Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
MYTHRA - Still burning

Style : Heavy Metal
Support :  MP3 - Année : 2017
Provenance du disque : Reçu du label
11titre(s) - 44minute(s)

Site(s) Internet : 
MYTHRA WEBSITE
MYTHRA FACEBOOK

Label(s) :
High Roller Records
 (16/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 07/05/17
Premier album de vétérans de la nwobhm
MYTHRA est une formation anglaise formée en 1976, ayant modestement participé à la fameuse New Wave of British Heavy Metal en produisant deux démos, un EP quatre titres (The Death And Destiny en 1979) et un single trois titres (Killer en 1981). Inutile de préciser que la renommée n'a jamais croisé la trajectoire de MYTHRA qui, d'ailleurs, en tira rapidement les conséquences en se séparant en 1982. Vers la fin des années 90, une compilation vinyle vit le jour. En 2003, une démo baptisée The Darkener vit le jour. Un peu d'ordre fut mis en 2015 dans cette discographie décousue et confuse avec la parution de la compilation Warriors Of Time : The Anthology.

Mais en 2017, c'est bel et bien le premier album studio de MYTHRA qui voit le jour, récompensant l'opiniâtreté de ces vétérans. Paradoxe amusant : Still Burning paraît dans un contexte où des dizaines de groupes tentent ou plus ou moins de réussite de reproduire le style et le son de cette fameuse NWOBHM. MYTHRA possède inévitablement quelques longueurs d'avance du point de vue du style mais a pris soin de corriger la pauvreté rédhibitoire des productions de la fin des années 70 et du début des années 80. En effet, les compositions de Still Burning sont correctement mises en valeur par une production misant pour l'essentiel sur la limpidité et la nervosité.

Pour ce qui est du style, MYTHRA va à l'essentiel, à l'instar de ses collègues de la NWOBHM comme FIST, HELLANBACH ou PRAYING MANTIS. Les onze titres de cet albums sont brefs, conduits avec fougue (certes à relativiser par rapport aux critères du Metal moderne), basés sur de petits riffs secs. La section rythmique n'est pas là pour faire des prouesses mais pour appuyer sèchement les dits riffs.
Le chant de Vince HIGH possède deux faces tout à fait complémentaires ; l'une en registre clair, avec un timbre plutôt chaleureux, l'autre plus rauque qui propulse des vibrations rageuses, le tout toujours mélodiquement modulé de manière simple mais vivante. Les refrains s'avèrent simples et directs, faciles à retenir et à entonner.

Si MYTHRA s'en était tenu là, le résultat aurait été certes énergique et vivace mais un peu terne et linéaire. Fort heureusement, le groupe se sert de ses guitares pour créer des solos et des plans jumeaux concis et mélodiques, non dénués d'une certaine technicité, un peu comme si Michael SCHENKER jouait en duo avec lui-même !

Au total, les compositions s'avèrent efficaces, chacune possédant une accroche rythmique ou mélodique qui devrait faire des dégâts sur scène. Certes, MYTHRA ne peut absolument prétendre faire avancer le Metal d'aujourd'hui. Par contre, il évite l'écueil majeur qui aurait consisté à donner dans la pure nostalgie. Still Burning prend certes sa source dans le Hard et le Heavy Metal de la charnière des 70's et des 80's mais le son et l'interprétation au cordeau révèlent une vitalité tout à fait actuelle.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
WITCHCURSE
Demon's warning
LONEWOLF
The dark crusade
FROZEN TEARS
Nights of violence
ERASE
Heavy metal maniacs
IRON MAIDEN
Powerslave
Chroniques du même auteur
CEREMONIA
La existencia humana debe ser un error
LILLIAN AXE
Sad day on planet earth
RED SCALP
Ep n°1
UNIVERSE 217
Change
BLACK LABEL
Blood money + live in berlin
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente