Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
THAT ROCK GUY - Nothin’ to lose

Style : Hard Rock
Support :  MP3 - Année : 2017
Provenance du disque : Reçu du label
10titre(s) - 44minute(s)

Site(s) Internet : 
THAT ROCK GUY FACEBOOK
THAT ROCK GUY WEBSITE

Label(s) :
AOR Heaven
 (18/20)

Auteur : rebel51
Date de publication : 20/06/17
Cà c’est du rock, les gars !!!
Sous le nom de THAT ROCK GUY se cache le multi-instrumentaliste australien Adam BARCLAY, qui a fait partie de nombreux groupes et a beaucoup tourné aussi, dans le monde entier. Guitariste, chanteur, il s’est attelé à la réalisation de son premier album solo intitulé Nothin’ To Lose, entièrement consacré à ce hard rock de la veine de BON JOVI, DEF LEPPARD ou WHITESNAKE. Il a composé les 10 titres de cette galette avec un aplomb et un enthousiasme palpables tout au long de ce Nothin’ To Lose. Son expérience scénique lui a beaucoup servi pour retranscrire du mieux possible ses capacités musicales sur un disque très 80’s.

Ça démarre très fort avec Superstar, tout droit sorti du tréfonds 80’s du sieur BARCLAY, à la voix très rauque, avec une mélodie bien construite, des choeurs, un gros son, bref tous les atouts indispensables pour ce qui me fait penser à du BON JOVI, pour me rajeunir ! Après le très rythmé et très classique Your Dreams Are Keeping Us Together arrive le titre phare incontestable de ce Nothin’ To Lose, Through The Night (cliquez ici) : un mélange mélodique plus cool et très ballasdesque mais avec de grosses guitares, indéniablement 80’s, où la voix d’Adam BARCLAY montre de belles capacités.

Je suis conquis par le talent, l’enthousiasme et la fraîcheur des compositions de ce Nothin’ To Lose avant même la moitié de l’album, et effectivement notre artiste australien n’a rien à perdre à nous proposer ses mélodies certes d’un passé récent et très classique mais regorgeant à la fois de feeling et d’énergie rock, engendrant un bonheur d‘écoute sans cesse renouvelé. La ballade Never Gonna Say Goodbye toute en finesse mais néanmoins rock termine la moitié de l’album de la plus belle des manières.

La seconde partie de l’album est dans la même veine : enjouée, très rock et diablement énergique avec notamment Bring On The Night, aux guitares entêtantes et puis ce second titre phare qu’est Nothin’ To Lose, marqué notamment par l’arrivée de claviers très FM pour adoucir un peu l’ambiance rock du titre. La seconde ballade Without You est hélas un peu plus passe-partout, avant le final Land Of The Rising Sun, plus technique qu’intéressant mais toujours empli de ce punch très mélodique.

Nothin’ To Lose n’est pas à proprement parler un album révolutionnaire car il s’appuie sur les standards très 80’s mais il possède cette hargne toute rock et conviendra bien sûr aux nostalgiques de ces belles années. Une bonne bouffée de fraîcheur en fait : extrêmement revigorant !!!
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
MOTORHEAD
Lemmy - le film (dvd)
SANGE MAIN MACHINE
Ready for the show
ECLIPSE
Armageddonize double cd deluxe edition
UNRULY CHILD
Uc 3
KEN HENSLEY
Blood on the highway
Chroniques du même auteur
MIKE TRAMP
Maybe tomorrow
POETS OF THE FALL
Clearview
FAIR WARNING
Pimp your past
ROMEO'S DAUGHTER
Spin
IMPERIUM
Beyond the stars
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente