Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
BEAST IN BLACK - From hell with love

Style : Metal
Support :  CD - Année : 2019
Provenance du disque : Acheté
13titre(s) - 52minute(s)

Site(s) Internet : 
BEAST IN BLACK WEBSITE
BEAST IN BLACK FACEBOOK

Label(s) :
Nuclear Blast
 (18/20)

Auteur : Laudrome26
Date de publication : 19/02/19
Sensationnelle tornade de power métal et de mélodies étourdissantes !!!
Deuxième album des Finlandais après Berserker en 2017 (N° 7 dans les charts) et grosse découverte pour moi. C'est en entendant et en voyant la vidéo Sweet True Lies que je me suis plus que intéressé à eux. Tout de suite le son est énorme, le refrain catchy et ses choeurs monstrueux m'ont conquis. Les éléments pop, les synthés, ces touches de modernités sont un vrai plus qui les démarquent de leurs concurrents. Je trouve que c'est parfaitement dosé et équilibré avec la puissance du power classique. Je ferai le parallèle avec un autre groupe finlandais BATTLE BEAST. Et bien ce n'est pas un hasard car le fondateur de BEAST IN BLACK n'est autre que Anton KABANEN un ex membre de ces derniers. Ici il s'occupe de presque tout, compositions (paroles avec Paolo RIBALDINI), production, guitares, claviers, synthés.
Le finlandais est malin car il engage un chanteur hors norme, Yannis PAPADOPOULOS. Sa voix est exceptionnelle, c'est une sorte d' hybride entre Tarja TURUNEN (ex NIGHTWISH), Rob HALFORD et André MATOS. Il est capable de tout, il passe du timbre féminin lyrique au vigoureux, agressif et puissant (Die By The Blade). Ce grec est un phénomène qui a fait partie des WARDRUM, ALDARIA, SIRENIA, UNTIL RAIN, des groupes qui évoluent dans le power métal. Il se révèle ici comme sur cette sublime ballade Oceandeep venue d'un autre temps. Sa douce voix ensorcelle, puis le ton monte, magnifiquement appuyé par un solo de guitare époustouflant. Une ballade que je trouverai bien dans un film "d'heroic fantasy". Je suis happé, emporté par les mélodies et ce son colossal, le tout truffé de trouvailles électroniques et synthétiques comme ce Unlimited Sin. La pop, la new wave s'invite sur un True Believer hyper rythmé et doté d'un refrain presque AOR. Étonnant, ingénieux, avant-gardiste sûrement mais cela fonctionne merveilleusement bien. Ne croyez pas que BEAST IN BLACK fait dans la mièvrerie, loin de là, un This Is War est du power métal réactualisé (le break est beau et surprenant). Je décèle des pointes symphoniques, des sonorités AOR à la SURVIVOR sur un Heart Of Steel particulièrement affriolant. Je suis absolument ébahi par la virtuosité des musiciens et ces compositions qui défilent et qui sont toutes plus accrocheuses les unes que les autres. Le speed vient enrichir un No Surrender au refrain hymnique et puissant. C'est dévastateur ! Du power, de la mélodie, des rythmiques infernales comme sur Cry Out For A Hero les finlandais et leur musique intense ne faiblissent jamais. L'énergie, l'inventivité, le renouvellement du genre sont au programme du superbe From Hell With Love. Le refrain est irrésistible. Un peu de claviers, des riffs surpuissants, une voix délicate puis Repentless éclate sur un refrain ahurissant (ces chœurs !). La tourmente ne s'arrête plus d'ailleurs et j'en redemande ! Et BEAST IN BLACK m'en redonne avec les deux bonus tracks. La reprise de  Killed By Death de MOTORHEAD(album No Remorse de 1984) est bien assimilée et remise au goût du jour.
Je suis épaté par cette version dynamitée du hit de Robert TEPPERNo Easy Way Out (BO Rocky 4 et N° 22 aux USA en 1985). Les prouesses vocales de Yannis ajoutées aux ré arrangements métal me clouent sur mon fauteuil. C'est dur de s'en remettre ! BEAST IN BLACK m' a mis KO ! Ce cocktail de power métal, de heavy, aux clins d'oeil appuyés à l'AOR « eighties » et légèrement vintage, est un pur joyaux jubilatoire. Cet album est un coup de poing musical aux mélodies ravageuses. La « bête» est grisante, exaltante et belle. Elle est sortie de sa tanière pour conquérir les amoureux de musique puissante et hyper mélodique. Elle m'a attrapé et ne me lâche plus !

Sweet True Lies : cliquez ici

Die By The Blade : cliquez ici

A relire chronique de Rémifm BEAST IN BLACK "Berserker" de 2017 :
cliquez ici


COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
zakspeeed Le mercredi 18 septembre 2019

Ville : namur
Je l'es ai vu deux fois du pur bonheur
Rémifm Le lundi 25 février 2019

Ville : Chambéry
Tout pareil les zami(e)s !!!
Laudrome26 Le mercredi 20 février 2019

Ville : Romans sur Isére
Comme toi Franck, j'arrive pas à m'en passer !!
rebel51 Le mercredi 20 février 2019

Ville : Barran
Super bien dit ! Je suis aussi sous le charme, écoute en boucle en ce moment ! GENIAL ce disque !
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
SUICIDAL TENDENCIES
Still cyco punk after all these years
DOWN
Down 4 part 1
ABINAYA
Corps
BLOODBOUND
Stormborn
SHAÂRGHOT
Break your body
Chroniques du même auteur
BURNING RAIN
Face the music
PHIL VINCENT
Hypocrite
FRONTLINE
Heroes
ODYSSEY DESPERADO
Don't miss the sunset
CORELEONI
2
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente