Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
SAUROM - Once romances desde al-andalus

Style : Melodic Speed Metal
Support :  CD - Année : 2008
Provenance du disque : Reçu du groupe
13titre(s) - 62minute(s)

Site(s) Internet : 
SAUROM MYSPACE 

Label(s) :
Avispa Records
 (16/20)

Auteur : Phil "KOB"
Date de publication : 18/08/08
Rage a son équivalent au pays de la corrida!!
Complètement inconnu dans nos contrées et il est temps que cela cesse, voici en grandes pompes le cd ultra luxueux de SAUROM. D'abord, comme je viens de l'évoquer, le « packaging » est dans un boitier de grande classe et le design de la cover du livret est un véritable travail d'artiste de haute volée, un peu à l'image du graphisme de SKYLARK.



Alors quid de l'intérieur et surtout ce qui nous intéresse en l'espèce le plus, c'est à dire la musique. Chantant dans sa langue natale, il faut être un afficionado (évidemment le jeu de mot n'a jamais mieux convenu) de la langue de Cervantès et du pays de la paëlla pour en apprécier le concept. Mais après tout, MAGO DE OZ, AVALANCH, TIERRA SANTA, LUJURIA nous ont déjà entraîné les oreilles à cet exercice. C'est d'ailleurs de ces devanciers que SAUROM s'affiche en digne héritier faisant de ce Once Romances desde Al-Andalus un rêve éveillé pour tout auditeur qui rentre dans le trip de ces hispanques.

Un heavy metal très pur et servi par un son et une production qui n'a pas grand chose à envier aux cds sortis dans le Nord de l'Europe ou sur le continent nord-américain. En parlant de cette partie du monde, il suffira de descendre de quelques milliers de kilomètres (Amérique du Sud) pour que cette formation se fasse un nom parmi les plus grands. Car gageons que la langue (l'espagnol) étant parlée en majorité dans ces pays-là, aidera fortement à ce que leur notoriété se répande comme une traînée de poudre. Avec un objet de cette qualité, la tâche se révèlera être un jeu d'enfant de Buenos Aires à Cadix.

Quand à nous autres, non hispanophones, adoptons-les car après tout combien se pament en France sur les paroles de RAMMSTEIN, FINNTROLL et tous les groupes pratiquant l'anglais, comme quoi la langue n'est pas un obstacle quand la musique est excellente.

COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
RAGE
Carved in stone
STORMHAMMER
Echoes of a lost paradise
REINXEED
Higher
REDEMPTION
Snowfall on judgment day
STEEL ATTACK
Carpe dieend
Chroniques du même auteur
BRAINSTORM
Memorial roots
DANKO JONES
Below the belt
DEAFLOCK
Reality of false pasts
HOTROAD
Insanity
VISIONS OF ATLANTIS
Delta
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente