Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
ELECTRIC FEEL GOOD - Jane’s inn

Style : Rock
Support :  MP3 - Année : 2024
Provenance du disque : Reçu du label
9titre(s) - 32minute(s)

Site(s) Internet : 
ELECTRIC FEEL GOOD INSTAGRAM
ELECTRIC FEEL GOOD FACEBOOK
ELECTRIC FEEL GOOD BANDCAMP

Label(s) :
Killed By Records
 (15/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 17/03/2024
Rock essentiel
ELECTRIC FEEL GOOD (quel nom quintessentiel !) est un quintette suédois qui a d’ores et déjà produit deux albums : Rock’n’Roll And Other Deadly Sins (1019) et Capital City Madness (2020). Dans la grande tradition des groupes de Rock inspirés par la décennie magique 1965-1975, le groupe décline ses influences en neuf titres. Bien que se revendiquant ostensiblement de THE ROLLING STONES, THE FACES, le son global du groupe englobe des influences bien plus nuancées que celles-ci. En somme, le groupe n’est pas un énième reflux de Blues Rock Boogie, tel que revivifié par la scène Rock scandinave, à l’instar de THE HELLACOPTERS, THE BACKYARD BABIES, THE RASMUS et autres…

Si le Rock groovy et vicieux affirme vertement sa présence via le titre éponyme, le moins que l’on puisse affirmer est que le reste de l’album relève d’une vision autrement plus subtile et nuancée, mariant le Rock, la Pop et le Folk. Davantage qu’aux grands noms revendiqués au titre d’un Rock canaille et tranchant, on songe bien plus à des formules plus nuancées et troubles, faisant allusion aux SMALL FACES, aux PRETTY THINGS, à HUMBLE PIE (les deux premiers albums), puis, plus tardivement aux HEARTBREAKERS de Tom PETTY.

Certes, les vétérans ne trouveront rien de révolutionnaire dans ces neuf titres, mais ils dégusteront une réappropriation savante et vivace des formules originelles. Quant aux jeunes générations, elles découvriront un Rock subtil, où des guitares acérées côtoient un chant clair assuré et des claviers vintage qui épaississent le tout.

La déambulation s’avère très agréable, avec son lot de mélodies craquantes et de rythmiques accrocheuses. Pas de quoi promettre la réinvention du Rock, mais une belle promesse d’une dose de Rock mélodique à foison, totalement charmeur. Qu’il est bon de savourer des plaisirs simples !

Vidéo annonce de Mi Amore : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
NELSON
Peace out
VAGINA
Là où les maux nous laissent
ULSTER PAGE
Memory
CHILDREN OF THE SÜN
Roots
SHAKA PONK
Monkeys in bercy 13
Chroniques du même auteur
PRETTY MAIDS
Maid in japan – future world live 30 anniversary
HITTEN
Triumph & tragedy
SPACE COKE
L'appel du vide
SMALL JACKETS
Iv
ACHELOUS
The icewind chronicles
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /