Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
CURSE THE SON - Isolator

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  MP3 - Année : 2016
Provenance du disque : Reçu du label
7titre(s) - 40minute(s)

Site(s) Internet : 
CURSE THE SON FACEBOOK

Label(s) :
Snake Charmer Coalition
 (16/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 05/05/16
Très bonne malédiction
Avant d'aborder la musique ici proposée, saluons la pertinence et la cohérence des choix visuels de ce groupe du Connecticut. Comme pour les pochettes de ses deux premiers albums, Klonopain (2011) et Psychache (2012), le visuel en noir et blanc de Isolator nous attire dans des recoins perdus, oubliés, sinistres et délabrés. On se doute bien qu'on ne va pas évoluer dans un univers chatoyant et positif !

Effectivement, CURSE THE SON est un enfant dégénéré du BLACK SABBATH des origines, dont il reprend avec brio et maîtrise les codes de base : riffs épais et goudronneux, chant nasal et déclamatoire, basse volubile appuyée par une batterie à la fois pesante et mobile, tempos lents, structures évolutives à partir se schémas rythmiques récurrents et puissants. Dans ce domaine archiconnu, CURSE THE SON fait preuve d'un aplomb redoutable, notamment grâce à une capacité à écrire de véritable compositions, fortement structurées autour d'accroches rythmiques et de bribes mélodiques fortes.

Mais le trio mené par le guitariste et vocaliste Ron VANACORE ne serait qu'une parmi les milliers de formations qui honorent BLACK SABBATH si elle s'en tenait aux éléments cités auparavant. Or, à l'instar de la scène Doom traditionnel qui émergea sur la côte ouest (SAINT VITUS, THE OBSESSED) et dans le nord-est des États-Unis à partir des années 80 (UNORTHODOX, INTERNAL VOID, IRON MAN, REVELATION...), CURSE THE SON intègre dans son Heavy Metal foncièrement électrique, austère et lourd d'autres ingrédients issus des glorieuses années 70. Reprenant un versant souvent trop méconnu de l’œuvre de BLACK SABBATH (autour des albums Sabbath Bloody Sabbath et Sabotage), CURSE THE SON injecte de généreuses doses de Blues poisseux et de sonorités psychédéliques. Du coup, le Doom classique du groupe se fait plus aventureux, plus brumeux et plus marécageux. Autre avantage de cette facette complémentaire, elle évite le monolithisme et la linéarité qui guettent toujours le Doom Metal de tradition.

Isolator se révèle donc être un excellente surprise au niveau du style, des compositions, de l'interprétation, le tout excellemment mis en son avec puissance et clarté, avec une approche très directe et live. Tout simplement excellent.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
THE ORDER OF ISRAFEL
Red robes
A TORTURED SOUL
Lucifer’s fate
PORN
The ogre inside
THE TEMPLE
Forevermourn
SEASON OF ARROWS
Give it to the mountain
Chroniques du même auteur
SUM OF R
Orga
OBSIDIAN SEA
Between two deserts
ELEPHANT BELL
Gates of dawn
NO GOOD ADVICE
From the outer space
BURNING SHADOWS
Truth in legend
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente