Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
BRANT BJORK - Jacoozzi

Style : Rock
Support :  MP3 - Année : 2019
Provenance du disque : Reçu du label
10titre(s) - 46minute(s)

Site(s) Internet : 
Brant BJORK WEBSITE

Label(s) :
Heavy Psych Sounds
 (16/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 13/04/19
Inédits
Les deux derniers albums studio de Brant BJORK, Tao Of The Devil (2016, chronique ici : cliquez ici) et Mankind Woman (2018, cliquez ici) constituent des réussites éclatantes dans la discographie du bonhomme. Cela dit, l'ancien membre de KYUSS et de FU MANCHU n'a jamais été du genre à se contenter d'une dimension ou d'un format musical unique ; il n'en fait qu'à sa tête, laisse libre cours à l'inspiration du moment. D'ailleurs, n'a-t-il pas étrenné sa carrière solo avec Jalamanta, album qui rompait nettement avec toute consonance Stoner.

En 2010, alors qu'il était en train d'enregistrer un album, notre frisé laisse tomber les compositions qui étaient d'ores et déjà écrites et se lance dans des jams à base de batterie, sur lesquelles il pose successivement guitare, basse et tous les arrangements nécessaires. Après les avoir longuement remisées par devers soi, Brant se décide enfin à livrer ces jams majoritairement instrumentales (seule la ballade Do You Love Your World ? comporte un chant délicat et posé) qui tranchent quelque peu avec le répertoire plus classique de ses derniers albums. Pour apprécier pleinement ces pièces, il faut accepter de se laisser guider au gré des ambiances, majoritairement intimistes, teintées de Blues tranquille, de psychédélisme subtil, de Funk suave et de saveurs latines (l'ombre de Carlos SANTANA plane quelque peu). Le tout pratiqué tranquillement, avec un plaisir palpable à laisser résonner les sons, à se laisser porter par le groove discret : le genre de musique que l'on écoute quand il fait trop chaud pour être ailleurs qu'allongé dans un hamac à l'ombre. A une seule reprise, sur Polarized, l'électricité s'impose de manière orageuse et dissonante, à la manière d'un Jimi HENDRIX.

De par sa nature même, Jacoozzi ne constitue peut-être pas une pierre angulaire de l’œuvre de Brant BJORK mais cette collection éminemment sympathique met en valeur l'aspect le moins connu du personnage.

Vidéo de Guerrilla Funk cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
ROCK DES ANTIPODES
Taste the real aussie rock
THE PINEAPPLE THIEF
Where we stood
BLONDSTONE
Ep#1
ESCAPE LANE
Chaos paradisiaque
ABINAYA
Abinaya
Chroniques du même auteur
WOEBEGONE OBSCURED
The forestroamer
NEW MODEL ARMY
Winter
PINTO GRAHAM
Dos
RAGDOLL
Back to zero
VOLBEAT
Outlaw gentlemen & shady ladies
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente