tout est bon. un vrai miracle !!! Passez le mot autour de vous.
SwissPat Le jeudi 24 mars 2016

Ville : Troistorrents
C'est juste magnifique ! Me suis empressé de le télécharger sur leur site. Merci infiniment du tuyau, j'avais jamais entendu parler de se groupe, mais quelle surprise, mélange de Doom de Post-Rock de Stoner. Top !
Commentaire de Alain : Je suis vraiment ravi d'avoir fait un converti ! Je ne me remets toujours pas de cette découverte.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
KARMA TO BURN / SONS OF ALPHA CENTAURI
The definitive 7" trilogy
MY SLEEPING KARMA
Mela ananda – live
TEMPLE OF THE FUZZ WITCH
Temple of the fuzz witch
ROTE MARE
Serpents of the church
TRANZAT
The great disaster
Chroniques du même auteur
PLATEAU SIGMA
Rituals
MANGROVE
Days of the wicked
CYGNUS
The first hour
SERPENT LORD
Towards the damned
GLERAKUR
The mountains are beautiful now
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente