Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
SYLENT STORM - The fire never dies

Style : Heavy Metal
Support :  MP3 - Année : 2020
Provenance du disque : Reçu du groupe
12titre(s) - 50minute(s)

Site(s) Internet : 
SYLENT STORM WEBSITE
SYLENT STORM BANDCAMP
SYLENT STORM FACEBOOK

Label(s) :
Stormspell
 (16/20)

Auteur : Raskal
Date de publication : 12/12/2020
Us heavy mélodic metal !
Pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore ce groupe américain originaire de Medford (Oregon), vous trouverez sur ce site la chronique du EP 2018, sobrement intitulé Sylent Storm.

Ce The Fire Never Dies contient quatre des six titres du EP, Eye Of The Storm, Patriots Of Metal, Witche’s Blood et Betrayal.

Le Heavy Métal proposé est dans la tradition des groupes US Heavy Metal, qui jouent la carte « ambiances » et « Mid tempo » plus que le « Speed broyeur de cervicales ».
Le chant du leader Jym HARRIS est le métronome de ce Heavy solide, maîtrisé et posé en même temps ! Pas de hurlements, pas d’aigus, pas d’agressivité, Jim est le raconteur d’histoire !

Le premier titre, The Fire Never Dies est un bon résumé de ce qui suit ! Les riffs sont là, la mélodie aussi, la composition se laisse découvrir au fil des minutes, passant du mid-tempo épique au speed. Un excellent titre qui confirme tout le bien pensé lors de ma première rencontre avec le groupe !
Je ne reviens pas sur les titres du EP, mais, sachez-le, ils ont été retravaillés.

Morpheus et Lunar Eclipse sont deux mini interludes de deux minutes.
Shadow In The Dark est un mid tempo, mélodique, voire très mélodique sur la mélodie de chant et le refrain, cela me rappelle un peu OZZY de la période The Ultimate Sin. Très bon titre calme et rythmé à la fois qui aurait eu son heure de gloire sur un clip MTV en 1986 !
Beware The BloodMoon et March Forth continuent dans cette voie mid tempo, force tranquille, où mélodies, ambiances et rythmiques de qualités s’entremêlent.
Sleeping In The Rain est une ballade légère dans tous les sens du terme.

Conclusion, pour ce premier album il y a de bonnes raisons de se le procurer, même si j’ai trouvé que globalement les nouveaux titres et la manière de refaire les anciens rendaient moins « Heavy Metal » SYLENT STORM (dans le sens « Headbanging »). Les interludes et la ballade ralentissent l’album et font perdre l’impact des autres, c’est dommage. J'aurais bien aimé une version plus rentre dedans et Heavy.

C’est un choix du groupe et une direction musicale respectable qui colle finalement avec le nom du groupe. À vous de vous faire votre opinion !

Beware The Blood Moon : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
IRON MAIDEN
Senjutsu
CERABUS
Cerabus
HAMMERFALL
Hammer of dawn
SAXON
The saxon chronicles
LONEWOLF
Raised on metal
Chroniques du même auteur
MATVEY
Burning streets
BLACK BART
Casnewydd bach
HALLION
Born of fire
BRAVERIDE
Heroïc deeds
GUMOMANIACS
Priest of lucifer
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /