Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Dossiers
Live report :  Live report Win’s Field Rock Party 19/10/2013 – BLACKSTAGE, NOW OR NEVER, REDSHIFT ( REDSHIFTNOW OR NEVERBLACKSTAGE )
Date de publication : 28/10/13
Auteur : Chouman
En ce 19 octobre 2013, le restaurant-discothèque Le Win’s Field, exceptionnellement transformé en salle de concert, accueillait trois groupes locaux, BLACKSTAGE, NOW OR NEVER, tribute band de BON JOVI, et REDSHIFT. La soirée débute par la prestation de cette jeune formation, qui nous propose plusieurs reprises, dont la première appartient au registre Grunge. La bande est fortement influencée par le Punk, comme en témoignent Close To You, emmené par une basse très présente, ainsi qu’un morceau de GREEN DAY. On peut encore citer Sweet Dreams, interprété dans un esprit évoquant davantage la version de Marilyn MANSON que l’original de EURYTHMICS. Agréable introduction de la soirée, ce set aura révélé un groupe relativement à l’aise sur scène.

Set-list REDSHIFT : Crushcrushcrush / Funhouse / Are you gonna be my girl / Self esteem / Sweet Dreams / Close to you / Holiday Song 2

Suite à l’annulation d’une précédente date (14 septembre), NOW OR NEVER effectue sa rentrée à l’occasion de cette Win’s Field Rock Party. Comme à l’accoutumée, le concert débute par deux titres comptant parmi les plus emblématiques de BON JOVI, Livin’ On A Prayer et You Give Love A Bad Name, enchaînés sans transition. Ces morceaux bien rodés soulèvent rapidement l’enthousiasme, si bien que Paco peut d’ores et déjà inviter le public à battre des mains en prélude à Wild In The Streets. Au terme d’Always, cinquième titre du set seulement, le chanteur procède aux présentations : il faut dire qu’un nouveau musicien a fait son entrée sur scène, le batteur Damien, qui, arrivé dans le groupe en juillet, est rapidement parvenu à assimiler un répertoire conséquent (une vingtaine de titres).

Très satisfaisante sur le plan de l’interprétation, la première partie du concert est malheureusement desservie par un son insuffisamment équilibré. Le chant lead est en effet sous-mixé, en particulier sur I’d Die For You. Cependant, une amélioration très nette intervient peu avant la moitié du set, bénéficiant notamment à la séquence des ballades (Wanted Dead Or Alive et Bed Of Roses), bien mieux mises en valeur que Always. Par la suite, le show propose majoritairement des titres catchy, parmi lesquels l’incontournable It’s My Life, des paroles duquel est extrait le nom NOW OR NEVER. Nous profitons également de sélections récemment intégrées au répertoire du groupe (Just Older, In These Arms) précédées par Lay Your Hands On Me et ses effluves Gospel.

La performance s’achève par le seul morceau qui ne soit pas signé BON JOVI, en l’occurrence l’excellent Rock The Night (EUROPE). Initialement, le final devait être constitué par The Final Countdown ; le tube planétaire des Suédois retentira en clôture de la soirée, interprété par BLACKSTAGE avec le renfort de Paco et Vivien. Le cover band quitte donc la scène après une prestation très réussie. Le célèbre Roxy Roxxx, grand amateur de Hard Rock FM, a d’ailleurs salué en connaisseur la qualité du chant, qu’il s’agisse des voix lead ou des chœurs, assurés par Matt et Stou (mes guitaristes de frangins) ainsi que Vivien (synthés).

Set-list NOW OR NEVER : Livin’ On A Prayer / You Give Love A Bad Name / Wild In The Streets / I’d Die For You / Always / Bad Medicine / Raise Your Hands / Wanted Dead Or Alive / Bed Of Roses / Born To Be My Baby / Runaway / Lay Your Hands On Me / Just Older / In These Arms / It’s My Life / Rock The Night

Tête d’affiche de la soirée, BLACKSTAGE nous gratifie de nombreuses reprises Rock et Hard Rock. La plupart sont l’œuvre de géants de ces scènes ; toutefois le show s’ouvre avec des titres moins célèbres, signés SHAKA PONK (My Name Is Stain, I’m Picky), permettant de refléter l’actualité. Le groupe fait ensuite place aux standards, tels que le démoniaque Welcome To The Jungle, introduisant un remarquable medley consacré à GUNS ‘N’ ROSES. Les titres choisis mettent en valeur les capacités vocales de Stef (Paradise City) et explorent aussi bien Appetite For Destruction, considéré comme l’un des meilleurs premiers albums de l’histoire du Rock, que les deux volets de Use Your Illusion, dont proviennent notamment November Rain, Civil War et Don’t Cry.

La formation recourt au même procédé pour évoquer la carrière d’un autre monstre sacré, QUEEN. Ses grands succès, I Want It All ou encore We Will Rock You, côtoient ainsi les moins diffusés, quoique très agréables One Vision ou Under Pressure. On observe que ces fragments rendent totalement justice au groupe du regretté Freddie MERCURY ! Pour ma part, j’ai particulièrement apprécié l’extrait de Bohemian Rhapsody, en l’occurrence son final.

Afin d’illustrer l’étendue du spectre musical couvert, on peut mentionner des séquences évoquant METALLICA (Enter Sandman, suivi de Nothing Else Matters) ou ACDC (Highway To Hell, puis Thunderstruck), mais aussi les incontournables Smells Like Teen Spirit (NIRVANA), I Love Rock ‘N’ Roll, popularisée par Joan JETT, et Are You Gonna Go My Way (Lenny KRAVITZ). Quant au Rock français, il est illustré par L’Homme Pressé (NOIR DÉSIR) ou l’indémodable hymne de TRUST, Antisocial. Enfin, sans prétendre à l’exhaustivité, j’ai retenu The Bitter End (PLACEBO), Killing In The Name, fameux réquisitoire signé RAGE AGAINST THE MACHINE, sans oublier… It’s My Life, joué pour la deuxième fois. Nul besoin d’épiloguer : les quelque 120 spectateurs présents ont vécu une belle soirée !

Set-list BLACKSTAGE : Pulp Fiction / Hysteria / My Name Is Stain / Self Esteem / Medley GUNS ‘N’ ROSES / Enter Sandman / Nothing Else Matters / I’m Picky / Medley QUEEN / I Love Rock ‘N’ Roll / Highway To Hell / Thunderstruck / Smells Like Teen Spirit / Antisocial / L’Homme Pressé / Ça (C’est Vraiment Toi) / Are You Gonna Go My Way / Tainted Love / The Bitter End / It’s My Life (avec Paco) / Killing In The Name / Come Out And Play / Plug In Baby / Wind Of Change / Final Countdown (acoustique, avec Paco et Vivien) / Back In Black
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur le dossier
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Hellfire Paco Le mardi 29 octobre 2013

Ville : Belley
Et merci à Lilith et à Claude pour les photos qu'ils nous ont fournies!
MrSpawn Le mardi 29 octobre 2013

Ville : Chambery
Excellent article sur une excellente soirée!
Rémifm Le lundi 28 octobre 2013

Ville : Chambéry
Yo Chouman, chouette report !!! Mon pote Roxy ROXXX me demande de te transmettre ses salutations et de préciser qu'il a, en plus de ta compagnie, aussi apprécié la section rythmique de NOW OR NEVER, excellent batteur et bassiste !!! Il salue également les lectrices et lecteurs de METAL INTEGRAL, pour lui le meilleur site français !!! Sympa ce Roxy ROXXX !!!
Hellfire Paco Le lundi 28 octobre 2013

Ville : Belley
rédaction excellente!!! Quel style soigné chouman!! Du grand art!! Et merci!!!
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur le dossier
Enregistrer le dossier au format .PDF
Afficher la version imprimable du dossier
Envoyer le dossier par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur le dossier
Signaler une erreur
Dossiers du même type (Live report)
- LET'S ZEP' IN en concert au Theâtre De Verdure d' AIX-LES-BAINS le mardi 02 juillet 2008.
- KORITNI et WILD DAWN live à Orléans (l'Infrared, le 1er juin 2012)
- Concert RAMMSTEIN à Lyon
Dossiers du même auteur
- 2012 dans le rétro
- Disparition d'un Rock ’n’ Roll Animal, Lou REED, chanteur du mythique VELVET UNDERGROUND
- Live report 17/05/2013 – BLONDSTONE, Brin de Zinc
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente