Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
TRIBUNAL - The weight of remembrance

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  MP3 - Année : 2023
Provenance du disque : Reçu du label
7titre(s) - 47minute(s)

Site(s) Internet : 
TRIBUNAL FACEBOOK

Label(s) :
20 Buck Spin
 (16/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 22/01/2023
Doom limpide
Le TRIBUNAL qui comparaît devant nous – à l’inverse de la procédure universelle selon laquelle le tribunal juge les justiciables – est un duo canadien (côte est), soit un homme – Etienne FLINN (en charge des guitares et des vocaux extrêmes, caverneux et grondant) – et une femme – Soren MOURNE (chant, violoncelle, basse). Tandem qui se livre en commun à la passion dépressive du Doom Metal, avec pour ambition de facto de livrer une version quelque peu personnelle du genre.

De fait, les premières mesures rythmiques du morceau initial (le bien nommé Initiation, long de 7’43) imposent une version très inspirée par CANDLEMASS : riffs épais et tendus, grosse caisse impérieuse et caisse claire sèche et imparable. Le versant vocal se trouve d’entrée de jeu partagé entre partition masculine caverneuse et hostile d’une part, registre féminin clair, fermement articulé et fructueux sur le plan dramatique d’autre part. L’effet de surprise étant exempt, vu que ce type de contrastes a proliféré depuis les années 90, le bénéfice des œuvres ainsi exposées n’en demeurent pas moins optimal. Il en va ainsi de la cohabitation entre le chant féminin, clair et articulé, et les vocaux masculins caverneux, néanmoins articulés et expressifs.

Outre cette complicité sur le plan vocal, le duo TRIBUNAL repose sur un dispositif sévèrement balisé, combinant débit inlassable de riffs rêches et arides, appuis rythmiques orientés vers la lourdeur et la lenteur, inserts de guitares aux mélodies simples et mélancolique, le tout au fil de tempi invariablement lents. Les arrangements de violoncelle augmentent ostensiblement le vecteur dépressif du dispositif d’ensemble, lequel, sans atteindre l’efficience d’une formation comme DRACONIAN, n’en développe pas moins une offre initiale on ne peut plus solide. Robustement agencé sur le plan rythmique, TRIBUNAL peut aisément développer ses mélodies simples mais addictives. Les durées des compositions s’avèrent globalement imposantes (deux titres au-dessus de sept minute, The Path culminant à plus de douze minutes), mais permettent néanmoins des développements dramatiques maîtrisés et efficaces.

Soit un album conforme aux préceptes Doom Death mélancolique, avec de belles accroches mélodiques, compensant le classicisme de l’ensemble.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
FOREST OF SHADOWS
Among the dormant watchers
SOLAR MANTRA
Away
OBOLUS
Lament
LACRIMAS PROFUNDERE
Bleeding the stars
KING ZOG
King zog
Chroniques du même auteur
CANDLEMASS
Death magic doom
SINISTER REALM
Sinister realm
HIGH FIGHTER
High fighter live at wdr rockpalast
EARTHSHINE
Démo 2019
URFERD
Resan
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /