Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
AMON ACID - Psi

Style : Rock
Support :  MP3 - Année : 2020
Provenance du disque : Reçu du groupe
11titre(s) - 65minute(s)

Site(s) Internet : 
AMON ACID FACEBOOK
AMON ACID BANDCAMP

Label(s) :
Auto Production
 (17/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 18/04/2020
Rock psychédélique entre orient et occident
Avant même d'avoir entendu la moindre note de musique, rien qu'en prenant connaissance du nom du groupe, du titre de l'album et en découvrant le visuel de la pochette, on sait par avance que l'on va baigner dans un bain acide, dans une atmosphère totalement psychédélique. Et, après écoute, on n'est pas déçu du voyage... et quel voyage ! Avant d'embarquer pour ce trip goûteux, présentons les pilotes : Sarantis CHARVAS (guitare, effets, boîte à rythmes) et Briony CHARVAS (basse, claviers, percussions).

Inévitablement, quand un projet se revendique du psychédélisme, il est quasiment obligé d'emprunter au patrimoine protéiforme des musiques populaires qui se sont frottées à cette approche (Rock, Pop, musiques d'avant-garde). Le couple d'AMON ACID n'échappe pas aux références du passé et les revendique même, avec même une approche originale par rapport aux groupes puisant dans les sources du psychédélisme américain et britannique de la fin des années 60 et du début des années 70. En effet, AMON ACID revendique notamment l'influence du psychédélisme anatolien (soit des artistes turcs des années 70, comme la chanteuse Selda, le guitariste et chanteur Erkin KORAY ou le groupe BUNALIM) et du rebétiko, genre populaire grec. Ce qui n'empêche pas le duo de se revendiquer en outre de groupes plus occidentaux, comme les incontournables BLACK SABBATH et HAWKWIND, mais aussi OM et SLEEP. Les Japonais cultes d'ACID MOTHERS TEMPLE sont sans surprise cités, de même que les pionniers du Funk exigeant FUNKADELIC et le rappeur MF DOOM.

Il ne faut donc pas s'attendre à un Rock ou à une Pop gentiment psychédélique, doucereuse et vaporeuse. AMON ACID privilégie les séquences rythmiques répétitives, évoluant subtilement, par variations successives. Les scansions sèches de la boîte à rythmes sont enrichies par des percussions. La guitare alterne des riffs secs, typiques du Rock garage, et des attaques rythmiques ou solos nettement plus acides. Constamment, des effets électroniques et des arrangements de claviers créent un fourmillement sonore qui sollicite l'ouïe en permanence et animent les schémas rythmiques.

Un morceau comme Mass Control possède la lourdeur menaçante et rampantes des STOOGES, alors que Nibiru's Scrolls s'inscrit pleinement dans l'héritage oriental, avec instruments à cordes (tzoura), flûtes et percussions. Pour autant, la logique demeure identique : inscrire un schéma rythmique obsédant, lui superposer des interventions qui développent le thème principal, avec des arrangements psychédéliques en arrière-plan. Quand les compositions se font longues - à deux reprises, le cap des dix minutes est franchi -, ce schéma devient carrément redoutable !

Au total, nous tenons un album aventureux mais parfaitement maîtrisé qui, outre les adeptes des artistes déjà évoqués, peut également intéresser les fans de MONSTER MAGNET (dans son versant le plus psychédélique) ou d'OZRIC TENTACLES. Psi constitue un excellent vecteur d'évasion par les temps actuels.

Vidéo de Ψ cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
BURNING EDGES
Escape
BON JOVI
Burning bridges
THE DAMNED
Black is the night – the definitive anthology
SHAKA PONK
The black pixel ape
MARK SPIRO
It's a beautifull life
Chroniques du même auteur
LUZIFER
Iron shackles
CRAANG
To the estimated size of the universe
DÉHÀ
Decadanse
ROTE MARE
Serpents of the church
I, FORLORN
My kingdom eclipsed
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /