Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
QUEEN + PAUL RODGERS - The cosmos rocks

Style : Rock
Support :  CD - Année : 2008
Provenance du disque : Acheté
14titre(s) - 59minute(s)

Site(s) Internet : 
QUEEN WEBSITE
PAUL RODGERS MYSPACE 

Label(s) :
EMI
 (14/20)

Auteur : Rémifm
Date de publication : 05/02/09
La reine est morte, vive la reine !
Franchement, était-il nécessaire de sortir un nouvel album estampillé QUEEN pour être convaincu que la Reine est morte un 24 Novembre 1991 ?
Rest In Peace Freddy.
Bon, en même temps, parler de QUEEN, c'est un bien grand mot puisque John DEACON n'est pas de la partie mais plutôt à la retraite.
Il nous reste donc Roger TAYLOR toujours aussi impeccable et Bryan MAY, extraordinaire guitariste, accompagnés donc de Paul RODGERS (ex FREE et BAD COMPANY).
Bon, fallait-il pour autant bouder cet album ?
Non, car même si tout cela sent un peu le marketing pensé, la musique proposée mérite une oreille attentive.
Certes, ce qui frappe en premier, c'est la patte de PAUL RODGERS qui sur de nombreux titres prends le dessus ; ce qui me fait dire que cet album est plus proche du style de Paul RODGERS que QUEEN.
Et tout ce qui ressemble à du QUEEN manque un peu de relief. (We Believe, Say It's Not True, Some Things That Glitter)
Bon, j'ai aimé le clin d'oeil au We Will Rock You sur Still Burnin', excellente composition, tout comme ce très enlevé Cosmos Rockin' qui ouvre l'album.
Le country rock Call Me et ses faux airs du Crazy Little Thing Called Love balance bien.
Les Warboys, Surf's Up... School's Out et le single C-lebrity se glissent dans la bonne moyenne de l'album.
Côté ballade, c'est l'invasion avec plus ou moins de réussite. Je note les très inspirées et bluesy Through The Night et Voodoo, Small, reprise en version courte sur la dernière plage est magnifique.
Time To Shine est une catastrophe avec une ligne de chant poussive à souhait...
Voilà, à l'instar de JOURNEY, FOREIGNER je crois que j'aurai préféré un chanteur plus proche de Freddy pour magnifier les titres les plus QUEEN.
Quant à Paul RODGERS, il confirme tout le bien que je pense de lui même si une ou deux ficelles me paraissent un peu surannées.
Bref, The Cosmos Rocks est un album un peu bancal tout de même et limite désarçonnant.
Pourtant, le talent est toujours bien présent chez ces artistes pour qui notre flamme brûle encore.
La Reine est morte, vive la Reine !
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
6:33 & ARNO STROBL
The stench from the swelling (a true story)
GALVA
Galva
NICKELBACK
Dark horse
EXILE PARADE
Hit the zoo
SIMO
Let love show the way
Chroniques du même auteur
THEANDER EXPRESSION
Wonderful anticipation
DIRTY ACTION
Best-of vol. 1 the singles collection
MEAT LOAF
Bat out of hell 3 - the monster is loose
HURTSMILE
Hurtsmile
BON JOVI
100 000 000 bon jovi fans can't be wrong
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente