Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
SOMALI YACHT CLUB - The sea

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  MP3 - Année : 2018
Provenance du disque : Reçu du label
6titre(s) - 53minute(s)

Site(s) Internet : 
SOMALI YACHT CLUB BANDCAMP
SOMALI YACHT CLUB FACEBOOK

Label(s) :
Robustfellow productions
 (15/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 17/03/18
Aérien et mélancolique
Première précision, SOMALI YACHT CLUB n'est pas originaire de l'est de l'Afrique mais d'Ukraine ! Ensuite, afin de donner suite à un premier album (The Sun, paru en 2014), pas moins de deux labels ont conjugué leurs efforts afin de permettre la sortie de son successeur The Sea ; Robustfellow s'arroge les canaux CD et numériques, tandis que Kozmic Artifactz propose la version vinyle. The Sun avait reçu un accueil favorable dans les milieux Stoner mais force est de constater qu'assimiler The Sea à ce genre reviendrait à fourvoyer l'auditeur, tant il n'est pas question ici que de riffs charbonneux, de basse ultra-saturée et épaisse et d'ambiances désertiques.

La raison de ce bon accueil relève plutôt des relations de bon voisinage, SOMALI YACHT CLUB ayant précocement développé une appétence toute particulière pour les ambiances vaporeuses, que l'on peut raisonnablement estimer contaminées par un certain esprit psychédélique. Relativement longues (entre six et douze minutes), les six compositions de The Sea sont basées sur le contraste entre d'une part des riffs laconiques et des lignes de basse tendues, d'autre part des guitares nettement plus mélodiques qui tissent des entrelacs envoûtants et hypnotiques (un peu à la manière de Manuel GÖTTSCHING de ASH RA TEMPEL). Si l'on ajoute un chant posé, articulé et clair, on obtient un résultat global souvent flottant, aérien, avec un penchant pour une certaine mélancolie. Les nappes de claviers contribuent fortement à amplifier cette double dimension aérienne et mélancolique.

Servies par un son à la fois ample et très vivant, sans apprêts inutiles, les compositions prennent le temps de développer les thèmes rythmiques ou mélodiques, tout autant qu'elles proposent une progression de séquences, laquelle assure une bonne dynamique d'ensemble. Le contraste entre la face douce et son versant opposé plus orageux se trouve notamment gérée avec doigté et feeling.
A mi-chemin entre un Metal planant et un Post Rock non dissonant, l'album est plaisant sans être lénifiant, relaxant sans jamais omettre une certaine tension dramatique, délicieusement psychédélique et mélodiquement lumineux.

Découvrez l'album : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
REGULUS
Quadralith
NYMF
From the dark
MARIENBAD
Werk 1 nachtfall
SOON
Vol. 1
MONOLITH
Mountain
Chroniques du même auteur
UNIVERSE 217
Change
OBLIVIOUS
Creating meaning
ANTIMATTER
The judas table
THE MIDNIGHT GHOST TRAIN
Cypress ave.
OZZY OSBOURNE
Diary of a madman
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente