Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
ET MORIEMUR - Ex nihilo in nihilum

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  MP3 - Année : 2016
Provenance du disque : Reçu du label
8titre(s) - 58minute(s)

Site(s) Internet : 
ET MORIEMUR WEBSITE

Label(s) :
Minotauro
 (15/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 06/01/17
Doom mélodique et mélancolique
Ex Nihilo In Nihilum est le second album de cette formation tchèque et est initialement paru en... 2014 (sur le label russe Solitude productions)  ! Le label italien Minotauro lui offre fin 2016 une seconde exposition dans une édition limitée en vinyle blanc, en attendant un troisième opus, prévu en 2017. Cette session de rattrapage permet d'apprécier un Doom Death fortement porté sur les mélodies mélancoliques et les arrangements gothiques.

A main gauche, on trouve la lenteur du tempo, la pesanteur des rythmiques (sans excès toutefois, seule la batterie martèle profondément), les riffs de plomb, massifs mais parfois distordus, les vocaux caverneux. A main droite, entrant en habile contraste avec la main gauche, on a des claviers (sons de piano, orgue, clavecin, synthé), du chant clair (grave et un brin théâtral dans ses phrasés), des arpèges de guitare cristallins. On a certes déjà entendu cet agencement des contraires à de nombreuses reprises mais on ne peut que constater que ET MORIEMUR le pratique avec application et maîtrise, produisant des ambiances ostensiblement déchirantes, porteuses d'une beauté triste et agonisante.

Si les compositions demeurent stylistiquement relativement classiques, ET MORIEMUR dévoile toutes ses ambitions et démultiplie ses capacités sur le titre le plus imposant, Black Mountain, qui domine l'album du haut de ses seize et quelques minutes. Dans cadre aussi spacieux, le groupe multiplie les séquences variées et crée habilement une progression dramatique. Au bout de sept minutes, le morceau s'éteint, pour mieux renaître quelques instants plus tard sur fond de pluie et de piano ; le reste consiste en une poignante digression instrumentale, avec même le renfort de cordes. L'exercice était périlleux mais, finalement, la réussite est au rendez-vous.

Espérons que le troisième album à venir confirmera les qualités de Ex Nihilo In Nihilum.

Vidéo de Liebeslied : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
SOLLERTIA
Light
THE TEMPLE
Forevermourn
VALBORG
Romantik
THE LAMP OF THOTH
Cauldron of witchery
DIRTCAKE
Dirtcake
Chroniques du même auteur
URIAH HEEP
Outsider
MAUSOLEUM GATE
Into a dark divinity
AUT MORI
Pervaja sleza oseni
THALAMUS
Soul
IXION
Enfant de la nuit
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente