Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
QUARTIERS NORD - Full metal marseille

Style : Heavy Metal
Support :  CD - Année : 2021
Provenance du disque : Acheté
9titre(s) - 32minute(s)

Site(s) Internet : 
QUARTIERS NORD BANDCAMP
QUARTIERS NORD SITE WEB
QUARTIERS NORD YOUTUBE

Label(s) :
Auto Production
 (18/20)

Auteur : Pumpkin-T
Date de publication : 26/02/2022
Tel un bendeù dans la chichourle !
La vieillesse, quel naufrage ! Bé vé, pas pour tout le monde ! Si Udo DIRKSCHNEIDER nous fait le Pitalugue, (T’ias vu son massacre de We Will Rock You ? Pecaïre, cet EHPAD-metal, ça fait peine !) il y a des gonzes qui sont pas sur le même bateau et là, coquin, je te parle de QUARTIERS NORD. Ce groupe est tellement vieux, mon gàrri, qu’on sait plus trop si leur création remonte à 1876 ou 1977. Selon les archéologues consultés il y a divergence. En tout cas, c’est plus vieux que la L2, t’ias qu’à voir ! Bref, ce groupe date de la vie des rats. Des rats, peut-être, mais pas des ravans parce que lui, c’est un tron de l’air.

Au début, il chantait « Quartiers Nord, si j’t’attrape t’es mort ! » et aujourd’hui il pourrait bien chanter « Quartiers Nord, toutes voiles dehors ! » parce que je te le dis, ce Full Metal Marseille, ça part comme un avion et c’est un bendeù dans le teston. Il va te faire dresser les dormiasses et va même te bouléguer les culs-cousus.

Ces 45 dernières années, QUARTIERS NORD a ganzaillé un moulon de genres : du rock, du blues, du hard, du reggae, de l’opérette, de la pop façon mandoline et jolis bàfis, mais toujours avec sincérité, passion et humour. A queste cop, li sian ! Les jobastres de la marsiale caguent du Metal, et pas qu’un peu.

Dès l’intro d’Un Bled Du Midi, DRD tape comme un vrai bestiari, aidé par Bruno qui pastissonne les fondations. Et Boule ? Té, Boule, lui, il te balargue un riff saxonesque sur le couplet et façon bled sur le refrain – ça t’escagasse bien comme il faut et si t’y écoutes le solo, t’ias capté que le gonze c’est pas une gamate, il est méchamment chanu, Mestre Boule !

Envoie L’Aïoli ! sort du même tonneau à ceci près que les paroles de Rock partent en biberine de la façon que j’aime : un thème de l’espace qui fleure bon la Provence, et qui te met le bouchon à la rigolade.

Méfi ! Rock, c’est le petit mariole des paroles. Un coup il va être sérieux et bien grafigner les politiques, les jambons ou les pébrons, un coup il va être plus gaulois que les gaulois (écoute Saint-Valentin, ou Dîner Pervers et tu comprendras), un coup il va te sortir un humour noir comme dans Empouraque, ou bien franc comme dans Envoie L’Aïoli ! Mais sa spécialité c’est de plier le sérieux dans un papier à fleurs avec aussi des espigaous et des gratte-culs, comme dans Un Bled Du Midi ou Anticonformiste. Un grand talent et une belle plume !

Bon, n’ia proun, j’arrête de faire ma bazarette. Je vais pas te raconter chaque morceau du plus petit au plus grand. Le mieux c’est d’écouter parce que c’est ségur que QUARTIERS NORD s’est levé le maffre pour accoucher d’un tel album. Mon vier, ce Full Metal Marseille, il m’a esbarusclé. C’est ça, cet album est de longue tellement ensoleillé qu’il va te faire bronzer les gabians. A écouter jusqu’à l’estoumagade et j’en veux maï ! Et vouais !

***


Version française et passide : Comme une grosse baffe dans la tête

La vieillesse, quel naufrage ! Et pourtant, pas pour tout le monde. Si Udo DIRKSCHNEIDER paraît sombrer (sa version EHPAD-metal de We Will Rock You me fait de la peine !) certains, tels que QUARTIERS NORD ne sont pas sur le même bateau. Selon les sources, ce groupe remonte à 76 ou 77, en tout cas il est plus vieux que la L2 (un chantier autoroutier marseillais qui a duré des décennies). Bref, un groupe vieux comme mes robes mais toujours débordant de vitalité.

À leurs débuts, ils chantaient « Quartiers Nord, si j’t’attrape t’es mort ! » et aujourd’hui ils pourraient bien chanter « Quartiers Nord, toutes voiles dehors ! » car ce Full Metal Marseille part très vite et me fait l’effet d’un coup de poing dans la tête. C’est un album à réveiller les morts, en quelque sorte.

En 45 ans de carrière, QUARTIERS NORD a mélangé de nombreux genres : du rock, du blues, du hard, du reggae, de l’opérette, de la pop italienne avec mandoline et belles moustaches, mais toujours avec sincérité, passion et humour. Cette fois-ci, nous y sommes ! les gentils fous de la cité fosséenne jouent du heavy metal sans retenue.

Dès l’intro d’Un Bled Du Midi, DRD tape comme une bête, aidé par Bruno qui bétonne à la basse. Et Boule ? Ah, Boule, lui, il balance un riff façon SAXON sur le couplet et aux sonorités orientales sur le refrain – ça bastonne bien et quand vous écouterez le solo vous comprendrez que le gars n’est pas maladroit, au contraire c’est le meilleur, Maître Boule !

Envoie L’Aïoli ! est de la même veine à ceci près que les paroles de Rock partent en vrille comme j’aime grâce un thème décalé au parfum provençal qui rend joyeux.

Rock est un fin parolier dont il faut se méfier. Parfois il va être sérieux et bien égratigner les politiques, les bourgeois ou les imbéciles, parfois il va être plus gaulois que les gaulois (écoutez Saint-Valentin, ou Dîner Pervers et vous comprendrez), d’autre fois encore il va recourir à de l’humour noir comme dans Empouraque, ou bien franc comme dans Envoie L’Aïoli ! Mais sa spécialité c’est d’emballer le sérieux dans un papier à fleurs, dont des roses avec épines, comme dans Un Bled Du Midi ou Anticonformiste. Un grand talent et une belle plume !

Bon, ça suffit, j’arrête de faire le moulin à paroles. Je ne vais pas décrire chaque morceau du premier au dernier. Le mieux étant de l’écouter car il est certain que QUARTIERS NORD s’est donné beaucoup de mal pour accoucher d’un tel album. Mes amis, ce Full Metal Marseille, m’a ébloui. C’est ça, cet album est constamment si ensoleillé qu’il fera bronzer les goélands. À consommer sans modération et j’en redemande.

***


QUARTIERS NORD est composé de :
- Robert “Rock” ROSSI, chant ;
- Fabrice “Boule” BAUD, guitares, chœurs ;
- Bruno PRADELS, basse ;
- Patrick “DRD” DURAND, batterie, chœurs.

***


Extrait de Full Metal Marseille :
- Envoie L’Aïoli ! : Cliquez ici !
- Un Bled Du Midi : Cliquez ici !
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
DARK FOREST
Fear dearg
JC JESS
Extra time
ATRIA MORTIS
The samuraï
ACCELERATOR
Demo 2010
SHADOW WARRIOR
Return of the shadow warrior
Chroniques du même auteur
JACK & THE BEARDED FISHERMEN
Playful winds
KALEIDOBOLT
This one simple trick
MASACRITIKA
Raza de kaín
CHIPPER
Self patrón
PEOPLE OF THE BLACK CIRCLE
People of the black circle
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /